Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les brèves de la semaine 17 au 21 février 2020

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a enregistré au mois de janvier un bond de fréquentation de plus d’un million de passagers

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a enregistré au mois de janvier un bond de fréquentation de plus d’un million de passagers, © dpa-tmn

21.02.2020 - Article

Pour ne rien manquer de l'actualité en Allemagne.

Le rail profite du plan climat

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn a enregistré au mois de janvier un bond de fréquentation de plus d’un million de passagers, soit une hausse de 10,7 %. Selon son P.D.G., Richard Lutz, cela résulte directement de la baisse de 19 à 7% du taux de TVA sur les billets de train décidée à l’automne dernier par le gouvernement allemand dans le cadre du nouveau Plan pour le climat. Selon M. Lutz, les passagers sont, par ailleurs, « de plus en nombreux à considérer le rail comme une alternative confortable et écologique à la voiture et à l’avion. »  Mais ce succès est un défi pour la Deutsche Bahn. La compagnie doit investir massivement pour accroître ses équipements et son personnel. Elle peine, en particulier, à recruter des conducteurs de trains.

Le mandat de la Bundeswehr en Afghanistan prolongé

Le gouvernement allemand a approuvé cette semaine le prolongement d’un an du mandat de la Bundeswehr en Afghanistan. Jusqu’à 1.300 soldats allemands pourront rester engagés dans le cadre de la mission de l’OTAN « Resolute Support ». Ils exercent, aux côtés de militaires d’autres pays, un rôle de formation, de conseil et de soutien des forces de sécurité afghanes. Le Conseil des ministres a également prolongé la participation de la Bundeswehr à la mission maritime Sea Guardian, qui vise à assurer la sûreté en Méditerranée, notamment face aux crises et au terrorisme. Le Bundestag doit encore approuver cette double décision.

Plus d'informations

Hambourg passera-t-elle du rouge aux Verts ?

1,3 million d’électeurs âgés de 16 ans et plus sont appelés aux urnes ce dimanche dans la ville-État de Hambourg. Le pari des Verts de diriger cette ville très sensible à l’écologie réussira-t-il ? Rien n’est moins sûr. Le Parti social-démocrate (SPD) qui gouverne la ville depuis près de six décennies a le vent en poupe. Les derniers sondages créditent le maire sortant, Peter Tschentscher (SPD), d’environ 39% des intentions de vote, contre environ 24% pour la candidate des Verts, Katharina Fegebank. Une chose semble toutefois probable : les deux partis devraient pouvoir disposer d’une majorité pour reconduire leur coalition à la tête de la ville-État. L’Union chrétienne-démocrate (CDU) est créditée par les sondeurs d’environ 12% des intentions de vote, Die Linke de 8,5%, l’AfD de 6% et le parti libéral FDP gravite autour des 5%, seuil nécessaire pour obtenir des députés.

Le train à suspension magnétique, avenir du transport en commun ?

Le ministre allemand des Transports et des Infrastructures numériques, Andreas Scheuer, a lancé cette semaine une étude de faisabilité concernant l’utilisation dans les transports en commun d’une nouvelle technologie allemande de trains à suspension magnétique. « Nous voulons en évaluer le potentiel technique, économique et écologique » par rapport aux métros, tramways et trains régionaux, a-t-il dit. Le train développé par l’entreprise bavaroise Transport System Bögl (TSB) permettrait d’acheminer les voyageurs sur des distances d’une trentaine de kilomètres à la vitesse de 150 km/h. L’aéroport de Munich, situé à l’extérieur de la ville, pourrait en être le premier bénéficiaire. La nouvelle technologie, qui vise également le marché chinois, est actuellement phase de test au siège de l’entreprise à Sengenthal.

Plus d'informations

L’Allemagne prépare déjà l’Euro de football

C’est bien connu, les Allemands aiment le ballon rond ! Et pour que rien ne vienne gâcher la fête lors du championnat d’Europe du12 juin au 12 juillet prochains, le gouvernement a pris les devants. Il a adopté mercredi une ordonnance autorisant les maires à assouplir temporairement la réglementation sur le bruit. Cette disposition permettra la retransmission des matchs sur la place publique jusqu’à une heure tardive. Vingt rencontres sont programmées à 18 heures et vingt-quatre à 21 heures durant ce tournoi organisé dans 12 villes de différents pays européens.

Plus d'informations

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page