Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La lutte contre les mythes du complot

Pia Lamberty fait de la recherche depuis des années sur les théories du complot

Pia Lamberty fait de la recherche depuis des années sur les théories du complot, © Gordon Welters

19.11.2021 - Article

Pia Lamberty fait de la recherche sur les théories du complot dans la société. Découvrez comment elle veut ainsi empêcher la radicalisation.

La psychologue sociale Pia Lamberty mène depuis plusieurs années des recherches sur les croyances conspirationnistes en psychologie. « Depuis longtemps, je me consacre à la perspective psychologique des tendances misanthropiques » déclare la scientifique. Elle a ainsi toujours remarqué que les théories du complot ont le potentiel de réunir des personnes très différentes dans une idée préconçue de l’ennemi. Pia Lamberty explique que cela s'accompagne souvent d'un rejet du système démocratique et d’un antisémitisme Croissant.

La perte de contrôle augmente la croyance dans les complots

C’est surtout en période de crises que les réseaux de complot connaissent un énorme afflux. Selon Pia Lamberty « la perte de contrôle vécue a le potentiel d'augmenter la croyance dans les complots. Dans une situation où l'on n’a aucune influence, cela peut occasionner le fait que l'on y voit des modèles qui n'existent pas, quasiment comme une sorte de compensation ». Mais la croyance dans les complots ne disparaît pas avec la fin de la crise. « Avant la pandémie, il y avait un pourcentage non négligeable de personnes croyant au complot, et cela ne changera probablement pas après la pandémie » explique la psychologue.

Les conséquences pour la coexistence

Les années de crise de 2020 et 2021 montrent quelles conséquences les théories du complot peuvent avoir sur une société. Les personnes qui considèrent le Covid-19 comme un complot seront moins susceptibles de se faire vacciner ou de respecter les mesures de protection, ajoute Pia Lamberty. Le fait de croire à des théories de complot « rend plus difficile d'inciter ces personnes à se faire vacciner que s'il s'agit de peurs ou d’obstacles à agir. Elles croient en effet souvent  que la science et la politique font partie du prétendu complot ».

Combattre activement les théories du complot

Grâce aux connaissances acquises lors de ses recherches, Pia Lamberty veut combattre activement les théories du complot dans les crises actuelles et futures afin de prévenir ainsi une radicalisation au sein de la société. C’est pourquoi elle a fondé en 2021, avec le scientifique Josef Holnburger, l’organisation à but non lucratif Center für Monitoring, Analyse und Strategie gGmbH (CeMAS). Ce think tank collecte des informations sur l’antisémitisme, les idéologies complotistes , la désinformation et l'extrémisme de droite dans l’espace virtuel. En 2021, le CeMAS a par exemple enquêté sur les réseaux Telegram du mouvement des non-conformistes (« Querdenker  ») adeptes de la théorie du complot. Ses découvertes aident la société, les médias et la politique à démystifier et contrer ces théories.  

© www.deutschland.de

Retour en haut de page