Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Culte évangélique de Pâques en plein air, dans un verger à Hildesheim

Culte évangélique de Pâques en plein air, dans un verger à Hildesheim, © Picture allaince/dpa

06.04.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce mardi 6 avril 2021.

Angela Merkel : « nous allons vaincre le virus ensemble »

À la veille du week-end de Pâques, la chancelière Angela Merkel a appelé ses concitoyens à restreindre leurs contacts autant que possible et à renoncer à tout déplacement non nécessaire. « Grâce à notre attitude, nous pouvons freiner la forte croissance des contaminations, la stopper et inverser la tendance », a-t-elle déclaré. « Nous ne devons pas laisser [les soignants] seuls face à la troisième vague de la pandémie.  »Nous allons vaincre le virus ensemble« . Angela Merkel a dit comprendre que cette nouvelle fête de Pâques célébrée dans un contexte de pandémie constituait pour beaucoup une déception. Mais elle a allumé une lueur d’espoir.  »La phase difficile qui prévaut actuellement est différente du début de la pandémie« , a-t-elle souligné.  »Nous avons désormais deux aides très concrètes que nous n’avions pas il y a un an« , à savoir les tests et les vaccins. La campagne vaccinale doit s’accélérer dans les prochaines semaines. 

Déchets plastiques dans les océans : l’Allemagne souhaite un accord international

L’Allemagne, l’Équateur, le Ghana et le Vietnam appellent à la signature d’un accord international pour lutter contre les déchets plastiques dans les océans. Les quatre pays organiseront une conférence internationale sur le sujet en septembre prochain. L’objectif sera de réunir des moyens pour financer des mesures de protection des océans et de créer un cadre d’action commun à l’échelon local, régional, national et international.

 »Il n’y a pas de baguette magique pour faire disparaître la pollution et les déchets plastiques des océans, mais il existe une boîte à outils qui permet d’élaborer des solutions« , souligne Jochen Flasbarth, secrétaire d’État au ministère allemand de l’Environnement.  »Pour réussir ce combat à long terme, nous devons prendre davantage en considération le développement et la fabrication des matières plastiques. Nous devons aussi mettre des mesures en place tout au long de la chaîne de pollution.« 

A l’heure actuelle, plus de 120 pays ont déjà légiféré pour restreindre ou interdire l’utilisation de plastiques jetables. Malgré cela, on estime que les rejets de déchets dans les océans devraient presque tripler d’ici à 2040. Plus d'informations

Le vaccin BioNtech-Pfizer produit à Marburg

Le centre de production de Marburg (Hesse) devait livrer ces jours-ci ses premiers lots du vaccin développé par l’entreprise allemande BioNtech avec le groupe américain Pfizer. La firme de Mayence avait racheté l’usine au laboratoire Novartis pour y produire son vaccin à base d’ARN messager. La mise en flacon et l’étiquetage du produit sont réalisés à Puurs, en Belgique. BioNtech souhaite faire de Marburg un grand centre de production de vaccins pour l’Europe et le monde. Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a qualifié ces premières livraisons de  »pas important«  dans la lutte contre le virus. Sur les 13,8 millions de doses inoculées jusqu’à présent en Allemagne, près de la moitié contenaient le vaccin élaboré par BioNtech et Pfizer.

La pandémie, source de conséquentes économies pour les consommateurs

Pas de voyages, pas de loisirs, pas de restaurants : la crise sanitaire fait mécaniquement diminuer les dépenses des consommateurs. Mais selon un sondage du cabinet de conseil Alix Partner, elle contribue en réalité à réduire (presque) toutes les dépenses. Vêtements, meubles, appareils électroniques, produits cosmétiques : les Allemands ont réalisé moins d’achats dans 12 catégories sur 15. Seules exceptions notables : l’alimentation et les produits ménagers. La consommation rebondira-t-elle une fois la pandémie terminée, ou la crise modifiera-t-elle durablement les habitudes ? Près d’un Allemand sur deux (44 %) envisage de ne pas revenir à son mode de consommation antérieur, révèle l’enquête. 40 % veulent continuer à acheter plus de vêtements et de chaussures sur Internet (seuls 14 % feraient de même pour l’alimentation). Un tiers des sondés entendent attacher davantage d’importance à une consommation durable. Le sondage révèle, par ailleurs, que 55 % des Allemands sont inquiets pour leur santé et 33 % pour leur santé et leurs finances. 37 % sont, au contraire, optimistes tant pour leur santé que pour leur portefeuille.

Une pirogue vieille de 4 000 ans va être mise au jour au lac de Constance

Une pirogue de plus de huit mètres de long en bois de tilleul va être sortie des eaux du lac de Constance, à la frontière suisse, au sud-ouest de l’Allemagne.  »Il s’agit de la plus ancienne embarcation connue sur le lac« , commente Katrin Schütz, secrétaire d’Etat au ministère de l’Économie du Bade-Wurtemberg. La découverte, faite en 2018, a apporté la confirmation d’une utilisation du lac comme voie navigable ou réserve de pêche entre le XXIVe et le XXIIIe siècle avant J.C. Des traces d’habitat n’ont toutefois pas été découvertes. Les archéologues ne savent pas non plus pourquoi la pirogue a coulé à cet endroit. Seule certitude : il leur faudra plusieurs semaines pour la sortir de l’eau.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page