Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne reste confinée jusqu’au 7 mars

L'Allemagne reste confinée jusqu'au 7 mars. Mais les coiffeurs pourront rouvrir leur salon une semaine plus tôt

L'Allemagne reste confinée jusqu'au 7 mars. Mais les coiffeurs pourront rouvrir leur salon une semaine plus tôt, © picture alliance / SvenSimon | Frank Hoermann/SVEN SIMON

12.02.2021 - Article

Par crainte des variants, les responsables de l’Etat fédéral et des länder ont décidé de prolonger les mesures de confinement jusqu’au 7 mars, à quelques exceptions près. Dans une déclaration gouvernementale, Angela Merkel a appelé les Allemands à la Patience.

Malgré un net ralentissement de l’épidémie en Allemagne, la chancelière Angela Merkel et les ministres-présidents des 16 länder ont pris la décision, mercredi, de reconduire la majeure partie des mesures de confinement en vigueur depuis la mi-décembre.

Très net ralentissement de l’épidémie

La chancelière Angela Merkel a défendu sa politique de lutte contre l'épidémie devant le Bundestag jeudi
La chancelière Angela Merkel a défendu sa politique de lutte contre l'épidémie devant le Bundestag jeudi© picture alliance/dpa | Bernd von Jutrczenka

« Nous pouvons être très satisfaits » de l’évolution de la situation, a exposé la chancelière au terme d’une réunion par visioconférence. Les nouvelles contaminations, les admissions en réanimation et les décès ont très nettement ralenti depuis la fin janvier. Le taux d’incidence moyen a chuté de 111 à 62,2 et le retour sous la barre des 50 « est aujourd’hui à portée de main ».

Ainsi, plus d’une centaine de circonscriptions affichent un taux inférieur à 50 nouvelles contaminations sur sept jours pour 100.000 habitants. Il était quatre fois plus élevé au 25 janvier. 9.860 infections et 556 morts ont été constatés ces dernières 24 heures, contre 14.211 contaminations et 786 décès il y a une semaine. Au plus fort de l’épidémie, l’Allemagne a compté jusqu’à 33.777 nouvelles contaminations par jour (18.12.20) et 1.244 décès en 24 heures (14.1.21). Le taux d’incidence avait grimpé jusqu’à 197,6 le 22 décembre.

Variants : la crainte d’une troisième vague

Selon les autorités, le pays est cependant tout sauf tiré d’affaire. Car l’apparition des variants a changé la donne. Les scientifiques constatent, en particulier, la présence sur le sol allemand du variant « britannique » du SARS-CoV2 (B.1.1.7), plus dangereux et plus contagieux. Au vu des courbes, ils en redoutent la multiplication « exponentielle ».

En cas d’assouplissement du confinement, ce variant pourrait prendre le dessus sur le virus du SARS-CoV2, a expliqué Angela Merkel. On assisterait alors au déferlement d’une « troisième vague » qui ruinerait les efforts entrepris jusqu’à présent, a-t-elle ajouté. Les semaines qui nous séparent du 7 mars vont être d’une importance « existentielle ».

Le confinement prolongé

Les responsables de l’Etat fédéral et des länder se sont donc accordés sur une prolongation des restrictions en vigueur jusqu’au 7 mars. Cela concerne le principe « Restez à la maison », la restriction des contacts (une personne extérieure au foyer au maximum), l’obligation du port de masques chirurgicaux,  KN95 ou FFP2 dans les transports et les magasins, la pratique du télétravail partout où cela est possible, le renoncement aux visites et voyages non indispensables.

Les dirigeants allemands ont toutefois laissé entrevoir des perspectives de réouverture de certains lieux. Les salons de coiffure pourront retrouver leurs clients dès le 1er mars, sous réserve d’appliquer un protocole d’hygiène adapté.

La décision de réouverture concernant les crèches et les écoles est confiée aux länder. Certains pourraient franchir le pas dès le 22 février, au moins pour certaines classes. Les pouvoirs publics examinent également la possibilité de faire des enseignants un public prioritaire dans le cadre de la campagne de vaccination.

Dans les autres secteurs, les länder pourront procéder localement à des réouvertures progressives de certains commerces, musées, galeries ou services là où le taux d’incidence redescendra sous la barre des 35 contaminations sur sept jours pour 100.000 habitants. Sous réserve, bien sûr, du respect de protocoles sanitaires stricts.

A.L.

Plus d’informations :

Office de presse et d’information du gouvernement allemand :

Pandémie : les mesures actuellement en vigueur en Allemagne (en allemand)

Décisions concernant la prolongation du confinement (en allemand)

Déclaration gouvernementale de la chancelière Angela Merkel au Bundestag (en allemand)

Bundestag :

Déclaration gouvernementale de la chancelière Angela Merkel et débat au Bundestag (en allemand)


Retour en haut de page