Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

L'Allemand Boris Herrmann créera-t-il la surprise dans ce Vendée Globe ? Actuellement 2e avant un final qui s'annonce plus disputé que jamais, il peut compter sur le très bon état de son bateau et sur le temps de compensation qui lui a été accordé à la suite du sauvetage de Kevin Escoffier

L'Allemand Boris Herrmann créera-t-il la surprise dans ce Vendée Globe ? Actuellement 2e avant un final qui s'annonce plus disputé que jamais, il peut compter sur le très bon état de son bateau et sur le temps de compensation qui lui a été accordé à la suite du sauvetage de Kevin Escoffier, © Boris Herrmann / Seaexplorer - YC de Monaco

22.01.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce vendredi 22 janvier 2021.

Boris Herrmann, la surprise allemande du Vendée Globe ?

Premier skipper allemand engagé dans le Vendée Globe, le Hambourgeois de 39 ans créera-t-il la surprise en montant sur le podium à l’arrivée aux Sables-d’Olonne, voire sur la plus haute marche ? A bord de son IMOCA « Sea Explorer – Yacht Club de Monaco », Boris Herrmann peut en rêver. Après avoir parcouru plus de 48.000 km autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, l’Allemand pointe ce vendredi à la 3e place dans l’Atlantique Nord, à 3.900 kilomètres de l’arrivée, attendue en fin de semaine prochaine. Il s’apprête à disputer avec six autres concurrents un final tactique et très serré jusqu’à l’arrivée. « Je me sens bien, c’est bon pour le moral d'être deuxième [au pointage de jeudi, ndlr] sur la cartographie, même si en ce moment, cela ne veut pas dire grand-chose », confiait-il hier. « La semaine qui arrive sera la plus incroyable du Vendée Globe et de tous les Vendée Globe ». Boris Herrmann peut faire confiance à son bateau, qu’il connaît par cœur et qui termine ce tour du monde en bon état. Il pourra, en outre, compter sur les 6 heures de compensation qui lui ont été accordées lors du sauvetage de Kevin Escoffier au large de l’Afrique du Sud. Conservera-t-il son avance sur ses poursuivants Thomas Ruyant, Damien Seguin, Yannick Bestaven, Giancarlo Pedote et Jean Le Cam ? Reviendra-t-il sur Louis Burton et Charlie Dalin, qui le devancent de 65 miles (120 km) seulement ? Tous naviguent à moins de 300 miles (environ 550 km) les uns des autres. L’arrivée de ce 9e Vendée Globe baigne dans un suspense inédit. Plus d'informations

Le rail au menu de l’Assemblée parlementaire franco-allemande

La construction d’une nouvelle liaison ferroviaire ultra-rapide entre Paris et Berlin était ce matin au menu de l’Assemblée parlementaire franco-allemande. Ses membres, issus de l’Assemblée nationale et du Bundestag, devaient notamment auditionner le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer.

Annoncé en septembre dernier, le développement de ce nouvel axe ferroviaire vise à bâtir une alternative concurrentielle et moins polluante à l’avion et au transport routier. Circulant à des vitesses de 250 à 350 km/h, les trains réduiront de moitié le temps de trajet entre Paris et Berlin, qui ne seront plus distantes que de 4 heures. Dans un premier temps, les ministres français et allemand des Transports envisagent d’augmenter la fréquence des trains de nuit. Ils vont également lancer la réflexion sur de nouveaux tracés.

En cette Journée franco-allemande qui marque le 58e anniversaire du traité de l’Elysée, les députés ont rappelé que « l’amélioration des liaisons ferroviaires transfrontalières » était aussi l’un des objectifs du nouveau traité franco-allemand, signé à Aix-la-Chapelle il y deux ans. Etaient également à l’ordre du jour l’élaboration d’une  « Union européenne de la santé » pour lutter contre la crise sanitaire et la coopération franco-allemande dans le domaine de l’intelligence artificielle. Plus d'informations

L’Allemagne durcit ses mesures contre la pandémie

Face à la menace de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus, la chancelière Angela Merkel et les ministres-présidents des 16 länder ont décidé de prolonger les mesures de confinement jusqu’au 14 février et de durcir certaines d’entre elles. Les masques dits « médicaux » (masques chirurgicaux, FFP2 ou KN95) sont désormais obligatoires dans les magasins et les transports en commun, ainsi que pour le personnel des EHPAD. Ils sont également recommandés lors des contacts proches et/ou prolongés, notamment dans les lieux clos. La restriction des contacts au strict minimum (une personne extérieure au foyer maximum) continue de s’appliquer.Un groupe de travail a été chargé d’élaborer une stratégie sanitaire en vue du déconfinement.

Par ailleurs, les entreprises auront dorénavant l’obligation de proposer à leurs salariés de travailler de chez eux dans tous les cas où cela sera praticable. Le ministère du Travail s’apprête à publier en ce sens un décret qui s’appliquera jusqu’au 15 mars. Si unposte est inadapté au télétravail et que la distanciation physique n’est pas possible, l’employeur aura l’obligation de fournir des masques médicaux au salarié.

