Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Conférence sur le climat mondial : pleins feux sur les conséquences du dérèglement climatique en matière de sécurité

Sommet mondial sur le climat COP26

Sommet mondial sur le climat COP26, © Picture alliance / ZUMAPRESS.com | Dinendra Haria

31.10.2021 - Article

Tempêtes, sécheresses, inondations : les effets du dérèglement climatique sont dramatiques. Le réchauffement climatique causé par l’Homme se répercute également sur la situation sécuritaire. La COP26 se penchera donc sur les risques pour la paix et la sécurité.

Tempêtes, sécheresses, inondations : les effets du dérèglement climatique sont dramatiques. Le réchauffement climatique causé par l’Homme se répercute non seulement sur l’environnement, mais également sur la situation sécuritaire. La COP26 se penchera donc sur les risques pour la paix et la sécurité.

Le dérèglement climatique qui provoque des phénomènes météorologiques extrêmes et restreint les ressources naturelles est un catalyseur pour les conflits et l’instabilité. Le réchauffement climatique menace l’environnement et l’existence de millions d’habitants. S’ensuivent catastrophes humanitaires, exode, migration et une augmentation des conflits concernant l’accès aux ressources naturelles, qu’il s’agisse d’eau ou de terres. À l’occasion de la conférence sur le climat mondial, le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré :

L’Allemagne a fait de la diplomatie climatique l’une des priorités de sa politique extérieure. Nous apportons un soutien humanitaire aux pays souffrant des conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes. Et nous nous attaquons aux risques que le dérèglement climatique suppose pour la paix et la sécurité.

Le gouvernement fédéral s’engage donc également sur le plan diplomatique afin de réaliser de véritables progrès lors de la COP26 en ce qui concerne la mise en œuvre des objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat : présentation par les États qui sont actuellement en retard de nouveaux objectifs climat ambitieux, établissement de marchés internationaux pour le commerce de droits d’émission ou encore rédaction du manuel de Katowice comprenant des mesures concrètes pour l’application de l’Accord de Paris. L’UE et la République fédérale d’Allemagne ont récemment de nouveau réévalué leurs objectifs en matière de protection du climat vers le haut, établissant ainsi des normes mondiales. Le gouvernement fédéral s’engage aux côtés de ses partenaires afin que d’autres États se fixent eux aussi d’ambitieux objectifs en matière de protection du climat et adoptent les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

Climat et sécurité à l’ordre du jour mondial

La diplomatie climatique s’emploie à ancrer les risques du dérèglement climatique en matière de sécurité à l’ordre du jour mondial. L’Allemagne a ainsi créé avec la République de Nauru le Groupe des amis du climat et de la sécurité auprès des Nations Unies à New York et a fait du climat et de la sécurité l’une des priorités de l’Allemagne en tant que membre du Conseil des droits de l’homme en 2019/2020. Sur initiative allemande, un groupe d’experts informel a ainsi pu être lancé en 2020 par des membres du Conseil de sécurité et, cette même année, le thème climat et sécurité a été inscrit à l’ordre du jour du Conseil de sécurité. Les risques soulevés par le dérèglement climatique en matière de sécurité seront également discutés dans le cadre de la COP26.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères organise le 2 novembre 2021, en collaboration avec la Conférence de Munich sur la sécurité et l’institut adelphi, une conférence numérique sur le climat, la paix et la sécurité. Dans ce contexte, il s’agit notamment de renforcer la résilience et d’éviter les conflits engendrés par le dérèglement climatique. Dès 2020, l’Allemagne a lancé un projet d’envergure pour l’analyse et la prévention des risques sécuritaires internationaux dus au dérèglement climatique : « Weathering Risk ».

Retour en haut de page