Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Wuppertal célèbre les 200 ans du philosophe Friedrich Engels

Friedrich Engels (1820-1895), entrepreneur, philosophe, révolutionnaire et ami de Karl Marx (1818-1883)

Friedrich Engels (1820-1895), entrepreneur, philosophe, révolutionnaire et ami de Karl Marx (1818-1883), © dpa

17.02.2020 - Article

La ville de la Ruhr a inauguré ce week-end une année de manifestations consacrées à  l’entrepreneur, philosophe et révolutionnaire ami de Karl Marx, Friedrich Engels.

En 2018, Trêves (ouest de l’Allemagne) célébrait le 200e anniversaire de la naissance de Karl Marx (1818-1883). Deux ans plus tard, c’est au tour de Wuppertal, 220 kilomètres plus au nord, en plein cœur de la Ruhr, de mettre à l’honneur Friedrich Engels (1820-1895). Plus d’une centaine d’expositions, de lectures, d’exposés, de débats et de spectacles sont prévus jusqu’en février 2021 pour mettre en lumière la vie et l’œuvre du plus célèbre enfant de la ville.

Maison natale de Friedrich Engels dans le quartier de Barmen, à Wuppertal (ouest de l’Allemagne)
Maison natale de Friedrich Engels dans le quartier de Barmen, à Wuppertal (ouest de l’Allemagne)© blickwinkel
Friedrich Engels naît le 28 novembre 1820 à Barmen (une localité voisine de Wuppertal, devenue un quartier de la ville) dans une famille de riches industriels du textile. Barmen et Elberfeld forment alors l’un des grands centres de la confection textile en Europe, et la vallée de la Wupper va devenir l’un des principaux moteurs de l’industrialisation de l’Allemagne.

Critique de la condition ouvrière dans l’Angleterre du XIXe siècle

Mais le jeune Friedrich regarde d’un œil critique les conditions faites aux ouvriers. Envoyé par son père dans une filiale de la manufacture familiale à Manchester (Angleterre), il prend la plume pour dénoncer les conditions de travail de la classe ouvrière anglaise.

En 1844, Engels fait à Paris la connaissance de Marx. C’est le début d’une amitié et d’une coopération qui ne se démentiront pas. En 1848, Marx et Engels publient ensemble le « Manifeste du parti communiste ». Ils y développent les principales thèses du marxisme, en particulier la lutte des classes et la solidarité internationale des travailleurs.

Engels permet à son aîné, souvent à court d’argent, de financer un train de vie bourgeois, et surtout de poursuivre la rédaction de son œuvre maîtresse, « Le Capital ». Il s’occupera, après la mort de Marx, d’en faire publier les deuxième et troisième livres.

Redécouverte et distance critique

L’Année Engels, lancée samedi 15 février, propose de le redécouvrir. Comme Trêves il y a deux ans, Wuppertal entend mettre en lumière l’homme, le philosophe critique et le témoin cultivé d’un siècle qui a été riche en évolutions économiques et politiques. Le tout, en conservant une distance critique.

Parmi les événements à l’affiche, on notera un congrès international consacré à « Engels : actualité d’un classique » et une grande exposition. Intitulée « Friedrich Engels – Ein Gespenst geht um in Europa », elle ouvrira ses portes le 29 mars et mettra notamment en avant les relations d’Engels avec Marx. Enfin,  la maison natale du philosophe, entrepreneur et révolutionnaire rouvrira ses portes au mois de novembre après une intense phase de rénovation.

A.L.

Plus d’informations :

Maison natale de Friedrich Engels (en allemand)
Sur l'Année Engels à Wuppertal (en allemand)
Sur l'exposition « Friedrich Engels - Ein Gespenst geht um in Europa » à Wuppertal du 29 mars au 20 septembre (en allemand)
Sur Friedrich Engels (en allemand)

Retour en haut de page