Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Ukraine : à Berlin, le théâtre du Berliner Ensemble a suspendu un rideau de scène datant de l’époque de Bertolt Brecht et représentant la colombe de la paix de Pablo Picasso.

Ukraine : à Berlin, le théâtre du Berliner Ensemble a suspendu un rideau de scène datant de l’époque de Bertolt Brecht et représentant la colombe de la paix de Pablo Picasso., © picture alliance/dpa/dpa-Zentralbild | Jens Kalaene :

08.03.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 8 mars 2022

Au Berliner Ensemble, un rideau pour la paix

Afin d’appeler au retour de la paix en Ukraine, le théâtre du Berliner Ensemble, à Berlin, a sorti de ses dépôts un rideau de scène datant de l’époque de Bertolt Brecht (1898-1956). Dans les années 1950, le dramaturge allemand avait choisi ce rideau orné de la colombe du peintre Pablo Picasso pour exhorter à la paix. La paix est « l’alpha et l’oméga de toute activité respectueuse de l’homme, de tous les arts y compris l’art de vivre », a-t-il écrit un jour.

« Aujourd’hui, la guerre est en Europe. Ce qui se passe en Ukraine nous bouleverse et nous laisse sans voix », a déclaré l’intendant du théâtre, Oliver Reese. En signe de solidarité avec l’Ukraine, le Berliner Ensemble s’est également illuminé aux couleurs bleue et jaune et souhaite récolter des dons pour l’Ukraine à l’issue de ses représentations.

Plusieurs établissements culturels en Allemagne ont affirmé leur solidarité avec l’Ukraine. Le week-end dernier, l’Opéra Semper de Dresde et le Staatsoper de Berlin ont, par exemple, accueilli des concerts pour la paix. Les bénéfices serviront à aider les réfugiés ukrainiens. 

Feu vert pour la première « Gigafactory  » de Tesla près de Berlin

Le land de Brandebourg a accordé son feu vert définitif à la mise en service de l’usine de voitures et de batteries électriques de Tesla à Grünheide, près de Berlin. L’Office régional pour l’environnement pose toutefois quelque 400 conditions au constructeur américain, notamment en matière de protection de l’eau potable (une partie du site se trouve en zone protégée de captage d'eau) et de protection de la pureté de l’air. Tesla entend, dans une première phase, produire à Grünheide jusqu’à 500 000 véhicules électriques par an, ainsi que des batteries électriques de nouvelle génération. Sa «  Gigafactory  », la première en Europe, emploie déjà 3 000 personnes. Elle devrait créer, dès la phase de démarrage, 12 000 emplois dans cette région de l’est de l’Allemagne. 

Vers une saison touristique plus ensoleillée ?

Après deux années de pandémie, les professionnels allemands du tourisme espèrent un regain des envies d’ailleurs chez les vacanciers. Ils sont prudemment optimistes alors que se tient cette semaine (8-10 mars) en format virtuel le salon allemand du tourisme ITB. Pour le moment, la guerre en Ukraine ne semble pas avoir d’impact sur les réservations. Selon un sondage réalisé en début d’année, six Allemands sur dix (61 %) se disaient certains de faire au moins un voyage en 2022. C’est nettement plus qu’au début de l’année 2021 (49 %). 28 % avaient déjà une destination en tête. Les rivages de la Méditerranée (Majorque, l’Italie, les îles grecques, la côte turque) semblent avoir le vent en poupe.  

En Allemagne, les femmes gagnent en moyenne 18 % de moins

Selon l’Office fédéral des statistiques (destatis), l’écart salarial moyen entre les femmes et les hommes (18 %) est resté stable en 2021. Le salaire moyen des femmes s’élève à 19,12€ brut de l’heure, celui des hommes à 23,20€. L’écart est ainsi passé de 4,16 € à 4,08 € entre 2020 et 2021. Des progrès notables ont toutefois été réalisés au cours des quinze dernières années. En 2006, l’écart salarial femmes-hommes atteignait 23 % en Allemagne. 

Exposition : Bonn rend hommage à Simone de Beauvoir

Du 4 mars au 16 octobre, le musée de la Bundeskunsthalle, à Bonn, consacre une exposition à la philosophe et écrivaine française Simone de Beauvoir (1908-1986), et à son ouvrage le plus célèbre, « Le deuxième sexe ». Il retrace l’élaboration du livre dans le Paris de l’après-guerre marqué par le succès de l’existentialisme, puis montre l’importance de cette « Bible du féminisme » pour le mouvement d’émancipation des femmes. Des articles, des interviews, des extraits littéraires et des films expliquent la pensée toujours actuelle de Simone de Beauvoir. Ils donnent la parole à ses compagnons de route tels que Jean-Paul Sartre et l’Allemande Alice Schwarzer.  En savoir plus

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page