Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L’Allemagne lance un programme de soutien pour étudiants et doctorants en danger

En son année de fondation, le programme Hilde Domin se focalisera sur le Bélarus

En son année de fondation, le programme Hilde Domin se focalisera sur le Bélarus, © Picture alliance/dpa

15.04.2021 - Article

Avec le programme Hilde Domin, le ministère fédéral des Affaires étrangères et l’Office allemand d’échanges universitaires créent un programme de bourses destiné aux étudiants et doctorants qui se voient refuser l’accès aux études ou au doctorat dans leur pays d’origine.

Un engagement en faveur de la liberté scientifique et de la démocratie

Partout dans le monde, la liberté des sciences subit une pression grandissante. Chercheurs et étudiants sont souvent persécutés en raison de leur travail ou de leur engagement en faveur de la démocratie et de la liberté, ou sont empêchés de poursuivre leurs recherches ou leurs études.

L’objectif du nouveau programme Hilde Domin (« Students at Risk Hilde Domin Programme ») est de permettre à des étudiants et des doctorants privés du droit à l’éducation dans leur pays d’origine d’entamer ou de poursuivre leurs études en Allemagne, dans un cadre sécurisé. Pour le ministère fédéral des Affaires étrangères, la liberté des sciences n’est pas négociable puisqu’elle constitue le fondement de toute démocratie.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Heiko Maas, a souligné :

Avec le programme Hilde Domin, nous ouvrons un espace académique protégé dédié aux étudiants et aux chercheurs faisant l’objet de menaces ou de persécutions. Je me réjouis qu’avec une enveloppe de 8,6 millions d’euros d’ici 2027, nous puissions y apporter une aide vraiment substantielle. En cette première année, nous nous concentrerons sur le Bélarus. Ainsi, nous intervenons là où le besoin est particulièrement urgent.

Jusqu’à 50 boursiers par an

Le programme financé par le ministère fédéral des Affaires étrangères permettra à un maximum de 50 boursiers par an de poursuivre leurs études en Allemagne jusqu’à l’obtention de leur diplôme ou l’aboutissement de leur projet doctoral. À travers ce projet, le ministère fédéral des Affaires étrangères étend son engagement mondial en faveur des sciences et de la recherche et souhaite s’inscrire dans la continuité du succès de l’initiative Philipp Schwartz créée par la Fondation Alexander von Humboldt pour accueillir des scientifiques en danger.

Hilde Domin (1909-2006)

Hilde Domin (1909 - 2006)
Hilde Domin (1909 - 2006)© picture-alliance / akg-images

Le nouveau programme de bourses porte le nom de Hilde Domin, femme de lettres originaire de Cologne qui commence ses études en Allemagne avant de les continuer en Italie, à partir de 1932. Après la prise de pouvoir des nationaux-socialistes, il lui est interdit de retourner en Allemagne en raison de ses origines juives. En 1939, Hilde Domin fuit les lois raciales proclamées en Italie une année auparavant. Après un passage par le Royaume-Uni, elle gagne la République dominicaine où elle entame sa carrière d’écrivaine. Elle retourne en Allemagne en 1954. Installée à Heidelberg à partir de 1961, elle atteint une renommée mondiale avec sa poésie en prose.

Plus d’informations

Programme Hilde Domin de l’Office allemand d’échanges universitaires

Initiative Philippe Schwartz

Retour en haut de page