Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visitez les musées allemands depuis votre canapé !

Au musée de Pergame, à Berlin. Les musées berlinois sont nombreux à proposer des visites virtuelles de leurs magnifiques Collections

Au musée de Pergame, à Berlin. Les musées berlinois sont nombreux à proposer des visites virtuelles de leurs magnifiques Collections, © picture alliance / dpa | Soeren Stache

08.01.2021 - Article

De Berlin à Weimar ou Dessau, le reconfinement a incité les musées allemands à proposer des visites d’exposition et de collections en ligne. Germanophones et/ou anglophones, c’est l’occasion d’en profiter ! L’offre est foisonnante, et il y en a pour tous les goûts.

Vous rêviez de découvrir les fabuleuses collections de l’Île des musées à Berlin ? D’arpenter les demeures de Goethe et les archives Nietzsche à Weimar ? D’explorer l’histoire du cinéma allemand ? De visiter les récentes expositions des musées allemands sur les défis planétaires de l’avenir ? A vos écrans ! La crise sanitaire est la période idéale pour prendre un bain de culture allemande depuis votre salon. Actuellement fermés pour cause de confinement (au moins jusqu’au 31 janvier), les musées allemands proposent un riche programme de visites en ligne et de découvertes virtuelles.

C’est gratuit. Et il y en a pour tous les goûts ! Par exemple, si la rigueur des contraintes sanitaires vous pèse, rendez-vous sur le site du Musée virtuel du carnaval ! Il vous propose un bain de jouvence au pays des fous, des bouffons et des défilés de chars multicolores. Spécialement conçu pour l’univers numérique, il vous embarque pour une incroyable aventure. Origine, traditions, personnages de carnaval, rituels, symboles, spécificités régionales : tout est expliqué de manière colorée, esthétique et vivante. De quoi se décharger de toute négativité et retrouver le sourire !

L’occasion de s’arrêter pour réfléchir

La période n’en est pas moins angoissante pour beaucoup. D’autant que la crise sanitaire vient s’ajouter à une liste déjà longue de menaces globales : raréfaction des ressources, perte de biodiversité, changement climatique. Alors pourquoi ne pas en profiter pour s’arrêter et réfléchir ? C’est ce que proposent plusieurs musées allemands, dont les expositions ont migré sur la Toile à l’annonce du confinement. Au programme : des visites guidées virtuelles, des vidéos, des débats et des contenus parfois ludiques et innovants.

L’offre est abondante, et l’on a l’embarras du choix. A Dresde, le Musée de l’hygiène (« Future Food ») tente ainsi de cerner ce que sera l’alimentation du futur. Il décortique les ressorts du système alimentaire mondial et montre la diversité des solutions imaginées pour nourrir toujours plus d’humains. A Berlin, l’Académie des Beaux-Arts (« urbainablestadthaltig  ») s’intéresse aux conséquences du changement climatique sur les villes européennes à l’heure du numérique, du vieillissement et de la dissolution des réseaux sociaux traditionnels. A Berlin toujours, la Maison des cultures du monde (HKW) revient sur les enjeux de la pandémie en exposant en ligne les positions d’une riche palette d’artistes contemporains.

Dans l’intimité des grandes œuvres

La somptueuse Bibliothèque de la duchesse Anna Amalia, à Weimar, se visite désormais en ligne sur le site de la Klassik Stiftung Weimar
La somptueuse Bibliothèque de la duchesse Anna Amalia, à Weimar, se visite désormais en ligne sur le site de la Klassik Stiftung Weimar© picture alliance/dpa/dpa-Zentralbild | Martin Schutt

Et puis, il y a les grands classiques : les musées de l’Île des musées à Berlin, les maisons de Goethe et la Bibliothèque de la duchesse Anna Amalia à Weimar, la Cinémathèque allemande, la Bibliothèque Nationale allemande, le musée Kleist de Francfort/Oder, les Archives littéraires de Marbach, le nouveau Forum Humboldt, le musée du Bauhaus à Dessau, etc. Tous proposent actuellement de riches contenus en ligne. Et si la pandémie nous invitait à prendre le temps de redécouvrir ces œuvres intemporelles ? Les progrès technologiques nous les rendent aujourd’hui accessibles avec des images en haute définition. Pourquoi ne pas profiter de ces conditions exceptionnelles pour un face-à-face intime avec les grands génies du passé ?

A.L.

 

Retour en haut de page