Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Du champ à l’assiette, un festival de saveurs

Du champ à l’assiette, un festival de saveurs

Du champ à l’assiette, un festival de saveurs, © ZB

20.01.2020 - Article

Quoi de neuf dans nos assiettes ? La Semaine verte de Berlin, le grand salon allemand de l’agriculture, promet bonheurs simples et dépaysement à nos papilles. Quelques pas dans ses allées, qui sont à arpenter jusqu’au 26 janvier.

Et si on prenait le métro pour aller passer quelques heures à la ferme ? De nombreux Berlinois pourraient bien céder à la tentation cette semaine. Jusqu’à dimanche, la Semaine Verte internationale a pris ses quartiers au pied de la tour de radio, à l’ouest de la ville. Un nombre record d’exposants (1.850) venus de 72 pays y déploient veaux, vaches, cochons, produits vegan et spécialités régionales sur 130.000 mètres carrés. De quoi réjouir les yeux, les oreilles et les papilles ! Visite guidée.

Rêves de nature

Une balade dans les allées de la Semaine verte internationale (« Grüne Woche » en allemand) commence par une étape obligatoire : la Ferme expérimentale (« Erlebnisbauernhof », hall 3.2). On y trouve tout ce qui manque en ville : du bétail, des bottes de foin, une étable, des tracteurs, des moissonneuses-batteuses électriques, etc. Des exploitants agricoles sont là pour raconter leur quotidien aux petits et aux grands. Ils expliquent leurs difficultés, répondent aux questions et exposent leur vision de l’agriculture de demain.

Si l’on en juge par les produits exposés, l’alimentation du futur suivra plusieurs grandes tendances : elle sera climat-compatible, durable, économe en ressources et respectueuse de l’environnement dans ses modes de production.

La Semaine verte fait ainsi la part belle à la lutte contre le suremballage et contre le gaspillage alimentaire. On y trouve une bière faite avec les restes de pain des boulangeries. On y goûte une boisson à base de zeste d’oranges pressées dans les supermarchés ou au bar. On y découvre des bouteilles d’eau en plastique recyclé et différents types d’écoemballages.

Une autre tendance est celle de l’alimentation saine. Haro sur le sucre, le sel et le gras ! Vive les protéines ! Les exposants de la Semaine verte nous présentent leurs innovations : de la poudre d’insectes, des micro-algues, des céréales du petit déjeuner issus à 40 % de bananes trop mûres. Si vous faites la guerre au sucre, vous craquerez sur une eau sans sucre qui n’a d’aromatisé que le parfum. Plus généralement, si vous faites attention à votre santé et à votre ligne, vous trouverez 300 exposants proposant des produits bio et 150 des produits vegan.

Rêves de voyages

Mais une visite dans les allées de la Semaine verte, c’est aussi, la recherche d’un parfum d’ailleurs. Les plus enracinés se délecteront d’étals débordant de produits régionaux – une autre grande tendance. Boulettes à la compote de pommes ou d’airelles de Thuringe, café et gâteaux de Saxe, asperges du Brandebourg, saucisse au curry berlinoise, praline de poisson fumé du Mecklembourg, filet de plie et petits poissons à la sauce de pommes du Schleswig-Holstein, bières, fromages et knödel de Bavière : l’Allemagne est un pays aux saveurs variées.

Mais la Semaine verte nous emmène plus loin. Le pays invité est cette année la Croatie (hall 10.2). Une cinquantaine de PME et d’entreprises familiales proposent de goûter des spécialités de viandes, de poissons, de fuzi (pâtes aux truffes, risotto aux fruits de mer), de prosciutto de Dalmatie et autres Kulen (saucisse). Mais la plus grande ferme d’Allemagne n’en reste pas là. Elle nous fait résolument voyager en proposant du thé du Sri Lanka, du Pisco Sour du Pérou, du café de Colombie et, pour la première fois, du cacao, du manioc, des fleurs d’hisbiscus et du couscous de 14 pays africains.

A.L.

Plus d’informations :

Semaine verte internationale de Berlin (en allemand et anglais)

Retour en haut de page