Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Faire plus que jamais preuve de solidarité »

La chancelière fédérale Angela Merkel s’exprime au Bundestag

La chancelière fédérale Angela Merkel s’exprime au Bundestag , © Gouvernement fédéral/Kugler

30.11.2020 - Article

Au cours d’une déclaration gouvernementale, la chancelière fédérale a présenté jeudi les mesures prises par la Fédération et les Länder pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Pour les fêtes, elle souhaite que tout le monde en Allemagne fasse plus que jamais preuve de solidarité, les uns avec les autres et les uns pour les autres.

« La croissance exponentielle dramatique du nombre de nouveaux cas a pu être arrêtée », a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel jeudi au Bundestag allemand. Selon elle, il ne s’agit toutefois que d’une stabilisation des chiffres de l’infection et non du « renversement de tendance qui s’impose d’urgence ». L’objectif reste donc une baisse du nombre de cas permettant aux offices de santé publique d’être de nouveau en mesure d’identifier et de rompre à nouveau les chaînes d’infection, c’est-à-dire de revenir à un taux d’incidence inférieur à 50 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants par période de sept jours.

Le Fédération et les Länder sont unanimes quant à l’importance, notamment à l’heure actuelle, de maintenir les restrictions de contact et de préciser, de compléter et de renforcer celles-ci à certains endroits par de nouvelles mesures. Chacun doit continuer à limiter ses contacts. Pour prendre leur décision présentée mercredi, la Fédération et les Länder ont tenu compte d’aspects médicaux, économiques et éthiques, a expliqué la chancelière lors de sa déclaration gouvernementale.

Ouverture des écoles et des crèches et aides économiques supplémentaires

Il convient donc de restreindre les rencontres dans le cadre privé et de renforcer le port du masque. Il est demandé aux universités et aux établissements d’enseignement supérieur de recourir à l’enseignement en ligne. Les écoles et les crèches doivent rester ouvertes, cependant des dispositions particulières s’appliqueront pour les vacances scolaires et le port du masque y est obligatoire. La Fédération n’a certes pas de responsabilité directe concernant les écoles, « mais nous avons également une responsabilité pour la situation épidémique dans son ensemble », a souligné Angela Merkel.

Des aides économiques supplémentaires ont été décidées pour le mois de décembre. Comme l’a expliqué la chancelière : « Dans le cadre de la lutte contre la pandémie, la question n’est pas la santé ou l’économie, la santé ou l’éducation, la santé ou la culture, la santé ou le social. Il est toujours question des deux. »

Le développement de vaccins en bonne voie

Pour Angela Merkel, les avancées en matière de vaccination sont « une lumière au bout du tunnel ». La chancelière s’attend à des progrès considérables en 2021. Les premiers vaccinés seraient les personnes travaillant dans le domaine médical et du soin. « Nous avons un système de santé solide qui a pour l’instant résisté à la pandémie, et nous devons faire en sorte que cela continue. »

Pour limiter le risque d’infection, « le port du masque et la distanciation sont la meilleure méthode », a-t-elle précisé. Certes, le masque grand public seul diminue le risque d’infection et constitue une protection. « Mais tant qu’il ne s’agit pas d’un masque médical de type FFP2 ou FFP3, on ne peut pas être sûr que l’infection n’a pas été transmise. » D’autres mesures sont donc indispensables pour une sécurité complète. La chancelière a également appelé à utiliser l’application de traçage Corona-Warn-App, qui a d’ores et déjà été téléchargée par 23 millions de personnes.

« Nous ne voulons pas d’un Noël de la solitude »

La chancelière fédérale a enjoint chacun en cette période particulière à penser avant tout à celles et ceux qui vivent en établissement de soin, en maison de retraite ou seuls chez eux. « Il est très important que nous ne pensions pas seulement à notre famille, mais aussi aux personnes pour qui cette période est difficile, très difficile », a-t-elle indiqué.

« L’hiver sera compliqué, mais il prendra fin », a-t-elle ajouté. « Et justement maintenant, alors que nous pensons beaucoup à Noël et au Nouvel an, je nous souhaite à tous de faire plus que jamais preuve de solidarité, les uns avec les autres et les uns pour les autres. Si nous nous y tenons, nous sortirons de cette crise. »

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page