Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Stratégie high-tech 2025 : Pour mieux vivre aujourd’hui et demain

14.08.2020 - Article

Diversité biologique, protection du climat et efficacité des ressources sont autant de facteurs décisifs pour assurer un avenir durable. Le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche regroupe ses activités dans une stratégie hautes technologies pour 2025.

La stratégie high-tech ouvre de bonnes perspectives d’avenir pour la recherche et l’innovation en Allemagne
La stratégie high-tech ouvre de bonnes perspectives d’avenir pour la recherche et l’innovation en Allemagne© Gouvernement fédéral

L’objectif du gouvernement est de tenir compte des générations actuelles et futures, par exemple en promouvant la recherche sur le développement durable. Pour ce faire, le gouvernement fédéral appuie sa stratégie hautes technologies pour 2025 (HTS 2025) sur quatre domaines prioritaires en la matière. L’un d’entre eux est l’économie circulaire durable.

Économie circulaire des ressources

Réaliser cet objectif nécessite notamment une mutation de l’économie vers une économie circulaire utilisant efficacement les ressources afin de parvenir à une économie bio-sourcée et durable. Car à l’heure actuelle, l’économie mondiale est à 91 % linéaire, c’est-à-dire qu’elle fonctionne selon le mode suivant : produire, utiliser et jeter, alors que seuls 9 % des ressources employées dans l’économie suivent un cycle et sont réutilisés.

Abandon des matières premières fossiles

Pour assurer une économie circulaire, il faut si possible remplacer les énergies fossiles par des matières premières renouvelables et durables. Dans cette optique, l’Allemagne se propose de renforcer la recherche fondamentale axée sur les résultats et liée aux applications. De plus, dès lors que la croissance économique et la consommation des ressources seront dissociées, il sera possible non seulement de réduire les gaz à effet de serre (GES) mais aussi les déchets. La pollution et la dépendance aux importations de matières premières seront en même temps réduites.
Une économie circulaire utilisant efficacement les ressources est d’ores et déjà ancrée sur le plan politique dans le programme allemand sur l’efficacité des ressources (ProgRess). Plusieurs ministères participent à la mise en œuvre de cet objectif : le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche, le ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire, le ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie, ainsi que le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture.

La stratégie de recherche en bioéconomie et le programme de recherche pour le développement durable (FONA) sont deux exemples de l’activité de recherche du gouvernement fédéral. En outre, jusqu’à 150 millions d’euros seront investis pendant la période 2018-2023 dans la stratégie de recherche « Économie circulaire utilisant efficacement les ressources » publiée en 2018. Une autre priorité de la recherche dans le cadre de HTS 2025 est l’« Initiative de recherche pour le maintien de la diversité biologique », l’objectif étant de soutenir à hauteur de 200 millions d’euros la biodiversité jusqu’en 2025.

Climat et environnement

Réduire au maximum les déchets plastiques dans l’environnement constitue un autre objectif de la recherche dans le cadre de HTS 2025. À travers la déclaration des dirigeants du sommet du G20 à Osaka, au Japon, adoptée en 2019 et intitulée « Osaka Blue Ocean Vision », on ambitionne de réduire à zéro les déchets plastiques supplémentaires dans les océans à l’horizon 2050. À cette fin, le gouvernement fédéral s’est fixé une priorité pour la recherche effectuée jusqu’en 2021 sous le nom « Les plastiques dans l’environnement – sources – puits – pistes de solution » et a déclaré son intention de soutenir le développement des matières plastiques bio-sourcées.

Outre l’économie circulaire durable, un autre élément essentiel de la recherche sur le développement durable dans le cadre de la stratégie high-tech 2025 consiste à parvenir à la neutralité en gaz à effet de serre dans l’industrie. L’Allemagne et l’Union européenne tout entière entendent réaliser cet objectif d’ici 2050.

Par ailleurs, la transition énergétique en Allemagne, appelée « Energiewende », reste une mission cruciale, notamment le triangle de la politique énergétique qui vise à garantir un approvisionnement sûr, abordable et respectueux de l’environnement. Il est également prévu d’associer encore davantage le numérique aux développements dans le domaine de la durabilité.

La stratégie hautes technologies pour 2025 (HTS 2025) est une invitation à coopérer et peut servir d’orientation pour unir les forces innovantes dans toute l’Europe. Elle ouvre de bonnes perspectives d’avenir pour la recherche et l’innovation en Allemagne.

Retour en haut de page