Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La Berlinale placée sous le signe de l’amour

A la Berlinale, impressions

A la Berlinale, impressions, © Festival international du film de Berlin

21.01.2022 - Article

Après une édition virtuelle en 2021, le Festival du film de Berlin sera de retour en présentiel du 10 au 20 février. Le programme, présenté cette semaine, fait la part belle au thème de l’amour. Les films allemands et français figurent en bonne place dans la sélection officielle.

Après une édition virtuelle en raison de la crise du Covid-19, la Berlinale s’apprête à faire son grand retour dans les salles obscures. La 72e édition du Festival international du film de Berlin se tiendra du 10 au 20 février, avec un protocole sanitaire strict. Les directeurs du festival, Mariette Rissenbeek et Carlo Chatrian, ont présenté cette semaine les 18 films en lice pour les Ours d’or et d’argent. Le cinéma français et allemand figure en bonne place dans la sélection. Un thème domine l’affiche : celui de l’amour.

« Jamais nous n’avons vu, ni accueilli autant d’histoires d’amour que cette année », a commenté Carlo Chatrian, directeur artistique de la Berlinale. Il est question « d’amour fou, improbable, inattendu ou exaltant. » Pas nécessairement du « grand amour », d’ailleurs. Mais de l’amour dans toutes ses déclinaisons humaines, affectives et émotionnelles. La moitié des films de la sélection officielle se situent ainsi dans le cadre familial, souvent à la campagne.

Ainsi, ce devrait être une Berlinale un peu moins « politique » que d’habitude. Mais le festival de Berlin, l’un des grands festivals internationaux de cinéma aux côtés de ceux de Cannes et de Venise, n’en parle pas moins de l’époque que nous traversons. Deux films évoquent la pandémie, et la grande majorité de la sélection parle du présent, affirme Carlo Chatrian. L’impact de la crise sanitaire se reflète dans la production. Beaucoup de films se déroulent sur un lieu unique, avec peu de personnages ou bien traitent du thème de l’isolement.

A l’affiche

Dans la sélection officielle, la réalisatrice allemande Nicolette Krebitz présente « A.E.I.O.U. A Quick Alphabet Of Love ». Cette co-production franco-allemande, incarnée par Sophie Rois, Udo Kier et Milan Herms, s’ouvre sur l’agression d’une actrice devant un bar de Berlin-Ouest. Un jeune homme lui vole son sac à main et disparaît dans la nuit. Ils se reverront plus tard, et l’histoire les emmènera jusque sur les côtes françaises. L’amour vu sous un angle original.

L’autre film allemand engagé dans la compétition officielle est « Rabbie Kumaz vs. George W. Bush » d’Andreas Dresen. Il raconte le combat de la mère du Turc Rabbie Kumaz, incarcéré en 2002 dans la prison de Guantanamo, pour faire libérer son fils.

Beaucoup de films et de vedettes français sont également à l’affiche. François Ozon ouvrira la Berlinale avec « Peter von Kant », libre réinterprétation du célèbre film de Rainer Werner Fassbinder « Les larmes amères de Petra von Kant » (1972). Le film met en scène Denis Ménochet, Isabelle Adjani et Hanna Schygulla. Il sera présenté en première mondiale.

Section Berlinale Spécial : Isabelle Huppert dans À propos de Joan » (About Joan) de Laurent Larivière
Section Berlinale Spécial : Isabelle Huppert dans « À propos de Joan » (« About Joan ») de Laurent Larivière© 247films

Les festivaliers découvriront aussi « Avec amour et acharnement » de Claire Denis, avec Juliette Binoche, Vincent Lindon et Grégoire Colin. Michael Hers présentera « Les passagers de la nuit » avec Charlotte Gainsbourg. Et dans la section Berlinale Special, Isabelle Huppert présentera « A propos de Joan  » de Laurent Larivière. L’actrice française sera, par ailleurs, distinguée par la Berlinale pour l’ensemble de sa carrière.

256 films seront présentés, au total, dans toutes les catégories, soit un quart de plus qu’en 2020. Au sein de la sélection officielle, 17 films sur 18 seront projetés en première mondiale et 40 % sont réalisés par des femmes. Onze sont l’œuvre de réalisateurs déjà présents dans de précédentes éditions et cinq celle d’anciens lauréats des Ours d’or et d’argent. Le palmarès sera dévoilé le 16 février.

Un protocole sanitaire spécial pour le retour en présentiel

Un protocole sanitaire a été spécifiquement élaboré pour permettre le retour de la Berlinale dans les salles. Le festival appliquera la règle « 2 G + » (passe vaccinal + test obligatoire) et une jauge de 50 %. Le port du masque sera obligatoire. Les défilés sur le tapis rouge au Palais de la Berlinale et dans les cinémas seront restreints.

A.L.

En savoir plus (en allemand et en anglais)

Retour en haut de page