Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le ministre allemand de l’Économie et de la protection du climat, Robert Habeck, aux cotés de Mohamed Jameel Al Ramahi, P.D.G. de l’entreprise Masdar/ Abu Dhabi Future Energy Company, visitant une installation photovoltaïque près de la ville verte et ville nouvelle en construction de Masdar City, dans l’émirat d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis.

Le ministre allemand de l’Économie et de la protection du climat, Robert Habeck, aux cotés de Mohamed Jameel Al Ramahi, P.D.G. de l’entreprise Masdar/ Abu Dhabi Future Energy Company, visitant une installation photovoltaïque près de la ville verte et ville nouvelle en construction de Masdar City, dans l’émirat d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis., © picture alliance/dpa | Bernd von Jutrczenk

22.03.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l‘actualité en ce mardi 22 mars 2022

L’Allemagne renforce sa coopération avec les Émirats arabes unis sur l’hydrogène vert

Cinq entreprises allemandes ont signé lundi à Abou Dabi des déclarations d’intention pour approfondir leur coopération avec l’émirat dans la recherche sur l’hydrogène vert, a fait savoir le ministre allemand de l’Économie et de la Protection du Climat. Robert Habeck était en visite ces derniers jours dans les Émirats arabes unis pour nouer des partenariats en vue de remplacer les livraisons de gaz et de pétrole russes. Il entendait aussi évoquer des livraisons d’hydrogène, censées se substituer à moyen terme au gaz naturel. Dimanche, il avait ainsi conclu un partenariat énergétique avec le Qatar. L’émirat, riche en installations photovoltaïques, a la capacité de produire de l’hydrogène sans rejeter de CO2. À Abou Dabi, il a, par ailleurs, visité la ville verte de Masdar City et une installation photovoltaïque à proximité.  

Tesla inaugure dans le Brandebourg sa première Gigafactory européenne

Le constructeur américain Tesla a inauguré mardi à Grünheide, dans le Brandebourg, près de Berlin, sa «  Gigafactory Berlin-Brandebourg ». Cette usine de tous les superlatifs ouvre ses portes après deux années de travaux. Elle doit produire un demi-million de véhicules électriques par an sur un site de 300 hectares, qui comprend aussi une usine de production de batteries. Il emploie actuellement 3 000 salariés, selon Tesla. Mais le chiffre pourrait grimper à 12 000 quand la production aura atteint son rythme de croisière. Le chancelier allemand, Olaf Scholz, a salué ce « signe que l’Allemagne est un site performant pour les innovations industrielles ». L’électromobilité est une technologie d’avenir, estime-t-il. Elle contribuera à ouvrir la voie vers une économie neutre en carbone.

Perspectives ensoleillées pour les pensions

Bonne nouvelle pour les retraités allemands : leurs pensions augmenteront au 1er juillet de 5,35 % à l’ouest et de 6,12 % à l’est. Selon une étude de l’institut IW, leur nombre pourrait d’ailleurs augmenter fortement dans les prochaines années. Avec pour conséquence d’aggraver la pénurie de main-d’œuvre qualifiée déjà très sensible dans certains secteurs. Selon l’IW, près d’un salarié allemand sur quatre (22,8 %) a aujourd’hui plus de 55 ans. L’Allemagne pourrait ainsi compter 7,3 millions de nouveaux retraités au cours des dix ans à venir. Or, plus de deux millions d’entre eux travaillent dans des secteurs économiques en proie à un manque de main-d’œuvre qualifiée. 

Berlin veut protéger le patrimoine culturel ukrainien

Le ministère fédéral des Affaires étrangères et la ministre fédérale adjointe à la Culture, Claudia Roth, ont annoncé la création d’un « réseau pour la protection des biens culturels ukrainiens ». La guerre menée en Ukraine par le président russe, Vladimir Poutine, menace des trésors culturels en Ukraine, qui font partie du patrimoine culturel européen, a justifié Mme Roth. L’Ukraine possède plus de 400 musées et 3000 sites culturels, dont sept classés sur la liste du Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. 

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page