Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Les astronautes Shannon Walker et Thomas Pesquet, acuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS)

Les astronautes Shannon Walker et Thomas Pesquet, acuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS), © picture alliance / ZUMAPRESS.com | NASA

04.06.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce vendredi 4 juin 2021

L’Agence spatiale européenne, lauréate du Grand Prix Franco-Allemand des Médias

L’Agence spatiale européenne (ESA), l’astronaute français Thomas Pesquet et son collègue allemand Matthias Maurer recevront le Grand Prix Franco-Allemand des médias lors de la remise du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ). Il récompense la coopération internationale au sein de l’ESA et l’importance de la science pour le dialogue au sein de la société. « La pandémie de Covid-19 nous montre une fois de plus à quel point notre planète est fragilisée, et que les grands défis de l’humanité ne peuvent plus être relevés au niveau national », souligne le jury. « Quand ils regardent la Terre depuis l’espace, Thomas Pesquet et Matthias Maurer peuvent se faire une image immédiate de l’état dans lequel elle se trouve. Leur expertise, leurs interviews et les nombreux reportages qui leur sont consacrés dans les médias contribuent en outre de manière essentielle à rendre la compréhension des questions scientifiques accessible au plus grand nombre. » Thomas Pesquet est actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Matthias Maurer lui succédera en octobre prochain. Plus d'informations

L’engagement pour les länder de l’Est réaffirmé

La chancelière Angela Merkel a tiré cette semaine avec les ministres-présidents des cinq länder de l’ex-RDA un bilan positif de l’évolution économique et sociale dans ces régions. L’Est est notamment un site d’implantation majeur pour les énergies renouvelables, un domaine dans lequel il devance l’Ouest, a souligné Dietmar Woidke, chef de gouvernement du Brandebourg. Il voit aussi s’implanter davantage d’administrations et de centres de recherche depuis quelques années. Cependant, il est nécessaire de renforcer le rayonnement de ses entreprises à l’international, ont constaté les participants à la conférence. Plus généralement, il reste du chemin à faire pour parvenir à une véritable harmonisation des conditions de vie dans l’Allemagne réunifiée. La Commission « 30 ans de Révolution pacifique et d’unité allemande » a fait il y a quelques mois des propositions en ce sens. Leur mise en œuvre est désormais à l’ordre du jour. Un Centre d’avenir de l’unité allemande et de la transformation européenne doit, par exemple, ouvrir ses portes pour permettre aux habitants de l’Est de faire valoir leur expérience propre dans la construction de l’avenir. L’Etat et les länder veulent aussi intensifier leurs efforts pour combattre l’extrême droite. Plus d'informations

L’Allemagne condamnée par la Cour de justice européenne pour l’air urbain pollué

Les juges européens de Luxembourg ont condamné l’Allemagne pour des niveaux de pollution trop élevés de l’air urbain dans 26 villes entre 2010 et 2016. Ces dépassements « systématiques et durables » constituent une violation du droit européen, ont-ils estimé à la suite d’une plainte déposée en 2018 par la Commission européenne. L’arrêt n’aura cependant pas de conséquences immédiates. La qualité de l’air s’est, en effet, nettement améliorée en Allemagne ces dernières années. 90 villes allemandes dépassaient largement les seuils autorisés en 2016, contre seulement 25 en 2019 et six en 2020, selon le ministère allemand de l’Environnement.

L’Allemagne débloque 350 millions d’euros pour la sécurité informatique

Le gouvernement allemand a adopté cette semaine un programme baptisé « Numérique. Sûr. Souverain ». Il prévoit une enveloppe d’au moins 350 millions d’euros d’ici à 2026 pour développer la recherche sur la sécurité informatique. Il s’agit de mieux lutter contre les dangers guettant une société qui baigne de plus en plus dans la technologie numérique : cyber-attaques contre des institutions, des universités et des entreprises, désinformation ciblée sur les réseaux sociaux, fragilisation de procédés de chiffrement par la puissance de calcul des ordinateurs quantiques, besoin de protection des données et de la vie privée, etc. « Sans sécurité informatique, il n’y a plus aujourd’hui de sécurité au quotidien », a commenté la ministre allemande de l’Education et de la Recherche, Anja Karliczek.

