Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Climat : l’Allemagne accroît sa solidarité avec les pays en développement

L’Allemagne accroît son engagement financier pour aider les pays en développement à s’adapter au changement climatique

L’Allemagne accroît son engagement financier pour aider les pays en développement à s’adapter au changement climatique, © Arco Images

11.12.2019 - Article

Lors de la COP25, à Madrid, la ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, a annoncé des moyens supplémentaires pour soutenir l’adaptation au changement climatique et réclamé plus d’ambition de la part des pays industrialisés.

L’Allemagne va accroître de 30 millions d’euros sa contribution au Fonds pour l’adaptation au changement climatique (FACC), a annoncé mardi la ministre de l’Environnement, Svenja Schulze, lors de la 25e Conférence internationale sur le climat à Madrid.

Cet argent financera des projets dans les régions les plus touchées par le réchauffement. Il permettra de mettre en place des systèmes d’alerte précoce contre les inondations ou les fortes pluies, de prendre des mesures pour garantir l’approvisionnement en eau ou d’aider les agriculteurs locaux à se convertir à des modes de cultures plus résistants à la sécheresse.

La ministre de l’Environnement, Svenja Schulze, lors de la 25e Conférence internationale sur le climat hier, à Madrid
La ministre de l’Environnement, Svenja Schulze, lors de la 25e Conférence internationale sur le climat hier, à Madrid© dpa

« L’Allemagne prend très au sérieux sa responsabilité concernant le financement de l’adaptation au changement climatique dans les pays en développement », a souligné Mme Schulze. Notre engagement « constitue une contribution à la solidarité globale [car] les pays qui souffrent le plus du changement climatique étant ceux qui y ont le moins contribué ».

L’Allemagne est actuellement le plus gros contributeur mondial (310 millions d’euros) au fonds d’adaptation pour le climat. Le FACC a financé une centaine de projets à travers le monde et en prépare actuellement une quarantaine d’autres.

Des fonds supplémentaires dans plusieurs domaines

Selon la ministre, Berlin va aussi augmenter de 60 millions d’euros son aide aux États en développement, notamment insulaires, pour financer des mesures d’adaptation au réchauffement axées sur la préservation des écosystèmes. Et Svenja Schulze a lancé aujourd’hui même à Madrid un nouveau fonds de soutien de 20 millions d'euros dans le domaine de l’agriculture et de l’exploitation des sols. Il doit aider les pays en développement à atteindre leurs objectifs climatiques dans ce « domaine encore trop peu présent dans la discussion sur le climat », selon la ministre.

Last but not least, l’Allemagne versera quatre milliards d’euros au Fonds vert pour le climat en 2020. Elle fait ainsi plus que doubler son engagement sur six ans (elle a versé 1,5 milliard d’euros en 2014). Ces fonds serviront à soutenir la sortie du charbon en Asie du Sud-Est, la recherche d’une transition énergétique juste en Afrique du Sud ou encore l’utilisation des fluides frigorigènes en Namibie et ailleurs. L’Allemagne aide actuellement 21 pays à relever leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

À Madrid, la ministre allemande de l’Environnement a plaidé pour un engagement fort des pays industrialisés face au changement climatique. Elle a présenté les mesures ambitieuses que son pays vient de prendre pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre en 2030, et atteindre la neutralité carbone en 2050.

Ce « paquet climat » pèse 54 milliards d’euros. Il prévoit des objectifs sectoriels contraignants, des ajustements rapides en cas de retard et la mise en place d’un prix du carbone dans les domaines qui n’y sont pas encore soumis.

L’Allemagne vise, par ailleurs, une sortie du charbon d’ici à 2038 au plus tard. Enfin, elle soutient le relèvement des objectifs communs (NDC) des pays de l’Union européenne (UE) pour 2030 dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat.

A.L.

Informations complémentaires:

Site de la COP25 (en anglais/ français)

Ministère allemand de l'Environnement (en allemand/anglais) :

Discours de la ministre, Svenja Schulze, à Madrid (en allemand)
L'Allemagne accroît de 30 millions d'euros sa participation au Fonds d'adaptation au changement climatique (en allemand)
L'Allemagne annonce la création d'un fonds de soutien de 20 millions d'euros pour aider les pays en développement à atteindre leurs objectifs climatiques dans le domaine de l'agriculture (en allemand)
L'Allemagne annonce la création d'une plateforme comme support d'un réseau international pour développer « l'hydrogène vert » (en allemand)

Retour en haut de page