Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La situation épidémiologique dans les agglomérations urbaines : « Nous ne sommes pas impuissants »

La chancelière fédérale Angela Merkel

La chancelière fédérale Angela Merkel, © Gouvernement fédéral/Bergmann

12.10.2020 - Article

La chancelière fédérale a parlé avec les maires des onze plus grandes villes d’Allemagne des défis particuliers à relever pour endiguer la pandémie de COVID-19 dans les grandes villes.

Certaines grandes villes affichent actuellement une nette hausse du nombre de cas. Lors d’une vidéoconférence, la chancelière fédérale Angela Merkel et les maires des onze plus grandes villes d’Allemagne se sont donc mis d’accord pour prendre des mesures ciblées en vue de freiner cette évolution.

Selon le document final de la réunion, des mesures plus strictes doivent être immédiatement appliquées au plus tard dès que le taux d’incidence dépasse 50 pour 100 000 habitants sur une semaine. Les restrictions prévues incluent notamment l’extension de l’obligation de porter un dispositif couvrant la bouche et le nez, l’introduction de restrictions de contacts dans les lieux publics, l’introduction d’un couvre-feu et/ou des restrictions à la vente de boissons alcoolisées dans les établissements de restauration et de nouvelles limites du nombre de personnes participant à des événements, en particulier les fêtes, et ce, y compris dans un cadre privé.

De nouvelles consultations prévues dans deux semaines

Si ces mesures ne suffisent pas à stopper l’augmentation du nombre de cas dans un délai de 10 jours, de nouvelles mesures restrictives ciblées seront inévitables afin de réduire au maximum les contacts dans l’espace public. À l’issue des discussions, Angela Merkel a déclaré avoir convenu avec ses interlocuteurs de tenir à nouveau une vidéoconférence dans deux semaines afin de voir « là où nous sommes arrivés grâce aux mesures supplémentaires et ce que nous avons atteint ».

C’est maintenant que se décide quel hiver nous aurons

« Le nombre d’infections augmente mais nous sommes tout sauf impuissants », a souligné Angela Merkel à l’issue des échanges. Ce sont les jours et les semaines à venir qui vont décider de comment l’Allemagne vivra la pandémie cet hiver. L’objectif reste de « maintenir le nombre d’infections à un niveau qui permet de tracer autant que possible les personnes infectées, de pouvoir joindre et avertir les cas contacts et de réussir ainsi à casser les chaînes de transmission.

 »À présent, il nous faut faire montre de vigilance et de cohésion« 

Angela Merkel a donc demandé à tous, y compris aux plus jeunes, de respecter les règles.  »La vie va revenir à la normale : les fêtes, les sorties, les moments de détente sans règles restrictives« , a indiqué la chancelière. Mais aujourd’hui, il nous faut mettre l’accent sur autre chose :  »Vigilance et cohésion, respect des règles de base de distanciation physique, hygiène et port du masque, utilisation de l’application et - nouveauté pour la période hivernale - ventilation des pièces« .

Retour en haut de page