Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Beethoven superstar, Ludwig cet inconnu

Famille von Breuning, „L’heure du thé“ (3 personnes), 1782, Silhouettes découpées et dessinées à l’encre de Chine. Maison de Beethoven à Bonn

Famille von Breuning, « L’heure du thé » (3 personnes), 1782, Silhouettes découpées et dessinées à l’encre de Chine. Maison de Beethoven à Bonn, © Maison de Beethoven à Bonn

13.12.2019 - Article

Qui était Ludwig van Beethoven ? L’Année du 250e anniversaire de la naissance du compositeur, qui débute ces jours-ci en Allemagne, offre l’occasion de redécouvrir une personnalité plus riche qu’on ne l’imagine.

Un regard de braise, une crinière en bataille, un tempérament grincheux et une musique triomphante malgré la surdité : qui n’a pas entendu parler de Ludwig van Beethoven (1770-1827) ? Deux siècles et demi après sa naissance, le compositeur allemand est l’un des musiciens les plus joués à travers le monde. Sa « Lettre à Élise » est jouée par tous les pianistes en herbe. Sa 9e Symphonie a donné naissance à l’hymne de l’Union européenne (UE). De sa 5e Symphonie à l’ouverture martiale à sa Sonate au clair de lune en passant par sa musique de chambre ou sa musique vocale, son génie inspire musiciens et mélomanes depuis deux siècles. Tout le monde a, certes, entendu (parler de) Beethoven… Mais le connaît vraiment ? Qui se cache derrière ce monument ?

Statue de Ludwig van Beethoven (1770-1827) dans sa ville natale de Bonn
Statue de Ludwig van Beethoven (1770-1827) dans sa ville natale de Bonn© picture alliance/Henning Kaiser/dpa

La question se pose en cette mi-décembre, à l’heure où s’ouvre en Allemagne l’Année des 250 ans de la naissance du compositeur. Ce jubilé est placé sous le signe de la redécouverte du musicien originaire de Bonn. Beethoven trop connu est devenu… méconnu. Le jubilé doit permettre d’entendre à nouveau les subtilités de ses œuvres, si souvent entendues. Mais il promet aussi d’ouvrir de nouvelles perspectives sur sa personnalité, plus complexe que l’image d’Épinal.

Deux grandes expositions qui s’ouvrent ces jours-ci à Bonn nous font entrer dans l’univers du musicien. La première est celle de la Maison natale de Beethoven qui rouvre ses portes après d’importants travaux de rénovation. Elle présente de nombreux objets historiques, ainsi que de précieux manuscrits (lettres, partitions, etc.) et un fonds d’archives unique au monde. Elle s’enrichit du 17 décembre au 26 avril d’une exposition temporaire originale qui s’interroge sur l’image de Beethoven telle qu’elle nous est parvenue. En effet, bien qu’il existe de multiples tableaux représentant le musicien, c’est le portrait réalisé par Joseph Karl Stieler en 1820, « Beethoven avec la partition manuscrite de la Missa solemnis » qui a déterminé notre perception. La Maison natale de Beethoven en retrace l’histoire.

La seconde exposition, celle de la Bundeskunsthalle de Bonn (mêmes dates), va plus loin encore. Beethoven était-il ce musicien flamboyant, grincheux et tempétueux, triomphant de la surdité grâce à son génie ? Elle veut aller derrière les clichés, au-delà du mythe qui bien souvent obscurcit plus qu’il n´éclaire. Elle se propose, à travers 250 objets historiques parfois rares, de dévoiler la richesse de la personnalité de Beethoven au-delà même de la musique. Elle s’intéresse, par exemple, à sa relation à l’argent (Beethoven était un entrepreneur doué qui savait magnifiquement se vendre et gagnait très bien sa vie même s’il avait souvent l’impression de manquer d’argent). Elle s’intéresse aussi à sa relation à la maladie, et notamment à la surdité qui commença à le gagner dès l’âge de 27 ans, dans une partie intitulée « Beethoven souffrant ». Elle montre, enfin et surtout, une personnalité profondément humaniste, visionnaire et révolutionnaire, très inspirée notamment par les idéaux de la Révolution française.

A.L.

  

POUR ALLER PLUS LOIN :

LE 250e anniversaire de Ludwig van Beethoven en Allemagne (17.12.2019-16.12.2020) :

Site web officiel (en anglais/allemand)

Calendrier des manifestations (en allemand/ anglais)

Magazine officiel et programme (en allemand)

Les musées et expositions :

Beethoven. Univers. Citoyen. Musique

Exposition au musée de la Bundeskunsthalle à Bonn du 17 décembre 2019 au 26 avril 2020

Plus d'informations (en anglais/ allemand)

Maison natale de Beethoven - Musée, archives, librairie, café (en anglais/ allemand)

Plus d'informations

… et dans les médias allemands :

Westdeutscher Rundfunk (WDR)

ARTE

Deutsche Welle

Autres contenus

Le 250e anniversaire de la naissance du grand compositeur (1770-1827) sera célébré en 2020 partout dans le monde. Et d’abord à Bonn, sa ville natale, et dans toute Allemagne où sont prévus plus de 300 concerts, expositions, spectacles et rencontres. Un aperçu.

Les grands rendez-vous de l’Année Beethoven en Allemagne

À l’occasion de l’année Beethoven célébrée en 2020, de nombreux concerts et manifestations culturelles seront organisés en l’honneur de cet immense compositeur. Le chœur franco-allemand de Bonn participera lui aussi à cette année- événement. Nous avons rencontré sa directrice, Andrea Eich.

Beethoven et l’amitié franco-allemande : interview d’Andrea Eich, cheffe du chœur franco-allemand de Bonn

Retour en haut de page