Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Crise sanitaire : une lueur d’espoir à l’horizon

La baisse des contaminations et les assouplissements prévus pour les personnes vaccinées ou guéries laissent espérer un début de retour à la normale en Allemagne

La baisse des contaminations et les assouplissements prévus pour les personnes vaccinées ou guéries laissent espérer un début de retour à la normale en Allemagne, © picture alliance / Eibner-Pressefoto | EIBNER/DROFITSCH

07.05.2021 - Article

Des contaminations qui fléchissent, des restrictions assouplies pour les personnes vaccinées et guéries : l’Allemagne voit poindre l’espoir d’un retour à la vie normale. La prudence reste toutefois de mise, insiste le Gouvernement.

Le Bundestag a voté jeudi à une large majorité les assouplissements pour les personnes vaccinées ou guérie. Le Bundesrat devait faire de même ce vendredi
Le Bundestag a voté jeudi à une large majorité les assouplissements pour les personnes vaccinées ou guérie. Le Bundesrat devait faire de même ce vendredi© picture alliance / Flashpic | Jens Krick

Dès ce week-end, les restrictions sanitaires devraient s’assouplir en Allemagne pour les personnes vaccinées ou guéries de la Covid-19. Le Bundestag et le Bundesrat ont approuvé à une large majorité une ordonnance du gouvernement en ce sens.

Exemptions pour les personnes vaccinées ou guéries

Le texte exempte les personnes vaccinées ou guéries des mesures de limitation des contacts et de couvre-feu nocturne (22h-5h), actuellement en vigueur au-delà d’un seuil de 100 contaminations hebdomadaires pour 100.000 habitants. Ces personnes ne seront plus comptabilisées dans le nombre de participants lors de réunions privées. Elles pourront, par ailleurs, accéder librement aux lieux de la vie courante qui exigent un test négatif à l’entrée, tels que les magasins (hors alimentation), les salons de coiffure, les zoos, les jardins botaniques, etc. Elles ne seront plus soumises aux mesures de quarantaine. En revanche, elles devront continuer à porter le masque et à respecter les règles de distanciation.

Les personnes concernées sont les personnes ayant reçu le protocole vaccinal complet (deux injections dans la majorité des cas) contre le SARS-Cov2 depuis plus de 14 jours. Cela représente près de 9 % de la population, 31 % ayant reçu au moins la première injection. Ces assouplissements concernent aussi les personnes guéries de la Covid-19. L’infection doit remonter à moins de six mois et être prouvée par un test PCR positif datant de plus de 28 jours.

Le gouvernement allemand fonde ces exemptions sur l’accumulation de preuves scientifiques indiquant que les personnes immunisées contre le SARS-Cov2, vaccinées ou guéries, présentent un risque de transmission du virus très réduit. Dès lors, restreindre leurs droits fondamentaux ne se justifient plus au regard de la Loi fondamentale. L’objectif est toutefois de parvenir aussi rapidement que possible au retour pour tous les citoyens. Le gouvernement allemand ajoute toutefois une mise en garde : l’ordonnance pourrait être révisée si des variants dangereux, pour lesquels l’immunité acquise n’est pas garantie, devaient apparaître.

« La troisième vague est désormais brisée »

La prudence reste donc de mise. Mais ce début de liberté intervient au moment où l’épidémie marque le pas. Et cela nourrit l’espoir prudent d’un retour progressif à la vie normale.

La situation sanitaire connaît, de fait, une très nette amélioration depuis plus d’une semaine. Le taux d’incidence hebdomadaire a chuté à 125,7 cas pour 100.000 habitants, après avoir dépassé le seuil de 167 fin avril. L’Institut Robert-Koch a enregistré 18.485 contaminations et 284 décès ces dernières 24 heures. La situation reste tendue dans les hôpitaux, avec un peu moins de 5.000 patients en soins intensifs. Mais la baisse des contaminations laisse espérer une décrue progressive.

« La troisième vague est désormais brisée », s’est félicité aujourd’hui Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé. Selon Lothar Wieler, directeur de l’Institut Robert-Koch, le taux de contamination diminue dans toutes les catégories d’âge. Six des 16 länder allemands ont désormais un taux d’incidence hebdomadaire inférieur à 100 contaminations pour 100.000 habitants. Pour M. Wieler, il existe une chance de parvenir bientôt à reprendre le contrôle de l’épidémie.

A quelques semaines du début de l’été, cette amélioration entrouvre aussi des perspectives pour le tourisme. Thomas Bareiß, délégué du gouvernement fédéral au Tourisme, juge qu’il y a de bonnes chances que ses concitoyens puissent partir en vacances en Allemagne cet été. La situation restent « probablement encore un peu difficile » dans certaines régions pour le week-de la Pentecôte, dit-il. Mais plusieurs länder, en particulier dans le nord du pays, ont déjà pris des mesures pour permettre le retour des touristes.

A.L.

Plus d’informations :

Office de presse et d'information du gouvernement allemand (en allemand)

Site du Bundestag (en allemand)

Retour en haut de page