Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est aussi dans l’actualité…

L’abbaye de Corvey, monastère bénédictin fondé en 822 près de Höxter (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), participe régulièrement aux Journées du Patrimoine en Allemagne

L’abbaye de Corvey, monastère bénédictin fondé en 822 près de Höxter (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), participe régulièrement aux Journées du Patrimoine en Allemagne, © WelterbeWestwerkCorvey.de

15.09.2020 - Article

Pour ne rien manquer de ce qui se passe en Allemagne en ce mardi 15 septembre 2020.

Covid-19 : 1400 cas de plus en 24 heures

L’Allemagne comptait au 15 septembre à minuit 261.762 cas avérés d’infection au nouveau coronavirus, soit 1.407 de plus qu’hier. Douze nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures. Cela porte à 9.362 le nombre de victimes de la pandémie. Près de 234.600 personnes ont guéri de la Covid-19, soit 1.300 de plus qu’hier. L’Institut Robert Koch (RKI), chargé de la veille sanitaire, appelle la population allemande à continuer de respecter strictement les mesures sanitaires en vigueur.

Réfugiés : Angela Merkel souligne l’urgence d’une politique européenne

Alors que l’Allemagne et la France ont pris une initiative commune pour accueillir des réfugiés du camp de Moria, détruit par les flammes il y a quelques jours sur l’île grecque de Lesbos, Angela Merkel a exhorté les Européens à la solidarité. Moria résume « la problématique des migrations telle que nous la connaissons depuis 2015 », a déploré la chancelière lors d’une intervention à la Fondation Konrad Adenauer. « Les choses ne peuvent pas rester telles quelles ». Outre l’accueil de 465 réfugiés (dont 152 mineurs), Berlin a envoyé aux réfugiés sinistrés de Moria 1.400 lits de camp, 400 sacs de couchage et des tentes pour un millier de personnes. Angela Merkel a, par ailleurs, réaffirmé son soutien au Pacte migratoire proposé par la Commission européenne. Celle-ci s’apprête à faire des propositions. La présidence allemande du Conseil de l’Union européenne souhaite parvenir à des avancées sur ce dossier.

Belarus : Angela Merkel apporte son soutien aux manifestants

Dans sa dernière vidéo hebdomadaire, la chancelière Angela Merkel a adressé à l’occasion de la « Journée de la démocratie » un message de soutien aux manifestants qui protestent à Minsk (Belarus) contre le maintien au pouvoir du président Alexandre Loukachenko. « Notre cœur bat avec les manifestants pacifiques », a-t-elle déclaré. Elle a, par ailleurs, rappelé l’importance de la démocratie libérale. Celle-ci ne doit jamais être considérée comme allant de soi, estime-t-elle.

Les finances allemandes maîtrisées

Malgré la pandémie, l’Allemagne reste dans une situation financière favorable. C’est la conclusion de la dernière estimation fiscale, publiée la semaine dernière. Les prévisions sur les recettes fiscales ont peu évolué depuis le mois de mai, si ce n’est pour intégrer des allègements fiscaux prévus dans le cadre du plan de relance allemand (baisse provisoire de la TVA, prime enfant, etc.) La baisse des recettes fiscales pour la période 2021-2024 se révèle donc moindre qu’attendu. « Nous maîtrisons l’évolution des finances », a commenté le ministre fédéral des Finances, Olaf Scholz. « La pandémie n’est malheureusement pas encore terminée, mais d’un point de économique, le pire pourrait désormais être derrière nous. » M. Scholz présentera le projet de loi de Finances au Bundestag le 23 septembre prochain.

Les écarts de revenus se réduisent en Allemagne

Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), les salaires les plus élevés étaient 3,27 fois supérieurs aux salaires les plus bas en Allemagne en 2018. L’écart s’est légèrement réduit : en 2014, les plus riches gagnaient 3,48 fois plus que les plus modestes. Le phénomène s’observe principalement dans l’est du pays, où l’écart est passé de 1 à 2,80 contre 1 à 3,31 en 2014. Destatis note que la création du salaire minimum légal au 1er janvier 2015 a nettement profité aux 10% de revenus les plus modestes. L’emploi à bas salaire s’est également contracté, surtout dans l’est de l’Allemagne (-5,4%). Il représentait en 2018 un cinquième (21,1%) des salariés, avec toutefois d’importants écarts entre l’Est (29,1%) et l’Ouest (20%).

L’Allemagne investit 20 millions d’euros dans les technologies médicales

La ministre allemande de l’Éducation et de la Recherche, Anja Karliczek, a annoncé un investissement de 20 millions d’euros dans les technologies de diagnostic, de prévention et de soins mobiles. « Pour lutter contre la Covid-19 et les futures vagues épidémiques, il nous faut aussi nous appuyer sur ces technologies innovantes », a-t-elle déclaré. L’Allemagne va notamment se doter de respirateurs et de tests PCR.

Un message européen de solidarité face au coronavirus

La ministre fédérale adjointe à la Culture, Monika Grütters, a reçu hier à Berlin ses 26 homologues européens. Ils se sont « accordés sur le fait que le secteur créatif et culturel (devait) être suffisamment pris en considération dans les plans de relance européens » afin d’aider concrètement les artistes, les créateurs et les institutions culturelles. Ils ont également plaidé pour que les réglementations décidées face à la pandémie restent « mesurées afin conserver la culture vivante en Europe. » Si la santé doit avoir la priorité, a souligné Mme Grütters, il existe des exemples qui montrent qu’un retour aux activités culturelles est possible malgré la pandémie. Les 27 ministres ont échangé entre eux sur les pratiques et stratégies mises en œuvre dans les différents pays.

En Allemagne, les Journées du Patrimoine font le plein de visiteurs… numériques

Les premières Journées du Patrimoine en version numérique (coronavirus oblige) ont rencontré un franc succès, dimanche 13 septembre en Allemagne. Plus de 1.200 sites et monuments avaient virtuellement ouvert leurs portes sous la forme de films, visites virtuelles, galeries de photos, événements retransmis en ligne et podcasts. Nombre d’internautes ont posté des commentaires élogieux. Les concepteurs avaient, il est vrai, fait preuve d’une grande créativité, se félicitent les organisateurs de la manifestation. Les visites peuvent se poursuivre en ligne jusqu’à la fin du mois de septembre sur la plateforme www.tag-des-offenen-denkmals.de

La Foire du livre de Francfort en format réduit

Les montagnes de livres, les allées pleines à craquer et les records de fréquentation ne seront pas au rendez-vous cette année à la Foire du livre de Francfort. L’événement littéraire de l’automne dans les pays de langue allemande se tiendra du 14 au 18 octobre avec un dixième seulement du nombre d’exposants de 2019. La raison : les restrictions aux voyages, qui cantonnent de nombreux habitués étrangers loin des rives du Main. De multiples formats numériques, ainsi que des manifestations organisées dans le hall principal et sur une dizaine de sites à Francfort tenteront néanmoins de séduire les amateurs de littérature, avec de nombreuses vedettes à l’affiche.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page