Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Crise sanitaire : un test négatif désormais obligatoire avant l’entrée en Allemagne

Covid-19: un justificatif de test négatif de moins de 48 heures bientôt exigé à l'entrée en Allemagne (avec dispositions particulières pour les travailleurs transfrontaliers).

Covid-19: un justificatif de test négatif de moins de 48 heures bientôt exigé à l'entrée en Allemagne (avec dispositions particulières pour les travailleurs transfrontaliers). , © picture alliance/dpa | Daniel Reinhardt

26.03.2021 - Article

En raison de l’évolution de l’épidémie et pour freiner le Covid-19, les autorités allemandes ont classé le territoire français comme « zone à haut risque ». Principal changement : un test négatif obligatoire avant l’entrée en Allemagne à compter de dimanche.

Face à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, les autorités allemandes ont annoncé ce vendredi leur intention de reclasser le territoire français comme « zone à haut risque », et non plus comme « zone à risque ». Cette mesure a été jugée nécessaire pour endiguer la propagation du coronavirus, sur la recommandation de l’Institut Robert Koch (RKI) de veille sanitaire. Elle sera mise en œuvre à compter de dimanche 28 mars à minuit, en étroite concertation avec les autorités françaises.

Pour les voyageurs, cette mesure entraînera l’obligation de disposer d’un justificatif de test négatif (PCR ou antigénique) datant de moins de 48 heures dès l’entrée sur le territoire allemand. L’enregistrement préalable en ligne demeure aussi requis. Les éventuelles mesures de quarantaine, prises par certains länder, restent inchangées.

La frontière reste ouverte, peu de changement pour les travailleurs frontaliers

Pont sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl.
Pont sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl.  © picture alliance / abaca | Roses Nicolas/ABACA

Des exceptions importantes sont prévues pour les personnes en simple transit, pour les travailleurs transfrontaliers et pour les délégations officielles. Les travailleurs qui passent quotidiennement la frontière doivent s’attendre à peu de changement s’ils restent moins de 24 heures en Allemagne et ne présentent aucun symptôme. Il leur faudra simplement présenter un test négatif (PCR ou antigénique) deux fois par semaine. Les transports publics ne seront pas interrompus. La frontière franco-allemande reste ouverte.

Comme des dispositions concrètes dépendent de la mise en œuvre par les länder (notamment la Sarre, le Rhénanie-Palatinat et le Bade-Wurtemberg), il est indispensable de se tenir informer par le biais de leurs sites internet.

Par ailleurs, la mesure n’aura aucune conséquence pour le département de la Moselle. Ce dernier reste classé comme « zone à circulation d’un variant », avec des restrictions plus importantes connues.


A.L.

Plus d’informations :

Conseils aux voyageurs qui se rendent en Allemagne (en langue française)

Enregistrement en ligne

Retour en haut de page