Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

En majorité, les Allemands approuvent les mesures contre la pandémie

Les Allemands approuvent majoritairement les mesures de restriction prises pour endiguer la deuxième vague de la Covid-19

Les Allemands approuvent majoritairement les mesures de restriction prises pour endiguer la deuxième vague de la Covid-19, © picture alliance/Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa

06.11.2020 - Article

Trop strictes, les mesures de « reconfinement allégé » entrées en vigueur lundi en Allemagne ? Tel n’est pas l’avis de la majorité des Allemands, selon un sondage pour la chaîne ARD.

Les Allemands plébiscitent le « reconfinement allégé » (restriction des contacts physiques au minimum, fermeture des bars, restaurants, établissements sportifs et culturels, etc.) mis en place depuis lundi par l’Etat fédéral et les länder. Selon une enquête pour la chaîne publique ARD, près de huit sur dix (79 %) jugent qu’il serait impossible de juguler la pandémie sans cela. Moins d’un sur cinq (19 %) se dit en désaccord.

Les sondeurs ont interrogé par téléphone un échantillon représentatif de 1.002 personnes au moment du « reconfinement », entre le 2 et le 4 novembre. 56 % des sondés jugeaient les mesures « appropriées », 16 % « insuffisantes » et 24 % « trop restrictives ».

Des réactions plus ou moins tranchées selon les mesures

Toutes les mesures ne sont cependant pas logées à la même enseigne. La restriction des contacts dans l’espace public (à dix personnes de deux foyers différents au maximum) convainc une très forte majorité (78 %), de même que la fermeture des bars et des cafés (71 %). En revanche, l’obligation faite aux restaurateurs de baisser une deuxième fois le rideau est rejetée par 57 % des sondées.

Plusieurs mesures suscitent des réactions peu tranchées. L’interdiction faite aux hôtels d’héberger des touristes, la fermeture des établissements culturels (musées, théâtres, opéras, cinémas, etc.) et la proscription des entraînements de sport amateur autres qu’individuels (jogging, par ex.) appellent autant d’approbation que de rejet.

L’ouverture des écoles et des crèches, en revanche, est plébiscitée par 86 % de l’échantillon.

Pas d’effets psychologiques visibles

Dans l’ensemble, ce « reconfinement allégé » est bien vécu. 85 % des sondés éprouvent pas ou peu de difficultés à respecter les restrictions imposées dans la vie quotidienne. Seuls 14 % les vivent mal ou très mal. Ce sont les moins de 40 ans qui disent éprouver le plus de difficultés.

Les nouvelles contraintes liées à la Covid-19 ne semblent pas non plus engendrer de problèmes psychologiques majeurs. Seuls 30 % des sondés sont d’accord avec l’affirmation : « Je me sens plus souvent seul depuis le début de la pandémie ». Le chiffre est certes en hausse de 6 points en un mois. Mais sept sondés sur dix ne s’y reconnaissent pas.

Pour autant, la majorité espère que ces mesures resteront limitées dans le temps. Six sondés sur dix (59 %) forment des vœux pour qu’elles soient à nouveau levées d’ici aux fêtes de fin d’année.

A.L.

 

Retour en haut de page