Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

La photo de Detlev Seydel Un policier pour Kafka a remporté le Premier Prix du concours photo La cohésion dans la diversité

La photo de Detlev Seydel « Un policier pour Kafka » a remporté le Premier Prix du concours photo « La cohésion dans la diversité », © Detlev Seydel

16.03.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 16 mars 2021.

Des photos contre l’antisémitisme

Un concours de photos pour montrer la réalité de la vie juive au sein de la société et lutter contre l’antisémitisme en Allemagne : c’est l’ambition du concours photo « La cohésion dans la diversité ». Il avait été lancé le 8 octobre dernier à l’occasion de l’anniversaire de l’attentat du Yom Kippour à Halle-sur-Saale, qui avait fait deux morts et deux blessés graves en 2019. Ses dix lauréats viennent d’être primés par le gouvernement allemand, le Conseil central des juifs d’Allemagne et l’Initiative pour l’intégration culturelle. Le premier prix (5.000 €) récompense un cliché de DetlevSeydel (photo) intitulé « Un policier pour Kafka  ». Il montre un policier montant la garde devant une librairie juive dont la vitrine présente une grande affiche de l’écrivain pragois Franz Kafka. Cela illustre une facette du quotidien pour les juifs d’Allemagne, dont même les librairies ont aujourd’hui besoin d’une protection policière, a commenté la ministre déléguée à la Culture, Monika Grütters. Mais c’est aussi un appel à se lever pour lutter justement contre la haine et l’antisémitisme. Drôles, décontractées, combatives ou conventionnelles, les photos primées révèlent toute la diversité et la vitalité de la vie juive en Allemagne. Retrouvez-les ici.

La crise a absorbé 250 milliards d’euros de PIB, selon l’institut IW

Fermeture des magasins, des restaurants, des hôtels, des salons, voyages annulés, activité partielle, etc. : selon l’Institut de l’Economie allemande (IW), la crise sanitaire a fait fondre le produit intérieur brut (PIB) allemand de 250 milliards d’euros en un an. Le confinement, au premier semestre 2021, aurait coûté à lui seul 50 milliards d’euros. 16.300 entreprises auraient mis la clé sous la porte et 5.000 autres ne mèneraient plus qu’une existence fantomatique, artificiellement maintenues en vie par les aides publiques. « La crise du coronavirus est un choc sans précédent pour l’économie allemande », commente le directeur de l’IW, Michael Hüttner. Les aides du gouvernement et l’activité partielle ont permis d’éviterle pire. Mais leur versement a pris du temps, parfois trop. Toutes les entreprises n’ont pas survécu. Il reste à espérer que la campagne de vaccination s’accélère afin que les entreprises retrouvent enfin de l’espoir et un horizon prévisible.« 

Un bonus plutôt qu’une baisse de TVA

Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), le bonus de 300 € par enfant accordé l’an dernier à chaque famille par le gouvernement a davantage soutenu la consommation que la baisse provisoire de la TVA. Le premier a conduit 55 à 60 % des foyers à réaliser des achats, contre 20 à 25 % pour la baisse de la TVA. Les biens les plus souvent achetés étaient des biens de consommation durables comme les vêtements, les meubles et les ordinateurs. Une famille sur cinq a également utilisé la prime pour réduire son endettement. Une prime similaire de 150 € par enfant sera de nouveau versée cette année. Plus d'informations

Essen, favorite pour accueillir le futur Institut national de la photographie

La ville d’Essen, dans la Ruhr (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) pourrait accueillir le futur Institut national de la photographie, dont la vocation sera de conserver et demettre en valeur le patrimoine photographique allemand. Elle est en tout cas retenue par une étude de faisabilité qui vient d’être remise à la ministre déléguée à la Culture, Monika Grütters. Ses atouts : la taille du terrain disponible autour de l’ancienne mine du Zollverein, ainsi que la densité de musées consacrés exclusivement ou en partie à la photographie qui sont situés à proximité. Essen est ainsi préférée à la ville toute proche de Düsseldorf. Plus d'informations

Un ensemble vocal de Stuttgart lauréat d’un Lion d’argent à Venise

L’ensemble  »Les nouveaux solistes vocaux« , originaire de Stuttgart, a remporté un Lion d’argent à la Biennale de Venise, dans le cadre du 65e Festival International de musique contemporaine. Le jury a loué son travail en matière d’ »expérimentation de la dramaturgie musicale« . Les sept artistes se définissent eux-mêmes comme des  »chercheurs et des découvreurs toujours en quête de nouvelles formes d’expression vocales via l’échange avec les compositeurs«  dont ils interprètent les œuvres. Leurs collaborations privilégient actuellement des artistes capables d’explorer avec virtuosité les possibilités des médias numériques, de coopérer en réseau et de jouer avec les genres musicaux, les espaces, les perspectives, les rôles. Le prix leur sera remis officiellement le 20 septembre. Plus d'informations

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page