Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Le château de Wörlitz restauré

Le château de Wörlitz, en Saxe-Anhalt (est de l’Allemagne)

Le château de Wörlitz, en Saxe-Anhalt (est de l’Allemagne), © picture alliance/ DUMONT Bildarchiv

23.06.2020 - Article

Après vingt années de travaux, ce site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO a rouvert ses portes aux visiteurs.

C’est le plus ancien bâtiment néoclassique d’Allemagne et il a inspiré bien des architectes des XIXe et XXe siècles. Le château de Wörlitz, en Saxe-Anhalt (est de l’Allemagne), vient de rouvrir ses portes après deux décennies de travaux de restauration. Exemple précurseur d’une architecture inspirée par la philosophie des Lumières, sis dans un écrin de verdure de la région de l’Elbe moyen classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, il est considéré comme l’un des joyaux du Royaume des jardins de Dessau-Wörlitz.

 Les travaux (14,2 millions d’euros) ont été financés par l’État fédéral et le land de Saxe-Anhalt. Leur durée s’explique en partie par le fait que des travaux de recherche sur l’histoire et l’architecture de l’édifice ont été menés parallèlement au chantier. Le château de Wörlitz est, en effet, remarquable à tous points de vue : par sa conception architecturale, mais aussi par ses innovations techniques et par l’état de conservation rare de ses pièces intérieures. Son jardin paysager abrite encore des bosquets originaux datant des XVIIIe et XIXe siècles.

La grande particularité de d’édifice réside dans sa conception. Il s’élève au milieu d’un ensemble intégrant plusieurs bâtiments remarquables, des parcs paysagers et des jardins à l’anglaise, ainsi que des pans de terres agricoles. Son architecte, Friedrich Wilhelm von Erdmannsdorff (1736-1800) l’a imaginé en synthétisant d’une manière originale ses études sur les jardins paysagers anglais et l’observation des bâtiments antiques en Italie. Il l’a dessiné pour son ami, le prince Léopold III Frédéric-François d’Anhalt-Dessau (1740-1817), un souverain éclairé, épris des idées de paix et de tolérance des Lumières, féru d’histoire européenne et grand promoteur des arts. La construction eut lieu entre 1769 et 1773.

 Fait novateur pour l’époque, les éléments du Royaume des jardins de Dessau-Wörlitz ne remplissent pas seulement des fonctions esthétiques, ni même économiques. Ils ont une vocation éducative et didactique, dans la droite ligne de la philosophie de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) et de la pensée de Johann Joachim Winckelmann (1717-1768). Ainsi, dès l’origine, leur usage ne fut pas réservé à la cour du prince, ni aux fonctions de représentation. Ils étaient ouverts à tous, comme un reflet du concept pédagogique de l’humanisation de la société.

 A.L.

Plus d’informations :

Site web du Patrimoine mondial de l’UNESCO (en français)

https://whc.unesco.org/fr/list/534/

Royaume des jardins de Dessau-Wörlitz (en allemand et anglais)

http://www.woerlitz-information.de/woerlitz-de/se/schloss.php

Retour en haut de page