Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

L'Allemagne entame dimanche une riche année électorale

L'Allemagne entame dimanche une riche année électorale, © picture alliance / Zoonar | Albert Karimov

12.03.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce vendredi 12 mars 2021.

L’Allemagne débute une année électorale riche

7,7 millions d’électeurs du Bade-Wurtemberg et 3,1 millions d’électeurs de Rhénanie-Palatinat sont appelés urnes dimanche 14 mars pour élire leurs parlements régionaux. Reconduiront-ils leurs chefs de gouvernement, le Vert Winfried Kretschmann et sa coalition Verts-CDU à Stuttgart et la sociale-démocrate Malu Dreyer à la tête d’une coalition SPD-Verts-FDP à Mayence ? En tout cas, les observateurs s’attendent à un recours massif au vote par correspondance (entre 40 % et 50 % des votants) en raison de la pandémie. Ils se demandent si les modalités du vote auront un impact sur le résultat. Quoi qu’il en soit cette double élection donnera le coup d’envoi d’une année électorale intense en Allemagne. Six länder doivent renouveler leur parlement. L’année culminera avec la tenue des élections législatives fédérales, le 26 septembre, et la désignation d’un successeur à la chancelière Angela Merkel.

La Convention sur l’avenir de l’Europe va s’ouvrir

Les présidents de la Commission, du Conseil et du Parlement européens, Ursula von der Leyen, Antonio Costa et David Sassoli, ont signé mercredi une déclaration commune convoquant une Convention sur l’avenir de l’Europe. Elle débutera officiellement le 9 mai, avec un an de retard en raison de la pandémie, et se prolongera jusqu’en 2022. Il s’agit d’une vaste consultation citoyenne. Elle sera ouverte à tous les Européens. Les dirigeants européens entendent donner la parole à la « majorité silencieuse » pour pouvoir ensuite élaborer les bonnes réformes. « Nous voulons nous entendre ce dont les citoyens de l’Union européenne rêvent », a déclaré Mme von der Leyen. La plateforme en ligne qui accueillera contributions et débats devrait être accessible dès la fin mars. Plus d'informations

Berlin va mettre en avant les lieux qui ont « fait » la démocratie allemande

L’Eglise Saint-Nicolas de Leipzig, l’Eglise Saint-Paul de Francfort/ M., mais aussi le château d’Hambach, le Théâtre national de Weimar ou encore l’amphithéâtre de l’académie pédagogique dans la Bundeshaus, à Bonn : le gouvernement fédéral souhaite mettre en lumière les lieux qui ont été le théâtre des grandes heures de la démocratie allemande. Il a approuvé cette semaine la création à cette fin d’une Fondation des lieux de l’histoire de la démocratie Allemande.

L’établissement aura son siège à Francfort/M. et sera financièrement soutenu par l’Etat fédéral. Sa mission sera de mettre en avant et d’éclairer le rôle historique de ces lieux, en écho aux enjeux d’aujourd’hui. Une série de débats et d’événements propices au renforcement de la démocratie sont d’ores et déjà au Programme.

L’Allemagne s’est beaucoup penchée sur les heures sombres de son histoire, et elle continuera à le faire, mais il convient d’honorer aussi à leur juste mesure les pages positives de l’histoire allemande, a commenté la ministre déléguée à la Culture, Monika Grütters. « Sur les lieux authentiques, il est plus facile d’éclairer ce qui est aujourd’hui à défendre, et d’expliquer pourquoi les grandes heures de l’histoire de notre démocratie nous procurent à bon droit un sentiment de fierté ». En effet, beaucoup d’Allemands n’ont pas conscience que ces lieux ont été des témoins privilégiés de l’histoire, regrette Berlin. Plus d'informations

Coronavirus : la réglementation sur le télétravail prolongée

Le conseil des ministres a prolongé jusqu’au 30 avril l’obligation faite aux employeurs de proposer aux employés dont le poste s’y prête de travailler de chez eux. Le règlement prévoit également la limitation du nombre de salariés dans les espaces de travail et de repos, la composition d’équipes fixes et le port du masque obligatoire lorsque les contacts sont inévitables. Les perspectives d’assouplissement des restrictions devront, par ailleurs, s’accompagner d’un protocole sanitaire complet. Plus d'informations

Création d’une fondation pour l’égalité entre les sexes

Le conseil des ministres a adopté le texte préparatoire d’un projet de loi visant la création d’une fondation fédérale pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Sa mission : informer, renforcer l’égalité dans la pratique et soutenir l’émergence de nouvelles idées en faveur de l’égalité. Cette fondation abritera aussi une Maison de l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle prendra des initiatives sur la base de données scientifiques pour promouvoir les femmes dans la société, sur la scène politique, dans les entreprises et dans le monde scientifique. Bien qu’inscrite dans la Loi fondamentale, l’égalité entre les sexes n’est pas encore une réalité, même si elle progresse, regrette le gouvernement allemand. Plus d'informations

Bien-être animal : vers davantage de contrôles

Le gouvernement allemand a adopté un projet de loi pour étendre les contrôles relatifs au bien-être animal aux entreprises de transformation des sous-produits animaux. L’objectif est de mieux repérer les élevages dans lesquels les porcs et les bœufs sont susceptibles d’avoir subi en amont des souffrances inutiles. Membres fracturés, blessures, amaigrissement : une étude sur les cadavres d’animaux livrés aux entreprises de transformation a révélé des cas de maltraitance. Plus d'informations

Le festival de lecture « Leipzig liest  » maintenu malgré la pandémie

La Foire du livre de Leipzig est annulée pour cette année. Mais le festival de lecture « Leipzig liest » fera néanmoins le bonheur des lecteurs. Près de 300 manifestations sont programmées à travers la ville du 27 au 30 mai, ont annoncé les organisateurs. Les règles sanitaires seront, bien entendu, respectées. Ainsi, les lecteurs pourront aller à la rencontre leurs auteurs favoris. « Après l’annulation de la Foire du livre, nous avons décidé de mettre l’accent sur la rencontre personnelle, à condition bien sûr que la situation sanitaire le permette », a déclaré le directeur de l’événement, Oliver Zille. Certaines manifestations seront retransmises sur Internet. Le Prix du livre de Leipzig pour l’entente européenne sera remis en prélude au festival, le 26 mai.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page