Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les brèves de la semaine 2 au 6 décembre

La chancelière Angela Merkel a reçu il y a quelques jours les médaillés allemands des dernières Olympiades de métiers (WorldSkills) à la chancellerie, à Berlin.

La chancelière Angela Merkel a reçu il y a quelques jours les médaillés allemands des dernières Olympiades de métiers (WorldSkills) à la chancellerie, à Berlin., © Gouvernement fédéral/ Steins

06.12.2019 - Article

Pour ne rien manquer de l'actualité en Allemagne.

Angela Merkel reçoit les médaillés allemands aux Olympiades des métiers (photo)

La chancelière allemande a reçu il y a quelques jours les médaillés allemands des récentes Olympiades de métiers (WorldSkills) en Russie (photo). « Vous êtes les ambassadeurs de la formation en alternance à l’allemande » (Duale Ausbildung), a-t-elle souligné devant les 2 médaillés d’or, trois médaillés de bronze et 19 lauréats d’une médaille de l’excellence.

Etude PISA sur l’éducation : performances stables pour les élèves allemands

Les élèves allemands affichent des résultats supérieurs à la moyenne de l’OCDE en mathématiques, en sciences et en lecture, selon la nouvelle étude PISA de l’OCDE sur l’éducation. Leurs résultats sont en net progrès par rapport au début des années 2000 et stables sur les dernières années. En lecture, la principale matière testée cette fois-ci, les 5.500 élèves examinés dans 220 établissements en Allemagne (sur 600.000 adolescents de 15 ans testés dans 79 pays) se situent à un bon niveau, comparable à celui des Français, des Américains et des Japonais. Mais ils lisent plutôt moins. Un quart seulement lit par plaisir, quand un tiers voit dans la lecture une perte de temps. Plus grave, un adolescent de 15 ans sur cinq ne possède pas le niveau de lecture exigible à l’école primaire. Une situation jugée « alarmante » par la ministre de l’Education. Anja Karliczek appelle à « un effort national » pour améliorer le niveau des élèves, en lecture comme dans toutes les disciplines.

Prévention renforcée contre les violences sexuelles sur mineurs

Un Conseil national contre les violences sexuelles envers les enfants et adolescents a vu le jour cette semaine à Berlin. Il réunira dorénavant au plus haut niveau des représentants de l’Etat, de la société civile, d’institutions accueillant des mineurs, de scientifiques et des victimes. Sa première mission sera d’élaborer d’ici deux ans des objectifs et des propositions concrets pour renforcer la prévention. « Les actes de violence à caractère sexuel à l’encontre des enfants et des adolescents ne constituent pas des cas isolés mais un problème qui concerne l’ensemble de la société », a souligné la ministre de la Famille, Franziska Giffey.  « Il est important que nous joignions tous nos efforts ». Quatre groupes de travail ont été constitués : « aide et protection », « une justice adaptée aux enfants », « exploitation et coopération internationale », « Science et recherche ».

Angela Merkel se rend à Auschwitz

La chancelière Angela Merkel se rend ce vendredi pour la première fois dans l’ancien camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Elle respectera une minute de silence devant le « mur de la mort » dans le camp central d’Auschwitz, puis prononcera un discours lors d’une cérémonie en présence du Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki et d’autres personnalités. Elle terminera sa visite en déposant une gerbe dans le camp d’extermination de Birkenau.  

L’Allemagne se met à l’écoute de la jeune génération

Transports adaptés, Internet haut débit, loyers abordables, mesures efficaces contre le réchauffement climatique : pour la première fois de l’histoire, le gouvernement allemand a adopté cette semaine une stratégie visant à répondre aux intérêts et besoins spécifiques de la jeune génération. Elle comprend 163 mesures impliquant de manière inédite tous les ministères. « Nous voulons faire participer la jeunesse […] et lui donner un droit de regard quand les problèmes la concernent. Nous voulons la rendre visible et faire en sorte que ses besoins ne soient jamais perdus de vue quel que soit le domaine », a déclaré la ministre de la Faille, Franziska Giffey. L’Allemagne compte 14 millions de jeunes âgés de 12 à 27 ans, soit 17% de la population. Un chiffre qui devrait baisser pour atteindre 12,7 millions (15,3% de la population) d’ici à 2030, selon les projections.

Les jeunes stressés par leur smartphone

Selon un sondage réalisé pour une caisse d’assurance maladie allemande, la proportion de jeunes de 14 à 34 ans qui voient dans leurs appareils numériques une source de stress a bondi en un an de 36% à 41%. Ils pointent du doigt la distraction permanente engendrée par les chats, les vidéos et les réseaux sociaux, ainsi que le fait d’être toujours joignables. Parmi les jeunes femmes, 78% se sentent « sous pression » à cause des réseaux sociaux.

Dons : les Allemands toujours plus généreux

Les Allemands ont donné près de 3,3 milliards d’euros aux ONG et aux églises entre janvier et septembre 2019. C’est le troisième montant le plus élevé depuis le début de la comptabilisation des dons en 2005, selon le Conseil allemand des dons qui espère maintenant dépasser les cinq milliards d’euros cette année. Les 15,7 millions de donateurs recensés ont été plus généreux qu’en 2018, même s’ils étaient moins nombreux. Les trois quarts des dons vont à l’aide aux personnes en détresse et aux victimes de catastrophes naturelles. 

La première pierre d’un Musée de l’art du XXe siècle posée à Berlin

Conçu par les architectes suisses Herzog & Meuron, il doit sortir de terre d’ici à 2026 et hébergera 4.000 œuvres issues de la Nationalgalerie et de collections privées (Marx, Pietsch et Marzona). Avec son architecture ouverte, il aura aussi vocation à devenir un lieu d’échanges sur la culture et la société. « L’Allemagne a besoin de ce musée pour offrir un espace à ce siècle qui a marqué son identité comme aucun autre. Et Berlin en a besoin car aucune autre capitale ne symbolise à ce point ce XXe siècle mouvementé avec ses ruptures profondes, ses abîmes et ses grandes heures », a souligné la ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters.

Rédaction : A.L.

 

Retour en haut de page