Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Unis dans la diversité

Youth

Youth, © AdobeStock

16.01.2023 - Article

Trois jeunes Français et Allemands nous disent pourquoi les échanges culturels sont particulièrement importants en temps de crise.

En 1963, la France et l’Allemagne signaient le Traité de l‘Élysée. L’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) a été créé pour favoriser l’amitié entre les deux pays et approfondir les relations entre les jeunes Français(es) et Allemand(e)s. Trois jeunes ambassadeurs et ambassadrice OFAJ nous expliquent ce que signifient pour eux les échanges internationaux, notamment en temps de crise.

Renforcer les liens, préserver les amitiés 

Alexis Catelain, jeune ambassadeur, Le Havre, France
Alexis Catelain, jeune ambassadeur, Le Havre, France© privé

Les échanges culturels sont particulièrement importants en temps de crise politique pour renforcer les liens et préserver les amitiés sur le long terme. Rencontrer des jeunes qui s’engagent en faveur des échanges franco-allemands et monter avec eux des projets qui intensifient les relations entre nos pays, allant même au-delà des frontières européennes, m’a vraiment motivé pour devenir ambassadeur de l’OFAJ. Ensemble, nous créons une culture qui nous unit dans la diversité et peut permettre de faire face aux défis mondiaux.

Renforcer la cohésion européenne 

Noah Kiemle, jeune ambassadeur, Fribourg, ALlemagne
Noah Kiemle, jeune ambassadeur, Fribourg, ALlemagne© Boris Bocheinski

Rien n’est plus formateur dans la vie que de s’échiner, dans une mauvais français à expédier une lettre dans un bureau de poste dans une petite ville de Normandie et de finir par y arriver. Car, quand on sait ce que c’est d’être perçu comme un étranger qui a des difficultés à se faire comprendre, on a plus d’empathie pour les immigrés car on comprend combien cela peut être difficile pour eux. C’est pourquoi je suis convaincu que de telles expériences renforcent la cohésion au sein de l’Europe tout comme en Allemagne.

Jeter des passerelles et surmonter les barrières 

Sumeja Salidzik, jeune ambassadrice, Hanau, Allemagne
Sumeja Salidzik, jeune ambassadrice, Hanau, Allemagne© privé

Les échanges entre les cultures exigent toujours d’apprendre à faire ensemble. Et c’est ce faire-ensemble qui, en général, disparaît dans les crises politiques. Je veux favoriser l’amitié franco-allemande et montrer aux jeunes que cela vaut la peine de dépasser son horizon. Une langue et sa culture sont comme des instruments : apprendre à en jouer est difficile au début mais, dès qu’on les maîtrise, c’est merveilleux. 

© deutschland.de

Retour en haut de page