Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le chancelier Olaf Scholz, le week-end dernier, à la Conférence de Munich sur la sécurité

Le chancelier Olaf Scholz, le week-end dernier, à la Conférence de Munich sur la sécurité, © picture alliance/dpa | Sven Hoppe

22.02.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 22 février 2022

Ukraine : Olaf Scholz dénonce « une grave rupture du droit international »

Après que Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des territoires séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine, le chancelier allemand, Olaf Scholz, a dénoncé mardi une « grave rupture du droit international ». Il a réaffirmé son soutien à l’Ukraine.

Le président russe rompt les accords de Minsk qu’il a lui-même signés [en 2014 avec l’Ukraine], a déclaré M. Scholz. Mais il rompt également avec « les principes fondamentaux ancrés dans la Charte des Nations Unies sur la coexistence pacifique des peuples » tels que l’intégrité territoriale, la souveraineté, le renoncement à la menace de la violence et à son usage, le devoir de règlement pacifique des litiges. En outre, il viole toutes les conventions internationales signées par la Russie ces 50 dernières années, en particulier l’acte fondateur du processus d’Helsinki.

Dans ces circonstances, « il revient à la communauté internationale de réagir à ces actions unilatérales, incompréhensibles et injustifiées […] d’une manière étroitement concertée, bien coordonnée et ciblée », a affirmé M. Scholz. Il importe d’envoyer à Moscou le signal que « de telles actions ne resterons pas sans conséquences. » L’Union européenne (UE) devait adopter dès mardi un premier ensemble de sanctions.

Le chancelier allemand a rappelé que « la Russie ne dispos[ait] d’aucun soutien à travers le monde dans sa démarche ». Le Conseil de sécurité des Nations Unies l’a fait savoir dès lundi.

M. Scholz a salué l’attitude du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui ne se laisse pas provoquer par la Russie. « C’est précisément ce qu’attend le président russe pour disposer d’un prétexte afin, éventuellement, d’occuper l’ensemble de l’Ukraine », a mis en garde Olaf Scholz.

Au vu de l’évolution fondamentale de la situation, le chancelier a décidé de suspendre la certification du gazoduc Nord Stream 2. « Sans cette certification, le gazoduc ne peut pas entrer en service », a-t-il indiqué. Le département compétent du ministère allemand de l’Économie va « procéder » à une nouvelle évaluation de la sécurité de l’approvisionnement allemand « en prenant en considération les changements intervenus ces derniers jours ».

Au-delà des sanctions, M. Scholz a appelé à poursuivre les efforts diplomatiques. Il est essentiel d’empêcher toute nouvelle escalade, a-t-il dit. Ce sont « des jours et des heures très graves pour l’Europe ». Une guerre menace à l’est de l’Europe, quatre-vingts ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. « Il est de notre devoir d’empêcher une telle catastrophe. J’appelle une nouvelle fois la Russie à apporter son aide ». En savoir plus

Inflation inédite des prix à la production

Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), les prix à la production dans l’industrie ont augmenté au mois de janvier de 25 %, enregistrant leur plus forte hausse sur un an depuis 1949. Sur un mois, ils ont augmenté de 2,2 %. Le moteur de cette inflation inédite est la hausse du prix de l’énergie. Gaz, électricité et pétrole ont vu leur prix grimper de 66,7 % en moyenne sur un an.

Logement : le gouvernement met les bouchées doubles pour la construction

Les ministres fédéraux de la Construction et de l’Économie, Klara Geywitz et Robert Habeck, ont réaffirmé leur volonté de construire 400 000 logements par an, dont 100 000 logements sociaux. « Je souhaite que nous réussissions à garantir en Allemagne un habitat de qualité, abordable et respectueux du climat dans un environnement sain », a déclaré Mme Geywitz en fin de semaine dernière, lors du congrès annuel de l’industrie du bâtiment. Bâtir des logements sociaux est aussi important que de bâtir des logements neutres sur le plan climatique, a ajouté M. Habeck. Des aides vont être mises en place par le gouvernement. Mme Geywitz lancera au printemps une initiative pour l’investissement et l’innovation. Cette « Alliance pour des logements abordables » aura pour objectif de mobiliser tous les acteurs autour de la construction. En décembre, une première subvention d’un milliard d’euros avait déjà été débloquée par les pouvoirs publics pour l’année 2022. Le 2 février dernier, face à la flambée des prix de l’énergie, le gouvernement a, par ailleurs, versé à 2,1 millions de personnes une prime chauffage extraordinaire. En savoir plus

La Berlinale s’achève avec le sourire

La Berlinale semble avoir réussi son pari de faire son retour en présentiel dans les salles obscures moyennant un protocole sanitaire strict. Les directeurs du festival, Mariette Rissenbeek et Carlo Chatrian, en ont tiré lundi un bon bilan : 140 000 billets ont été vendus. Après l’annonce du palmarès, le 16 février, il restait quatre jours aux festivaliers pour profiter de la sélection. Le Teddy du film queer, décerné durant le dernier week-end, a récompensé le long métrage brésilien « Três tigres tristes ». En savoir plus

La nouvelle Miss Germany a grandi dans une favella brésilienne

Le concours de « Miss Germany » a abandonné les défilés en bikini devant un public majoritairement masculin pour mettre en avant l’engagement des candidates. C’est cette année l’activiste, entrepreneuse sociale et comédienne Domitila Barros qui a remporté la couronne. Elle a été désignée ce week-end face à dix concurrentes. Née au Brésil, la jeune femme de 37 ans a grandi dans une favella. À l’époque déjà tournée vers les autres, elle apprenait à des enfants des rues à lire et à écrire. Aujourd’hui, elle s’engage pour la justice sociale et pour l’environnement, notamment en tant qu’influenceuse sur les réseaux sociaux. « Les gens que je souhaite atteindre ne lisent pas tous le journal, mais ils vont sur les réseaux sociaux », explique-t-elle. Un projet d’aide aux enfants des rues qu’elle a monté avec ses parents lui a valu de remporter à New York le prix « Millenium Dreamer Award » des Nations Unies. Elle a également créé une marque de maillots de bain qui lui a permis de donner un emploi à des femmes au Brésil.

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page