Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Ensemble contre les stéréotypes de genre : le ministère fédéral des Affaires étrangères rejoint une initiative pour l’abolition des stéréotypes (Initiative Klischeefrei)

Le directeur du point de contact de l’Initiative Klischeefrei, Miguel Diaz, remet le panonceau de l’initiative à la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock

Le directeur du point de contact de l’Initiative Klischeefrei, Miguel Diaz, remet le panonceau de l’initiative à la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock, © Photothek

24.08.2022 - Article

Parrainée par Elke Büdenbender, l’épouse du Président fédéral, l’Initiative Klischeefrei œuvre pour qu’il soit possible de choisir sa scolarité et sa carrière sans stéréotypes de genre. Le ministère fédéral des Affaires étrangères poursuit également cet objectif et il a donc rejoint l’initiative.

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock a reçu le panonceau officiel de l’Inititative Klischeefrei (initiative pour l’abolition des stéréotypes) dans le cadre des journées portes ouvertes du gouvernement fédéral le week-end des 20 et 21 août et elle a ensuite échangé avec des jeunes.

Ensemble contre les stéréotypes de genre : le ministère fédéral des Affaires étrangères et l’Initiative Klischeefrei

Annalena Baerbock discute avec des jeunes venues découvrir le stand de l’initiative
Annalena Baerbock discute avec des jeunes venues découvrir le stand de l’initiative© kompetenzz.de / Marc Beckmann

Les filles et les garçons sont divers. Leur futur emploi devrait correspondre à leurs compétences et à la vie qu’ils prévoient, en s’affranchissant de tout stéréotype. Le ministère fédéral des Affaires étrangères poursuit également cet objectif. Le personnel est certes équitablement réparti entre hommes et femmes mais leur répartition au sein des différents champs d’activité du ministère fédéral des Affaires étrangères est inégale. Les femmes occupent trop souvent des postes d’agentes administratives ou au sein des services linguistiques, tandis qu’aujourd’hui encore, les hommes dirigent plus souvent des ambassades que les femmes. Cette répartition inégale est encore plus franche au niveau des métiers techniques et des secrétariats : les 120 postes de concierge au sein du ministère fédéral des Affaires étrangères sont occupés uniquement par des hommes tandis que la quasi-totalité des secrétariats emploient des femmes.

La carte de visite de l’Allemagne dans le monde : rien ne se fait sans diplomates féminines !

Daniela Schlegel, responsable du personnel du ministère fédéral des Affaires étrangères, a souligné lors d’une table ronde organisée dans le cadre des journées portes ouvertes du gouvernement fédéral qu’il est important de s’engager pour un équilibre des sexes lors du recrutement : « Choisir son métier est une décision tout à fait personnelle. Les filles et les jeunes femmes ont surtout besoin de pouvoir s’identifier à des personnes qui les inspirent et les passionnent. Un quart des ambassades est tout du moins dirigé par des femmes et on y retrouve notamment des ambassades importantes telles que celles de Washington D.C., de Pékin et de Kiev. Quoi qu’il en soit, nous devons nous améliorer, en particulier en ce qui concerne les femmes occupant des positions de cadre ou des postes dans le secteur de l’informatique. En 2022, il est temps d’abolir définitivement les stéréotypes et les clichés de genre. »

La responsable du personnel du ministère fédéral des Affaires étrangères, Daniela Schlegel, lors de la table ronde avec Miguel Diaz 
La responsable du personnel du ministère fédéral des Affaires étrangères, Daniela Schlegel, lors de la table ronde avec Miguel Diaz © kompetenzz.de / Marc Beckmann

Avec l’Initiative Klischeefrei, le ministère fédéral des Affaires étrangères continuera à l’avenir de s’engager pour séduire autant les candidates que les candidats pour toutes les positions au sein du ministère.

Miguel Diaz, le directeur du point de contact de l’Initiative Klischeefrei, salue l’engagement du ministère fédéral des Affaires étrangères : « Nous sommes très heureux que le ministère fédéral des Affaires étrangères rejoigne d’autres ministères fédéraux au sein de l’Initiative Klischeefrei. Nous avons ainsi conquis un nouveau partenaire essentiel en ce qui concerne le choix de scolarité et de carrière sans stéréotypes de genre. Nous sommes impatients de pouvoir continuer ensemble à aider des jeunes à choisir leur orientation et à tracer leur vie. »

La participation à l’Initiative Klischeefrei représente un nouvel élément de l’engagement diversifié du ministère fédéral des Affaires étrangères. Outre l’égalité et l’équité des sexes, le ministère fédéral des Affaires étrangères considère également que la gestion de la diversité et l’ouverture interculturelle sont des questions d’avenir et, en 2021, il s’est fixé une ambitieuse stratégie de la diversité.

Retour en haut de page