Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

On va beaucoup voter en Allemagne ce dimanche ! Trois scrutins ont lieu simultanément : l’élection du Bundestag (Parlement fédéral) et deux élections régionales à Berlin et dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord-est de l’Allemagne)

On va beaucoup voter en Allemagne ce dimanche ! Trois scrutins ont lieu simultanément : l’élection du Bundestag (Parlement fédéral) et deux élections régionales à Berlin et dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord-est de l’Allemagne), © picture alliance / ZB | Z6944 Sascha Steinach

24.09.2021 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce vendredi 24 septembre

Sondage : quelles tendances à deux jours des législatives ?

Trois Allemands sur quatre auraient fait leur choix en vue de l’élection du Bundestag, qui a lieu ce dimanche, selon des sondages de YouGov et de l’Institut Kantar, paru jeudi 23 septembre. Le Parti social-démocrate (SPD) recueillerait 25 % des intentions de vote, devant les Unions  chrétiennes (CDU/CSU) (21 %) et les Verts (14-16 %). Viendraient ensuite les libéraux du FDP (11 %), le parti populiste d’extrême droite AfD (11-12 %) et  le parti d’extrême gauche Die Linke (7 %). Parmi les trois candidats déclarés à la chancellerie, le social-démocrate Olaf Scholz reste largement en tête dans l’opinion (31 %) devant le chrétien-démocrate Armin Laschet (11 %) et la candidate des Verts, Annalena Baerbock (11 %).

Régionales : ces deux autres scrutins qui ont lieu dimanche dans le nord de l’Allemagne

Elles ont été presque éclipsées par la campagne pour l’élection du Bundestag et les enjeux de la succession d’Angela Merkel. Deux élections régionales importantes ont également lieu dimanche en Allemagne, dans les länder de Berlin et de Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord-est du pays).

À Berlin, l’enjeu est la succession du maire de la ville-Etat et de sa coalition rouge-rouge-verte (SPD, Die Linke, Verts). Michael Müller (SPD) a, en effet, choisi de se présenter à un siège de député au Bundestag. L’ancienne ministre fédérale de la Famille, Franziska Giffey (SPD) espère lui succéder. Les sondages laissent présager un scrutin serré entre le Parti social-démocrate (SPD, autour de 21 %), les Verts (autour de 20 %) et l’Union chrétienne-démocrate (CDU, autour de 17 %).

La situation est tout autre dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale, land situé à la frontière polonaise et en bordure de la mer Baltique. La ministre-présidente et ancienne ministre fédérale de la Famille Manuela Schwesig (SPD) fait très largement la course en tête. Créditée d’environ 38 % des intentions de vote, elle profite d’un très haut niveau de popularité auprès de ses administrés. L’enjeu du scrutin réside donc plutôt dans la couleur de la coalition qui succédera à l’actuelle Grande coalition (sous la direction du SPD). Dans les sondages, la CDU arrive en troisième position avec environ 15 %, derrière le parti populiste d’extrême droite AfD (autour de 17 %), mais devant le parti d’extrême gauche Die Linke.

La stratégie allemande pour le développement de l’hydrogène affiche un bilan positif

Quinze mois après le lancement de sa Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène, le gouvernement fédéral se félicite dans un rapport des progrès réalisés. Les entreprises et les centres de recherche allemands jouent « un rôle pionnier au niveau mondial pour le développement de technologies liées à l’hydrogène vert » (c’est-à-dire produit à partir de sources d’énergies renouvelables), estime-t-il. Il est toutefois « indispensable » de poursuivre les efforts pour préserver cette position et « assurer la compétitivité des firmes allemandes », ajoute-t-il.

