Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

En bref

Bon été à tous et très belles vacances à ceux qui ont la chance d‘en prendre. La newsletter „Nouvelles d‘Allemagne“ vous donne rendez-vous à la rentrée !!

Bon été à tous et très belles vacances à ceux qui ont la chance d‘en prendre. La newsletter « Nouvelles d‘Allemagne » vous donne rendez-vous à la rentrée !!, © Zoonar.com/Nikolai Okhitin

09.07.2020 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce 10 juillet 2020.

Les « Nouvelles d’Allemagne » font une pause pour l’été

Comme chaque année, la parution des « Nouvelles d’Allemagne » s’interrompt pour quelques semaines. Nous vous souhaitons à tous un très bel été et de très belles vacances si vous avez la chance d’en prendre. Nous serons heureux de vous retrouver à la rentrée ! D’ici là, continuez à suivre l’actualité allemande, franco-allemande et européenne sur nos réseaux sociaux :
Facebook : https://de-de.facebook.com/allemagneenfrance/
Twitter : https://twitter.com/allemagnediplo?lang=de
Instagram:  https://instagram.com/allemagnediplo/ 

Les 1000 visages d’une Union

Dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, le photographe berlinois Carsten Sander nous propose un voyage hors du commun aux quatre coins de l’UE. Son ambition : réaliser 1000 portraits d’Européens issus des milieux les plus divers. L’artiste immortalise aussi bien des célébrités, des responsables politiques et des sportifs que des personnes rencontrées par hasard – et les aligne sans distinction. Sous le titre « 1000 Gesichter der Europäischen Union » (1000 visages de l’Union européenne), son projet met en évidence l’humanité, le caractère émotionnel et la force visionnaire de l’idée européenne. Plus d’informations

L’Allemagne dope la recherche sur les batteries

Le gouvernement allemand va investir 100 millions d’euros supplémentaires pour renforcer la recherche sur les batteries. Quatre nouveaux pôles de compétences seront opérationnels dès la fin de l’année 2020. « Les batteries sont des technologies essentielles pour l’avenir », a déclaré la ministre de la Recherche, Anja Karliczek, mercredi à Berlin. « L’Allemagne et l’Europe doivent jouer dans la Ligue des Champions. » Et d’énumérer les nombreux domaines concernés, des transports aux applications industrielles, en passant par l’électroménager, les équipements médicaux et le stockage de l’électricité au sein des réseaux. Les nouveaux pôles de compétences regrouperont 40 structures de recherche travaillant en collaboration avec l’industrie sous l’appellation « Forschungsfabrik Batterie  ». Ils se pencheront sur la production, l’utilisation et la qualité des batteries, mais aussi sur leur recyclage.

Une stratégie concertée pour l’égalité femmes-hommes

Le 8 juillet, le gouvernement allemand s’est doté pour la première fois d’une stratégie interministérielle pour l’égalité femmes-hommes. Les ministres se sont penchés sur les écarts de revenus, l’équilibre entre carrière et vie de famille ainsi que la vie politique. Ils souhaitent entre autres revaloriser les métiers du social, promouvoir les opportunités de carrière pour les femmes et mieux répartir les activités de soin. Leur stratégie détaille 67 mesures concrètes pour y parvenir: encadrement toute la journée à l’école primaire, incitation à la création d’entreprise, hausse de l’indemnité accordée aux aidants de longue durée… Selon l’Office fédéral des Statistiques, les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes en Allemagne. Même si l’on tient compte de leur sous-représentation aux postes de direction et de leur surreprésentation dans des métiers peu lucratifs ou à temps partiel, il subsiste un écart moyen de 6%. Les femmes consacrent en outre 52,4% de temps de plus que les hommes à des activités de soin non rémunérées. Plus d’informations

La montée de l’antisémitisme, « une honte pour notre pays »

Selon le dernier rapport de l’Office fédéral de protection de la Constitution, les délits politiques ont augmenté de 14,2 % en 2019 en Allemagne. Plus de la moitié d’entre eux (54,3%) étaient le fait de l’extrême droite qui demeure aussi le principal terreau (94,3 %) des actes antisémites. Le rapport recense quelque 32 000 personnes appartenant à la mouvance d’extrême droite, un chiffre en hausse de 33 % par rapport à 2018, dont 13 000 sont considérées comme violentes. L’extrême droite, le racisme et l’antisémitisme demeurent « la première menace pour la sécurité en Allemagne », a constaté le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer. L’antisémitisme « est une honte pour notre pays ». « Nous les combattons avec détermination ». Selon le président de l’Office fédéral de protection de la Constitution, Thomas Haldenwang, toutefois, la violence augmente aussi à l’extrême gauche et le risque lié au terrorisme islamique reste à un niveau élevé. Plus d’informations

La poétesse Elke Erb, lauréate du Prix Büchner

On ne la présente plus dans les cercles littéraires et poétiques. A 82 ans, la poétesse Elke Erb s’est vu attribuer cette semaine le Prix Georg Büchner, le prix littéraire le plus prestigieux d’Allemagne. L’Académie allemande pour la langue et la littérature « récompense une œuvre littéraire unique et indépendante qui a débuté en 1975 en RDA et s’est poursuivie sans discontinuer jusqu’à nos jours. L’expertise d’Elke Erb en matière poétique, que reflète aussi son riche travail de traductrice (de la littérature russe, ndlr), a influencé plusieurs générations de poètes à l’Est et à l’Ouest », a fait savoir le jury. « Ses poèmes nécessitent souvent un commentaire », relève le critique Jan Wiele dans le « Frankfurter Allgemeine Zeitung ». « Mais c’est l’un des principaux traits caractéristiques de l’écriture d’Elke Erb : elle se commente elle-même et le commentaire est devenu inséparable de sa poésie. » Le Prix Georg Büchner, doté de 50.000 €, lui sera remis le 2 novembre prochain à Darmstadt. Plus d’informations

Un prix pour les innovations numériques dans le domaine culturel

La ministre déléguée à la Culture, Monika Grütters, a annoncé cette semaine la création d’un prix récompensant les meilleures innovations numériques qui permettent à un large public d’accéder à l’art et à la culture. « La crise du coronavirus a beaucoup accéléré la numérisation dans ce domaine », a-t-elle déclaré. « Il convient de soutenir cet esprit pionnier. (…) Car face à cette crise, il importe de promouvoir la cohésion sociale. » Trois prix d’un montant total de 40.000 € seront décernés en janvier 2021.
 
Rédaction : M.F./A.L.

Retour en haut de page