Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Statue de Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847) à Düsseldorf. La ville de Leipzig a inauguré jeudi 3 février une année anniversaire en l’honneur du compositeur romantique allemand, qui a contribué à son rayonnement musical

Statue de Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847) à Düsseldorf. La ville de Leipzig a inauguré jeudi 3 février une année anniversaire en l’honneur du compositeur romantique allemand, qui a contribué à son rayonnement musical, © picture alliance / dpa | Martin Gerten

02.02.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l‘actualité en ce vendredi 4 février 2022
 

Leipzig célèbre le compositeur Félix Mendelssohn Bartholdy

À l’occasion du 175e anniversaire de la mort de Félix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847), le 4 novembre prochain, la ville de Leipzig a inauguré jeudi 3 février une année anniversaire en l’honneur du célèbre compositeur romantique allemand. Après le concert inaugural, elle aura pour temps forts une exposition sur l’histoire de la Maison Mendelssohn de Leipzig, intitulée « Musentempel, Mietshaus, Museum » (« temple des muses, immeuble, musée ») à partir du 27 mai, une série de concerts prestigieux intitulée « Felix im Frühling » (« Félix au printemps ») les 28 et 29 mai et, pour finir, le Festival Mendelssohn, du 31 octobre au 6 novembre. Le clou du festival : deux concerts donnés par l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig dans la grande salle du Gewandhaus les 3 et 4 novembre sous la direction d’Andrés Orozco-Estrada

Petit-fils du philosophe Moses Mendelssohn, Félix Mendelssohn Bartholdy est né à Hambourg le 3 février 1809 dans une famille juive  de renom, qui se convertira au luthéranisme en 1822. Pianiste virtuose, compositeur et chef d’orchestre, l’auteur du « Songe d’une nuit d’été » a laissé des chefs-d’œuvre pour le piano (« Romances sans paroles »), la musique symphonique, la musique religieuse et la musique de chambre. Il a été directeur musical du Gewandhaus de Leipzig à partir de 1835, et été appelé à Berlin par Frédéric-Guillaume IV comme maître de chapelle du roi de Prusse de 1841 à 1845. En 1843, il a créé à Leipzig le premier conservatoire de musique d’Allemagne. 

Félix Mendelssohn Bartholdy « est avec Jean-Sébastien Bach l’habitant de Leipzig le plus célèbre », souligne Skadi Jennicke, adjointe à la Culture de la ville. « Il a marqué la musique de son empreinte comme peu d’autres compositeurs et […] établi la réputation musicale de Leipzig, dont le rayonnement mondial perdure jusqu’à nos jours. » En savoir plus

Coronavirus : l’Allemagne entre aspiration à la sortie de crise et prudence

Malgré un nombre de contaminations (236 000 en 24 heures au 3 février) et un taux d’incidence (1283) très élevés, certaines voix évoquent en Allemagne la possibilité d’un assouplissement progressif des mesures contre le Covid-19. S’inspirant du Danemark, qui lève ses restrictions, certains länder entendent, par exemple, renoncer au passe vaccinal à l’entrée des commerces. Le ministre-président de la Bavière, Markus Söder (CSU) souhaite le remplacer, dans les commerces, par le port obligatoire du masque FFP2. Plus généralement, des responsables demandent aux autorités d’établir un calendrier de sortie de crise, à l’instar du secrétaire général du parti libéral (FDP), Bijan Djir-Sarai. L’Ordre des médecins allemands et la Société allemande des hôpitaux souhaitent également un tel calendrier. Toutefois, ils soulignent qu’à l’heure actuelle, les restrictions demeurent indispensables. En effet, le pic de la vague Omicron n’est attendu en Allemagne qu’à partir de la mi-février. Le chancelier Olaf Scholz partage cette prudence et ne prévoit pas d’assouplissements avant que le pic de contaminations ne soit passé. « Or, malheureusement, nous n’en sommes pas encore là », a-t-il dit. « Le mot d’ordre des prochaines semaines doit être celui d’une planification anticipatrice, pas celui d’un assouplissement prématuré », a résumé le député Verts et expert en santé, Janosch Dahmen. Le prochain sommet des dirigeants de l’État fédéral et des länder est prévu le 16 février.

Les fabricants de machines débutent 2022 avec des carnets de commandes bien remplis

Selon la fédération des entreprises de la construction mécanique (VDMA), le secteur a vu ses commandes augmenter l’an dernier de près d’un tiers (32 %) par rapport à 2020, hors inflation. Le nombre de commandes a même dépassé de 7 % celui d’une bonne année comme 2018. Il a, par ailleurs, terminé l’année 2021 sur une forte hausse (+ 21 %). La demande vient surtout de l’étranger (+ 39 % sur un an), mais aussi d’Allemagne (+ 18 %). Ce matelas « donne de la sécurité, même si les pénuries actuelles [de matières premières] vont encore durer un certain temps et compliquer la production », estime Olaf Wortmann, expert de la conjoncture de VDMA. 

Munich célèbre « Venise, la Sérénissime »

La Pinacothèque moderne, à Munich, réunit jusqu’au 8 mai 45 dessins et 85 gravures sur « Venise, la Sérénissime », signés des plus grands maîtres depuis le XVIe siècle. Des œuvres de Canaletto, Tiepolo, Giovanni Bellini, Titien, Antonio Guardi et du Tintoret, entre autres, sont à découvrir. En savoir plus

 Rédaction : A.L.

Retour en haut de page