Selon le ministre allemand de l’Économie, Peter Altmaier, l’État a investi plus de huit milliards d’euros dans 62 projets de développement des technologies de l’hydrogène. Deux milliards sont allés à la sidérurgie. Mais l’hydrogène alimente surtout beaucoup d’espoirs dans le domaine des transports. En effet, lorsqu’il est produit à partir d’énergies renouvelables (hydrogène vert), il ouvre la voie à la production de carburants propres pour l’automobile, le train ou l’avion. Il pourrait ainsi jouer un rôle clé pour atteindre les objectifs climatiques. « L’important est maintenant de mettre des projets industriels sur le marché », a commenté le ministre des Transports, Andreas Scheuer. La ministre de la Recherche, Anja Karliczek, vient justement de présenter un prototype de voiture roulant à l’éthanol synthétique produit à partir d’hydrogène vert.

Un autre enjeu sera de garantir des volumes suffisants d’importations. « La production d’hydrogène vert requiert une quantité énorme d’énergies renouvelables », a souligné le ministre de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller. L’Allemagne devra donc coopérer avec des pays en développement qui ont de grandes capacités dans ce domaine, par exemple les pays d’Afrique du Nord et le Brésil. En savoir plus

Les salaires ont fortement augmenté au 2e trimestre

Les salaires allemands ont connu d’avril à juin leur plus forte hausse depuis 2007, selon l’Office fédéral des statistiques (destatis). À l’heure de l’assouplissement des restrictions sanitaires et du reflux de l’activité partielle, les rémunérations brutes ont progressé de 5,5 % par rapport au deuxième trimestre 2020. Une inflation (2,4 %) en forte hausse a cependant grignoté une partie de ces gains. Ainsi, les salaires réels ont augmenté d’environ 3 %. « La forte poussée d’inflation a empêché les salariés de retrouver leur niveau de revenu réel antérieur à la crise », commente la statisticienne Susanna Geisler. En savoir plus

Changement des règles d’indemnisation en cas de quarantaine

Les ministres de la Santé de l’État fédéral et des länder allemands ont décidé mercredi de modifier les règles d’indemnisation en cas de quarantaine liée au Covid-19. À partir du 1er novembre, le salaire ne sera plus maintenu pendant la quarantaine pour les personnes qui sont cas contact et ne sont pas vaccinées. Cela ne concerne pas les personnes malades du Covid-19 et placées en arrêt maladie, qui resteront indemnisées qu’elles soient vaccinées ou non. Des exceptions sont, par ailleurs, prévues pour les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour raisons médicales. En savoir plus

À Hambourg, le festival de la Reeperbahn bat son plein

Le chanteur britannique Sting a inauguré mercredi à Hambourg la 16e édition du célèbre festival de musique de la Reeperbahn (du nom de la grande avenue du quartier des plaisirs de la ville hanséatique). « C’était ma première apparition sur scène depuis deux ans. C’est un grand honneur pour moi », a-t-il déclaré. Le plus grand festival de clubs d’Europe attend plus de 20.000 visiteurs du 22 au 25 septembre avec de nombreuses têtes d’affiche et des musiciens d’avant-garde à découvrir tels que le duo électro-pop allemand Ätna et la chanteuse britannique Griff. 300 concerts sont organisés dans 35 lieux de la ville. Plusieurs d’entre eux sont retransmis par les chaînes ARTE et NDR live. Ils sont aussi diffusés en ligne sur le site du Festival.

Les finalistes du Prix du livre allemand dévoilés

Vive la parité ! Trois femmes et trois hommes figurent sur la liste des finalistes pour le Prix du livre allemand 2021. Il s’agit d’Antje Rávik Strubel (« Blaue Frau »), de Mithu Sanyal («  Identitti »), Monika Helfer (« Vati  »), Norbert Gstrein (« Der zweite Jakob »), Christian Kracht (« Eurotrash  ») et de Thomas Kunst (« Zandschower Klinken »). Ils incarnent tous les six « la richesse stylistique, formelle et thématique de la littérature contemporaine de langue allemande », a commenté le porte-parole du jury Knut Cordsen. Le Prix du livre allemand sera décerné le 18 octobre prochain, à la veille de l’inauguration de la Foire du livre de Francfort. Il est doté de 25.000 €.

Rédaction : A.L.

 

Retour en haut de page