Les écoles resteront également portes closes jusqu’à la mi-février, et le soutien et l’enseignement à distance doivent se poursuivre. Le variant « britannique » du SARS-CoV2 touche, en effet, davantage les enfants. Seules les classes de fin d’études peuvent bénéficier d’adaptations. Dans les EHPAD, les tests antigéniques rapides deviennent obligatoires pour le personnel et pour les visiteurs.

« Ce sont des mesures dures que nous sommes contraints d’imposer une nouvelle fois, mais le principe de précaution est à nos yeux prioritaire », a justifié Angela Merkel. La chancelière s’est toutefois félicitée du léger ralentissement de l’épidémie. 17.682 nouveaux cas et 859 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures. Cela porte le nombre de victimes du Covid-19 en Allemagne à 50.642. Le taux d’incidence sur sept jours est de 115,3. 1,4 million de personnes avaient été vaccinées au 21 janvier. Plus d'informations

En 2020, la pandémie a coûté moins cher que prévu à l’Etat

Selon la clôture provisoire du budget 2020, la crise sanitaire a engendré moins de dépenses sociales et moins tassé les recettes fiscales que prévu en Allemagne. En conséquence, l’Etat s’est moins endetté que prévu pour y faire face. Il a économisé quelque 90 milliards d’euros,  et conserve le taux d’endettement le plus faible des pays du G7. « Nos finances restent bien maîtrisées malgré la crise », s’est félicité le ministre des Finances, Olaf Scholz. « Nous avons encore la force nécessaire pour répondre massivement à la crise du coronavirus, et c’est ce que nous faisons. »Plus d'informations

L’Allemagne interdit le broyage des poussins

Un projet de loi, adopté cette semaine par le gouvernement allemand, proscrit le broyage des poussins mâles à compter du 1er janvier 2022. L’Allemagne est le premier pays à prendre cette mesure, qui est également annoncée en France. A partir du 1er janvier 2024, il sera par ailleurs interdit de tuer dans l’œuf des embryons de poulet au-delà du 6e jour d’incubation. Des alternatives ont été développées ces dernières années, notamment pour identifier le sexe du poussin dans les premiers jours après la ponte. Plus d'informations

Boissons à emporter : Berlin encourage les contenants réutilisables

Toutes les bouteilles en plastique et canettes non recyclables seront soumises en Allemagne à une consigne obligatoire à partir de l’année prochaine, selon un projet de loi adopté cette semaine en conseil des ministres. « Mon objectif est de faire en sorte que les boîteset tasses réutilisables deviennent la norme », a déclaré la ministre fédérale de l’Environnement, Svenja Schulze. Dès 2023, les restaurants, les bistros et les cafés qui vendent de la nourriture et des boissons à emporter auront l’obligation de proposer leurs produits dans un contenant réutilisable, qui ne devra pas être plus cher que la version non recyclable. Enfin, les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) devront, par ailleurs, contenir au moins 25 % de matériaux recyclables à partir de 2025. Plus d'informations

Les droits des enfants vont être inscrits dans la Loi fondamentale

Le gouvernement allemand a adopté un projet de loi qui prévoit de compléter l’article 6 §2 de la Constitution allemande pour y inscrire explicitement les droits des enfants. La réforme exprime clairement quatre principes : les enfants sont détenteursde droits fondamentaux (en particulier au libre épanouissement de leur personnalité) qu’il convient de respecter et de protéger, le bien de l’enfant doit être pris en considération de manière équitable, les enfants ont droit à une audience équitable pour définir leurs intérêts et les droits et responsabilités des parents n’en sont pas modifiés. Ceprojet de loi est le fruit d’une vaste concertation entre l’Etat et les länder, qui a abouti à un rapport en octobre 2019. Il doit recueillir une majorité des deux tiers au Bundestag et au Bundesrat pour être adopté.

Prix Franco-Allemand du Journalisme : c’est le moment de candidater !

Journalistes, vous avez jusqu’au 1er mars pour déposer votre candidature au Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) ! Peuvent concourir à l’édition 2021 des sujets uniques, des séries et des dossiers dans les catégories Vidéo, Audio, Écrit et Multimédia, qui abordent l’actualité, l’Histoire et les coulisses d’événements actuels de façon critique, mais aussi avec humour ou empathie. La palette des thématiques est très large : elle va de regards portés sur le quotidien des personnessous la forme de documentaires ou de sujets de société à l’analyse politique, en passant par le reportage, l’essai et le commentaire sur des événements majeurs de l’année passée, ou encore par des points de vue français, allemands ou européens sur des questions importantes de notre époque. Les sujets déposés doivent avoir été publiés une première fois avant le 1er mars 2021. L’inscription se fait en ligne sur le site internet du PFAJ.

Barbara Sukowa remporte le Prix Lumière

L’actrice allemande Barbara Sukowa a reçu cette semaine le Prix Lumière de la meilleure interprétation féminine aux côtés de sa partenaire française Martine Chevallier pour leurs rôles dans le film « Deux » de Filippo Meneghetti. La cérémonie était diffusée en ligne en raison de la crise sanitaire. Filmée par Rainer Werner Fassbinder dans « Berlin Alexanderplatz » (1980) et « Lola » (1981), Barbara Sukowa est, à 70 ans, l’une des plus célèbres actrices allemandes. Le film « Deux » est, par ailleurs, engagé dans la course pour l’Oscar du meilleur film étranger.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page