Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

En bref

Projet culturel phare de la décennie écoulée, le Forum Humboldt ouvrira ses portes par tranche à partir de la mi-décembre au centre de Berlin

Projet culturel phare de la décennie écoulée, le Forum Humboldt ouvrira ses portes par tranche à partir de la mi-décembre au centre de Berlin, © dpa

08.09.2020 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 8 septembre 2020.

Covid-19 : 8 000 nouveaux cas en Allemagne en une semaine

À la date du 8 septembre à minuit, l’Allemagne comptait 1 499 cas de personnes testées positives au Covid-19 de plus que la veille, soit 7 944 cas supplémentaires en une semaine. Quatre personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures. Cela porte le nombre de victimes à 9 329 sur 252 298 cas diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. Selon l’Institut Robert Koch, chargé de la veille sanitaire, les cas diagnostiqués actuellement concernent des sujets plus jeunes. L’épidémie se développe surtout dans de petits foyers d’infection dispersés sur le territoire, par exemple à la suite de réunions familiales ou amicales. Elle est aussi importée par des voyageurs qui reviennent de vacances. L’Institut appelle chacun à la vigilance et au respect des gestes barrière. « Il faut absolument éviter une accélération du nombre d’infections », écrit-il. Notamment pour protéger la population âgée ou à risque et pour éviter une hausse du nombre d’hospitalisations. Chiffres détaillés et informations complémentaires

Covid-19 : l’Allemagne envoie de l’aide en Inde

L’Allemagne vient d’envoyer 330 000 kits de test et 600 000 équipements de protection pour le personnel médical en Inde. L’objectif : aider le pays à enrayer la propagation du virus. « On recense en Inde plus de 70 000 nouvelles infections par jour, plus que dans n’importe quel autre pays », souligne le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller.

L’Allemagne teste l’alerte générale

Jeudi à 11 heures, du nord au sud et d’est en ouest, l’Allemagne sera en état d’alerte. Tous les systèmes d’alarme se déclencheront simultanément : sirènes hurlantes, messages d’alerte à la population à la radio et à la télévision, applications d’alerte sur smartphone, etc. L’objectif : tester la réactivité du pays en cas de danger imminent, attentat, crue, vague de chaleur, tremblement de terre ou autre catastrophe naturelle. L’exercice sera réitéré chaque deuxième jeudi du mois de septembre.

À Berlin, Alexeï Navalny sort du coma

L’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à l’hôpital berlinois de la Charité depuis le 22 août à la suite d’une tentative d’empoisonnement, est sorti hier du coma artificiel dans lequel il avait été plongé. Il réagit à la parole, mais des séquelles à long terme ne sont pas à exclure, ont indiqué les médecins allemands. La semaine dernière, le gouvernement allemand avait confirmé qu’il s’agissait d’une tentative d’empoisonnement. Y aura-t-il des conséquences sur la construction du gazoduc Nord Stream II qui doit relier l’Allemagne à la Russie sous la mer Baltique ? La chancelière Angela Merkel estime « qu’il serait prématuré d’exclure quoi que ce soit », mais qu’il est trop tôt pour apporter une réponse à cette question, selon son porte-parole, Steffen Seibert.

L’avenir de l’industrie automobile allemande en discussion

Quel avenir pour l’automobile à l’heure du coronavirus et à l’aube de la double révolution de la voiture électrique et de la voiture autonome ? Une téléconférence se tient ce mardi en Allemagne en présence de la chancelière Angela Merkel, des ministres-présidents de plusieurs länder et des partenaires sociaux. Ils se pencheront sur les difficultés de ce secteur clé de l’économie allemande, qui est doublement frappé par l’impératif des mutations structurelles et la chute de la demande consécutive à l’épidémie de Covid-19. En juin, le gouvernement allemand avait annoncé une prime à l’achat de véhicules électriques et une baisse provisoire de la TVA dans la cadre de son plan de relance. Des voix s’élèvent toutefois pour demander davantage d’aides, notamment pour les sous-traitants en grande difficulté. L’automobile représente en Allemagne plus de 800 000 emplois directs.

Des moyens supplémentaires pour la santé

Les ministres de la Santé fédéraux et régionaux viennent de s’accorder un Pacte pour les services publics de santé. Le document fixe des objectifs précis : création d’au moins 1500 postes de médecins, soignants et personnels administratifs d’ici la fin 2021, création d’au moins 3500 emplois à temps plein supplémentaires d’ici la fin 2022, numérisation. L’État fédéral versera à lui seul 4 milliards d’euros pour moderniser et mettre en réseau les autorités de santé à travers tout le pays. « Si notre pays s’est relativement bien sorti de la pandémie de Covid-19 jusqu’à présent, c’est aussi grâce au travail quotidien des services publics de santé », a souligné la chancelière Angela Merkel. Le 2 septembre dernier, le gouvernement allemand a adopté un projet de loi qui prévoit d’investir 3 milliards d’euros dans la modernisation des hôpitaux, leur réactivité en situation d’urgence et leur numérisation. Les länder apporteront de leur côté 1,3 milliard d’euros de financement.

Le Forum Humboldt ouvrira en décembre

Hans-Dieter Hegner, directeur des travaux de construction du Forum Humboldt, a confirmé fin août que cette nouvelle institution culturelle phare du centre de Berlin ouvrirait bien ses portes à partir de la mi-décembre. En raison de retards, l’établissement, situé dans la reconstruction du château de Hohenzollern, ouvrira par tranche d’ici à la fin de 2021. Il hébergera différents musées et institutions culturelles qui sont riches de collections variées sur l’Asie, l’Afrique, l’Amérique, l’Océanie et l’histoire de Berlin.

Mario Vargas Llosa en vedette au Festival de littérature de Berlin

L’écrivain péruvien, Prix Nobel de littérature en 2010, prononcera mercredi 9 septembre le discours d’inauguration du Festival de littérature de Berlin. Il participera le lendemain à un débat sur l’Amérique Latine et l’Europe à l’heure de la pandémie avec le président allemand, Frank-Walter Steinmeier. Le festival se tient jusqu’au 19 septembre. Coronavirus oblige, il marie des manifestations accueillant du public dans le respect des mesures sanitaires et des formats virtuels. 150 personnalités littéraires de 50 pays sont annoncées.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page