Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Un hommage émouvant aux victimes des inondations

La cathédrale d’Aix-la-Chapelle a été choisie pour sa proximité géographique avec les Pays-Bas et la Belgique, qui ont été également durement touchés par les inondations.

La cathédrale d’Aix-la-Chapelle a été choisie pour sa proximité géographique avec les Pays-Bas et la Belgique, qui ont été également durement touchés par les inondations., © Gouvernement federal / Kugler

01.09.2021 - Article

Une prière œcuménique a été célébrée samedi en hommage aux victimes des inondations dans la cathédrale d’Aix-la-Chapelle. Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier et la chancelière Angela Merkel étaient présents.

Des maisons, des rues, des écoles et des ponts détruits : en juillet, de violentes intempéries ont frappé en particulier l’ouest de l’Allemagne. Plus de 180 personnes ont perdu la vie, et l’on déplore des centaines de blessés. Beaucoup de gens ont tout perdu. Un service œcuménique a été célébré samedi par les cultes principaux dans la cathédrale d’Aix-la-Chapelle pour rendre hommage aux victimes de ces inondations catastrophiques. Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier et la chancelière Angela Merkel y assistaient.

« Aujourd’hui, nous pleurons ensemble, unis. Nous nous associons à votre peine, vous qui avez été si durement touchés », a déclaré Frank-Walter Steinmeier lors du discours qu’il a prononcé à l’issue de la messe. « Vous n’êtes pas seuls. Nous vous entendons. Nous ne vous oublions pas », a assuré le président fédéral aux victimes.

Outre le président fédéral et la chancelière, le président du Bundestag Wolfgang Schäuble, le président du Bundesrat Reiner Haselhoff et le président de la Cour constitutionnelle fédérale Stephan Harbarth étaient présents, de même que la ministre-présidente de Rhénanie-Palatinat Malu Dreyer et le ministre-président de Rhénanie du Nord-Westphalie Armin Laschet. Les deux Länder ont beaucoup souffert des intempéries.

Un deuil partagé avec les pays européens voisins

Aix-la-Chapelle a été choisie comme lieu de commémoration afin de rappeler que des régions limitrophes de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas ont elles aussi été durement frappées par la catastrophe. « En tant qu’Européens, nous partageons ce deuil et nous sommes unis dans les moments tragiques », a affirmé Frank-Walter Steinmeier.

La prière était célébrée par l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, l’évêque Georg Bätzing et l’archiprêtre orthodoxe Radu Constantin Miron
La prière était célébrée par l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, l’évêque Georg Bätzing et l’archiprêtre orthodoxe Radu Constantin Miron© Gouvernement federal / Kugler

Le service œcuménique était organisé par l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président de l’Église évangélique en Allemagne, l’évêque Georg Bätzing, président de la Conférence épiscopale allemande, ainsi que par l’archiprêtre orthodoxe Radu Constantin Miron, président de l’Association des Églises chrétiennes en Allemagne. Des représentants des cultes juif et musulman y ont également pris part.

« Les inondations ont coûté des vies et détruit des moyens de subsistance. Les nombreux morts, les personnes endeuillées et toutes celles qui font désormais face aux ruines de leur existence ne doivent pas être oubliés », a déclaré l’évêque Heinrich Bedford-Strohm. « Le deuil des personnes disparues prend du temps et il faut une force immense pour reconstruire et prendre un nouveau départ », a mis en avant l’évêque Georg Bätzing dans son sermon. « Les mains qui soutiennent, les mains qui ont sauvé des personnes en les sortant de leur maison, les mains qui retiennent et qui tiennent lorsque l’on pleure, les mains qui agissent et nettoient les décombres et la saleté sont un réconfort », a-t-il ajouté.

Retour en haut de page