Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le chancelier Scholz lors de la cérémonie donnée à l’occasion de la renaturation de la rivière de l’Emscher : « Il est essentiel que nous ayons le courage de nous fixer des objectifs ambitieux »

La restauration de l’Emscher est « l’un des projets d’infrastructure les plus importants et les plus innovants de toute l’Europe », a déclaré le chancelier Scholz lors de la cérémonie d’achèvement du projet de renaturation

La restauration de l’Emscher est « l’un des projets d’infrastructure les plus importants et les plus innovants de toute l’Europe », a déclaré le chancelier Scholz lors de la cérémonie d’achèvement du projet de renaturation, © picture alliance/dpa | Rolf Vennenbernd

06.09.2022 - Article

Pendant 150 ans, la rivière a recueilli les eaux usées du bassin de la Ruhr. La réhabilitation de l’Emscher, qui aura coûté 5,5 milliards d’euros, est l’un des plus grands projets environnementaux d’Europe.

Le réaménagement de l’Emscher constitue un « exemple fantastique de transformation réussie ainsi qu’un brillant modèle à suivre pour l’Allemagne », a déclaré le chancelier fédéral Olaf Scholz lors de la cérémonie donnée à l’occasion de l’achèvement du projet de renaturation à Castrop-Rauxel. Le chancelier a par ailleurs souligné à quel point, de nos jours, il était primordial de faire montre de courage et de solidarité afin de relever les défis en lien avec l’approvisionnement énergétique et le changement climatique.

« La restauration de l’Emscher n’est pas qu’un simple projet environnemental », a dit le chef du gouvernement allemand. Il s’agit également d’« un des projets d’infrastructure les plus importants et les plus innovants de toute l’Europe », qui « prouve de manière formidable la capacité d’innovation de l’ingénierie allemande et la bonne coopération étroite entre théoriciens et praticiens ».

Pendant 150 ans, la rivière a recueilli les eaux usées du bassin de la Ruhr. En raison de l’activité minière dans la région, il était longtemps impossible de créer un système de canalisation souterraine pour l’évacuation des eaux usées. La réhabilitation de l’Emscher, qui aura coûté 5,5 milliards d’euros, est l’un des plus grands projets environnementaux d’Europe.

Le courage de fixer, aujourd’hui aussi, des objectifs ambitieux

Si l’on ne s’était pas fixé des objectifs aussi ambitieux il y a 30 ans, aucun poisson ne nagerait aujourd’hui dans cette rivière. Ainsi, selon le chancelier allemand, l’enseignement le plus important que l’Allemagne puisse tirer de la réussite de ce projet est qu’« [i]l est essentiel que nous ayons le courage de nous fixer des objectifs ambitieux ».

L’Hellbach, un ruisseau dans le bassin de la Ruhr, est un exemple de renaturation réussie. Il faisait auparavant office de canal d’évacuation des eaux usées
L’Hellbach, un ruisseau dans le bassin de la Ruhr, est un exemple de renaturation réussie. Il faisait auparavant office de canal d’évacuation des eaux usées© picture alliance / imageBROKER | Rupert Oberhäuser

Le travail de longue haleine fourni dans le cadre de la renaturation de l’Emscher pourrait également servir de leçon pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui. Nous devrions poursuivre dans cette lancée pour « amorcer dès maintenant, avec résolution, la transformation de notre pays pour sortir des énergies fossiles », a exigé le chancelier allemand.

Des investissements dans des nouvelles technologies d’avenir comme l’hydrogène, des partenariats énergétiques internationaux, un développement accru des énergies renouvelables et des infrastructures numériques : « [t]elle est notre approche », a-t-il poursuivi. « C’est la raison pour laquelle nous avancerons ensemble dans cette voie ; c’est précisément cela qui est indispensable ! »

Un système d’évacuation souterraine des eaux usées

Les travaux de renaturation et de mise en place d’un système d’évacuation souterraine des eaux usées avaient débuté en 1992. Quatre stations d’épuration à grande échelle, des stations de pompage, des installations de traitement des eaux usées et plus de 430 km de nouvelles canalisations souterraines pour évacuer les eaux usées ont été construits. L’Emscher est propre depuis la fin 2021.

La biodiversité dans et au bord de l’eau a fortement augmenté depuis la renaturation. La rivière abrite désormais des truites, des chabots et des épinoches. Outre le martin-pêcheur, la bergeronnette des ruisseaux et le caloptéryx aiment de nouveau trouver refuge aux alentours de l’Emscher.

© Gouvernement fédéral

Retour en haut de page