Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le carnaval de Cologne transformé en défilé pour la paix à l’heure de la guerre en Ukraine

Le carnaval de Cologne transformé en défilé pour la paix à l’heure de la guerre en Ukraine, © picture alliance / Eibner-Pressefoto | Benjamin Soelzer/Eibner-Pressefo

01.03.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en Allemagne en ce mardi 1er mars 2022

Ukraine : les Allemands manifestent massivement contre la guerre

Après deux années de pandémie, c’est une nouvelle fois un carnaval très inhabituel qui s’est déversé lundi dans les rues de Cologne à l’occasion du Lundi des roses (Rosenmontag). Au moment où la guerre s’abat sur l’Ukraine, plus de 250 000 carnavaliers ont transformé le défilé prévu en un défilé pour la paix, à l’appel des organisateurs. Un autre défilé pour la paix s’est déroulé à Düsseldorf, tandis que de nombreux bastions du carnaval préféraient annuler la manifestation par solidarité avec les Ukrainiens. Dimanche déjà, les Berlinois étaient descendus dans la rue par centaines de milliers pour protester contre l’invasion russe en Ukraine. Unis derrière le slogan « Arrêtez la guerre ! La paix pour l’Ukraine et pour toute l’Europe ! », ils étaient, selon les organisateurs, près de 500 000 entre la Porte de Brandebourg et la Colonne de la Victoire. Soit bien plus que les 20 000 manifestants attendus.

5,1% d’inflation en Allemagne en février

Après une légère baisse en janvier, le taux d’inflation est reparti à la hausse en Allemagne. Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), il s’est élevé à 5,1% en février. La hausse des prix de l’énergie (+ 22,5% sur un an) en est le principal facteur. En savoir plus

Cologne envisage des navettes fluviales pour traverser le Rhin

La ville de Cologne envisage d’enrichir son réseau de transports en commun de navettes fluviales. Ces « bus flottants » permettraient de traverser le Rhin, qui sépare les deux parties de la ville. Une étude de faisabilité, déjà réalisée, prône la mise en place de navettes d’au moins 100 passagers et adaptées au transport des vélos. Afin de lutter contre le changement climatique, la ville souhaiterait mettre en place à terme des navettes sans émission de CO2, lorsque la technologie le permettra. Hambourg possède déjà depuis une dizaine d’années de telles navettes fluviales pour traverser l’Elbe. Les passagers peuvent emprunter huit lignes différentes avec un ticket de transport en commun classique.

Exposition : le calme, versant méconnu de l’œuvre d’Emil Nolde

Loin des couleurs vives de l’expressionnisme, la Fondation Nolde à Neukirchen-Seebüll (Schleswig-Holstein) réunit dans une exposition des toiles, aquarelles, gravures, dessins, sculptures et pièces d’artisanat d’art d’Emil Nolde à la tonalité paisible. Ces vastes paysages, abysses, portraits pénétrants, motifs religieux et natures mortes ensorcelantes révèlent un versant méconnu de l’œuvre du peintre allemand (1867-1956). C’est même une atmosphère romantique qui baigne les 118 œuvres exposées, dont 26 tableaux, jusqu’au 31 octobre sous le titre « Stille Welten  » (litt. « Univers silencieux »). Ici comme ailleurs, Nolde apparaît comme un magicien de la couleur. « C’est la couleur qui m’a guidé », disait-il. L’exposition comprend des œuvres majeures de toutes les périodes de création de l’artiste, parmi lesquelles les toiles « Martyre » et « Harmonie des contraires ». Elle montre également une trentaine d’objets personnels que Nolde a utilisés pour peindre ses natures mortes, par exemple une vache en céramique et une sculpture en bois de l’apôtre Jean. En savoir plus

Entre le réel et le virtuel, un musée allemand teste de nouvelles voies d’accès à l’histoire

Nous sommes le 9 octobre 1989, un mois avant la chute du mur de Berlin. Imaginez que vous êtes à Leipzig. Des milliers de citoyens de la RDA manifestent pacifiquement. Dans la peau de qui voudriez-vous vivre l’événement ? Un manifestant ? Un policier ? Le secrétaire à la sécurité de la RDA, Egon Krenz ? Le chef d’orchestre Kurt Masur, qui fut l’une des six personnalités de Leipzig à appeler à éviter toute violence ? À partir du 27 mars, le Musée historique allemand (DHM) de Berlin proposera à ses visiteurs de s’immerger dans l’histoire de la Révolution pacifique en RDA en se glissant dans la peau de personnages réels ou fictifs grâce à un jeu utilisant la réalité virtuelle. Sept personnages ont été créés en coopération avec des professionnels de l’industrie du jeu vidéo. Les visiteurs pourront ainsi découvrir différents points de vue sur l’histoire en train de se faire. Leurs commentaires et réactions serviront à améliorer le jeu, qui est encore en phase de développement. Des objets réels, témoins des événements, seront présentés en parallèle, par exemple un tract distribué lors de la manifestation ou le casque d’un policier. À travers ce mélange du réel et du virtuel, le DHM espère ouvrir de nouvelles voies d’accès à la compréhension de l’histoire. En savoir plus

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page