Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le musée de la Neue Nationalgalerie, dessiné par Ludwig Mies von der Rohe en 1968, a fait peau neuve, à Berlin. Il rouvrira ses portes en août

Le musée de la Neue Nationalgalerie, dessiné par Ludwig Mies von der Rohe en 1968, a fait peau neuve, à Berlin. Il rouvrira ses portes en août, © picture alliance/dpa/dpa-Zentralbild | Jens Kalaene

30.04.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce vendredi 30 avril 2021

A Berlin, la Neue Nationalgalerie s’apprête à rouvrir ses portes

Œuvre iconique de l’architecture moderne dessinée en 1962 par Ludwig Mies van der Rohe, l’un des piliers du mouvement du Bauhaus, la Neue Nationalgalerie, à Berlin, s’apprête à rouvrir ses portes après dix ans de fermeture et cinq années de travaux de rénovation. La remise des clés a eu lieu jeudi, avant la réouverture du musée, prévue au mois d’août. Les travaux ont notamment concerné la célèbre façade de verre du bâtiment. Maître d’œuvre du projet, l’architecte britannique David Chipperfield s’est efforcé de rester le plus fidèle possible aux plans de Mies van der Rohe.

L’Allemagne réaffirme son soutien à l’Afghanistan

A l’approche du retrait des troupes de l’OTAN d’Afghanistan, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a réaffirmé le soutien de l’Allemagne à l’Afghanistan jeudi, lors d’un voyage à Kaboul. L’Allemagne restera un partenaire fiable pour la population afghane, a-t-il souligné. Elle verra bientôt son engagement militaire s’achever, mais poursuivra son soutien dans le domaine civil. Selon le ministre, il faut tout faire pour empêcher de retomber dans les difficultés passées. Heiko Maas a dit espérer que les Talibans ne profiteront pas du retrait des troupes de l’OTAN pour perpétrer des attentats.

Mesures sanitaires : vers des assouplissements pour les personnes vaccinées

La ministre allemande de la Justice, Christine Lambrecht, souhaite préparer « au plus vite » une ordonnance visant à assouplir les restrictions sanitaires pour les personnes vaccinées ou guéries, et la soumettre au Parlement. Il s’agit d’envoyer un signal aux personnes vaccinées, a-t-elle expliqué : « nous devons montrer que les principes de l’Etat de droit sont valables en temps normal, mais aussi en période de pandémie », a-t-elle déclaré. « Lorsqu’une personne ne représente plus aucun danger de contamination pour les autres, tout fondement à la restrictions de ses droits fondamentaux ». La ministre a applaudi les mesures que viennent de prendre en ce sens plusieurs länder, tels que la Bavière, la Rhénanie-Palatinat et la Hesse. « Cela va absolument dans le bon sens. » Mme Lambrecht se fonde sur la récente annonce de l’Institut Robert Koch (RKI) que les personnes vaccinées ne semblent plus représenter de danger de contamination deux semaines après les injections.

Le chômage en légère baisse

Le marché du travail allemand demeure dans une situation stable malgré la pandémie. Il a même profité au mois d’avril d’une légère embellie avec le retour des beaux jours : le nombre de demandeurs d’emploi a accusé une baisse de 56.000 par rapport à mars pour s’établir à 2,771 millions, selon l’Agence fédérale pour l’emploi (BA). Sur un an, le nombre de chômeurs est toutefois en hausse de 127.000. Le taux de chômage (-0,2 % sur un mois) s’élève à 6 %. 3,27 millions de personnes sont encore en activité partielle. C’est presque deux fois moins qu’en avril 2020. Plus d'informations

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page