Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le brise-glace allemand Polarstern de retour dans le port de Bremerhaven depuis lundi, après une expédition d'un an dans les glaces de l'Arctique

Le brise-glace allemand Polarstern de retour dans le port de Bremerhaven depuis lundi, après une expédition d'un an dans les glaces de l'Arctique, © dpa

13.10.2020 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce mardi 13 octobre 2020.

Le brise-glace Polarstern de retour de l’Arctique

Après 389 jours de mer, dont la plus grande partie passée emprisonné dans les glaces de l’Arctique, le brise-glace allemand Polarstern a retrouvé hier son port d’attache de Bremerhaven (nord de l’Allemagne). A son bord, l’équipe du professeur Markus Rex, de l’Institut Alfred Wegener de recherche polaire et océanographique (AWI), a fait part à la ministre de l’Education et de la Recherche, Anja Karliczek, de ses premières observations : la banquise fondà un rythme très accéléré. Cet été, le Polarstern a ainsi pu rejoindre le Pôle nord en quelques jours, là où il aurait fallu plusieurs semaines par le passé. Toutefois, cette expédition titanesque, la plus coûteuse (140 millions €) et la plus difficile à organiser de tous les temps en direction de l’Arctique, a encore beaucoup de secrets à livrer. Les quelque500 scientifiques du monde entier qui se sont relayés à bord ont collecté des milliers de données sur l’air, l’eau, l’atmosphère, la biophysique, etc. Elles devraient aider les climatologues à comprendre le climat de l’Arctique, qui reste l’une des principales zones grises de la recherche climatique actuelle. Plus d’informations en français et en allemand

Covid-19 : plus de 4.000 nouveaux cas en 24 heures en Allemagne

L’Allemagne comptait au 13 octobre à minuit 40.519 cas d’infections à la Covid-19, soit 4.122 de plus en 24 heures, selon l’Institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Elle déplore  également13 décès supplémentaires, soit 9.634 depuis le début de la pandémie. Le nouveau coronavirus a infectéen Allemagne 329.453 personnes depuis mars 2020, dont 279.300 ont guéri. L’accélération actuelle des contaminations inquiète les autorités allemandes, qui ont pris de nouvelles mesures pour l’endiguer, par exemple en matière de déplacements des personnes venant de régions très touchées. Elles appellent plus que jamais les Allemands au respect strict des mesures barrière : lavage des mains, distanciation, port du masque, aération des espaces clos et téléchargement de l’application de traçage de la Covid-19 (« CoronaWarnApp »).

Prix Nobel : Angela Merkel félicite le Programme alimentaire mondial

La chancelière allemande a salué vendredi dernier l’attribution du Prix Nobel de la Paix au Programme alimentaire mondial (PAM) dont les collaborateurs réalisent « un travail formidable » pour lutter contre la faim dans le monde « souvent dans des conditions difficiles et en acceptant de grands sacrifices personnels ». Ce Prix constitue également une reconnaissance de l’importance de la responsabilité et de la solidarité internationales, a-t-elle estimé. La tâche est cependant loin d’être terminée. « Que plus de 820 millions d’êtres humains souffrent de la faim malgré l’objectif affiché par la communauté internationale de supprimer la faim dans le monde d’ici à 2030, et malgré les efforts du PAM, ne peut pas nous laisser en paix », a souligné Angela Merkel. La crise climatique impose, de plus, de rendre le système alimentaire plus durable. A quelques jours de la Journée mondiale contre la faim, vendredi 16 octobre, la chancelière a appelé à davantage de solidarité internationale pour relever ces défis. L’Allemagne, troisième donateur mondial, investit quelque 1,5 milliard d’euros par an dans la sécurité alimentaire et le développement rural. Plus d'informations

Redécouvrir Beethoven à Bruxelles

A l’occasion du 250e anniversaire de Ludwig van Beethoven (1770-1827), le Musée des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR) accueille jusqu’au 17 janvier 2021 une exposition sur la vie, la musique et les idées du grand compositeur allemand. Intitulée « Hotel Beethoven », elle en souligne l’actualité et la pertinence. Elle explique pourquoi le musicien de Bonn, citoyen du monde, ami de la nature, démocrate, idéaliste, est depuis 200 ans une source d’inspiration pour les artistes. Mais pas seulement… Beethoven, le créateur, l’innovateur, ouvre un chemin pour explorer la puissance démocratique et physique du son. Avec des questions telles que celles-ci : Comment « écouter » avec le corps lorsqu’on ne peut entendre ? Si l’art peut changer notre vision du monde, peut-il aussi nous faire écouter autrement ? Comment les artistes visuels traduisent-ils les sons et la musique en images, lignes et mouvements ?  Plus d'informations

Les Allemands des Sudètes ont désormais leur musée

On n’en parle généralement que pour évoquer les Accords de Munich et leur annexion au Reich par Hitler en 1938. Mais les Sudètes, minorité germanophone de Tchécoslovaquie, ont fourni de nombreux poètes, peintres, musiciens et dessinateurs à la culture de langue allemande, à l’instar d’Adalbert Stifter, de Gustav Mahler ou de Rainer Maria Rilke. Ils ont également imprimé de nombreuses traditions, coutumes et expressions langagières dans la culture des pays de langue allemande. Or, cet héritage culturel est aujourd’hui menacé. Les quelque trois millions de Sudètes ont, en effet, été expulsés de Tchécoslovaquie à la fin de la Seconde Guerre mondiale et déplacés, principalement dans le sud de l’Allemagne. Pour éviter la perte de leur culture, un Musée des Allemands des Sudètes vient d’ouvrir ses portes à Munich. Il raconte leur histoire à travers quelque 900 objets et documents, sur une superficie de 1.200 mètres carrés. Une exposition qui nous contribue à la transmission entre les générations et nous aide à comprendre le présent, a souligné la ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters, présente lors de l’inauguration. Plus d'informations

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page