Climat : les pouvoirs publics au chevet de la forêt allemande

1,5 milliard d’euros : c’est la somme promise par l’Etat fédéral et les länder pour restaurer la forêt allemande, ravagée ces trois dernières années par des sécheresses, tempêtes, incendies et d’attaques d’insectes à répétition. L’objectif : replanter des arbres pour remplacer les pertes, mais aussi rendre la forêt allemande plus résiliente face aux conséquences du changement climatique. Cette semaine, la ministre allemande de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner, a dressé un bilan de ce soutien avec les responsables des länder. 288 millions d’euros ont déjà été versés aux communes et aux particuliers propriétaires d’espaces forestiers sur les 800 millions promis d’ici à 2023. 222 millions d’euros le seront encore cette année. A cela s’ajoutent une prime (700 millions d’eurosau total) promise dans le cadre du plan de relance allemand, et une enveloppe de 30 millions d’euros pour la préservation du réservoir de captation de CO2 qu’offre la forêt. Une stratégie forestière à l’horizon 2050 est, par ailleurs, en préparation. Son credo est celui du développement durable : gérer la forêt aujourd’hui de façon à ce qu’elle offre un écosystème pleinement fonctionnel aux générations futures. Plus d'informations

Karsten Jahnke reçoit le premier Prix allemand du jazz

Décerné hier soir pour la première fois, le Prix allemand du jazz récompense l’organisateur de concert Karsten Jahnke. Il honore plusieurs « décennies d’engagement d’un grand amateur de musique en faveur du jazz en Allemagne ». Âgé de 83 ans, Karsten Jahnke organise des événements depuis plus de 60 ans. On lui doit notamment la création de cyclesde concerts tels que les « JazzNights ». Il a également donné des impulsions majeures à des événements comme le festival « Elbjazz » de Hambourg. Parmi les lauréats des 31 catégories du prix figurent aussi les musiciens Tigran Hamasyan, Christian Lillinger, Markus Stockhausen et le quartet Julia Hülsmann. Ce nouveau prix traduit « un engagement clair en faveur du style artistique qu’est le jazz », a commenté la ministre allemande déléguée à la Culture, Monika Grütters. « La scène musicale du jazz bâtit depuis toujours des ponts sonores entre différentes cultures. Elle incarne le courage, l’échange, la coopération et, ce faisant, elle est un miroir de la pluralité de notre société. » Plus d'informations

Düsseldorf se prépare à accueillir le festival « Théâtre du monde »

Le festival international « Théâtre du monde » se tiendra du 17 juin au 4 juillet dans la capitale de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il aura lieu avec une année de retard en raison de la pandémie, mais se déroulera principalement en présence du public. Au programme figurent 24 productions internationales, dont six premières mondiales. Elles seront portées sur les planches par quelque 350 artistes des cinq continents. Plusieurs théâtres de la ville accueilleront les représentations, dont certaines se joueront en plein air. La plupart des spectacles seront parallèlement diffusés en ligne. Ils aborderont notamment le thème de l’Afrique, y compris les questions liées au colonialisme et à la décolonisation.Plus d'informations

Les Natures Mortes d’Anne Imhof exposées à Paris

Lauréate du Lion d’or à la Biennale de Venise en 2017, l’artiste allemande Anne Imhof présente jusqu’au 24 octobre son exposition « Natures Mortes » au Palais de Tokyo, à Paris. Elle s’empare du lieu et en exhume l’ossature pour créer une œuvre d’art totale et polyphonique. Elle fait fusionner l’espace et les corps, la musique et la peinture. Ses œuvres s’articulent avec celles d’une trentaine d’artistes invités, dont celles de la plasticienne et compositrice Eliza Douglas. L’ensemble résonne comme un memento mori, un rappel de la fugacité de la vie et de l’importance de l’ici et maintenant. Informations et visite en ligne

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page