Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Les ministres de l’Économie allemand, français et italien le 22 novembre à Paris

Les ministres de l’Économie allemand, français et italien le 22 novembre à Paris, © Ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du Climat

22.11.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 22 novembre 2022.

L’Allemagne et la France veulent renforcer leur coopération industrielle

Paris et Berlin veulent resserrer leur coopération dans des secteurs technologiques clés tels que l’hydrogène, les batteries et la santé. C’est ce qu’ont annoncé mardi les ministres de l’Économie allemand et français, Robert Habeck et Bruno Le Maire, lors d’une conférence de presse à Paris.

« Nous voulons donner des impulsions pour une politique industrielle européenne qui renforce notre capacité d’affronter l’avenir », a déclaré M. Habeck. Une étroite coopération franco-allemande est nécessaire pour améliorer la souveraineté européenne et pour surmonter les défis que sont l’invasion russe de l’Ukraine, la hausse des prix de l’énergie et l’évolution de la concurrence mondiale.

La France et l’Allemagne souhaitent, en particulier, consolider le potentiel d’innovation européen à travers une plateforme européenne pour les technologies de transformation, et coopérer davantage dans le domaine des matières premières pour garantir l’indépendance de l’Union européenne.

Espace : la France, l’Allemagne et l’Italie signent un accord sur les lanceurs

La France, l’Allemagne et l’Italie ont signé mardi une déclaration commune sur l’activité des lanceurs de l’Agence spatiale européenne (ESA). Les trois pays, piliers de l’Europe spatiale, mandatent l’ESA de définir les financements nécessaires pour équilibrer l’exploitation d’Ariane 6 et de Vega C. Afin de favoriser les lanceurs européens, ils lui demandent également d’inscrire parmi ses priorités la préférence européenne en matière de lancement. Par ailleurs, ils entendent favoriser le développement d’une offre européenne dans le domaine des micro-lanceurs et des mini-lanceurs.

La déclaration a été faite en amont du conseil ministériel de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui se réunit les 22 et 23 novembre à Paris. « Nous voulons poser ensemble les jalons d’une Europe spatiale forte, compétitive et durable qui garantisse l’indépendance de l’Europe dans ce domaine stratégique », a commenté le ministre allemand de l’Économie, Robert Habeck.

À l’issue de la réunion, la France passera à l’Allemagne le relais de la présidence du conseil ministériel de l’ESA pour les trois années qui viennent.

Les entreprises ne répercutent qu’un tiers des hausses de prix sur leurs clients

Selon une enquête de l’institut allemand Ifo, les entreprises ne répercutent pas encore intégralement les hausses des prix à la production sur le prix payé par le consommateur. Au cours des derniers mois, les 6 500 sociétés sondées n’ont répercuté que 34 % en moyenne des hausses de prix qu’elles ont subies. La baisse de la demande, la pression concurrentielle et leurs contrats de fourniture à long terme les incitent, en effet, à choisir une hausse progressive de leurs tarifs. Mais elles envisagent de répercuter 50 % de l’inflation des prix à la production d’ici au moins d’avril. Il existe toutefois des écarts importants entre les secteurs. Les hausses de prix les plus importantes devraient concerner l’industrie et la construction.

En 2023, le musée Folkwang d’Essen veut promouvoir « l’art pour tous  »

Après avoir célébré son centenaire en 2022, le musée Folkwang d’Essen, dans la Ruhr, mettra au programme « l’art pour tous » en 2023, a annoncé cette semaine son directeur, Peter Gorschlüter. La saison s’articulera autour de trois grandes expositions. La première, intitulée « Constellations picturales » (2 décembre au 5 mars 2023), sera consacrée à la peintre américaine Helen Frankenthaler (1928-2011). Au printemps s'ouvrira une exposition sur les nouvelles évolutions artistiques dans l’espace numérique intitulée « Rafaël Rozendaal. Color. Code. Communication » (21 avril - 20 août 2023). Enfin, la fin de l’été verra débuter une exposition sur l’art du début du XXe siècle, principalement à Paris, avec des chefs-d’œuvres de Marc Chagall, Henri Matisse, Joan Miró ou encore Pablo Picasso.

Un trésor celte de plusieurs millions d’euros dérobé dans un musée en Bavière

C’était le fleuron du musée celte et romain de Manching, en Haute-Bavière. Un trésor celte d’une valeur de plusieurs millions d’euros a été volé mardi matin. Selon un porte-parole de l’Office régional de la police judiciaire, la vitrine a été brisée et l’ensemble des 483 pièces d’or a disparu, « comme dans un mauvais film ».

Le trésor pesait près de quatre kilos. On ignore comment le(s) malfaiteur(s) sont parvenus à désactiver le système d’alarme. Une enquête est en cours. La police s’attend à ce que le trésor soit illégalement mis en vente sur le marché de l’art ou « dans le pire des cas, à ce qu’il soit fondu ».

Datant du Ier siècle avant Jésus-Christ et mis au jour en 1999, ce joyau était considéré comme le plus prestigieux trésor celte découvert au XXe siècle, selon le musée. Le site dit de l’Oppidum de Manching est réputé pour avoir abrité une importante cité celte. Il est classé par l’Office bavarois pour la préservation des monuments comme l’un des plus importants sites archéologiques au nord des Alpes. Des archéologues y sont toujours à l’œuvre.​​​​​​​
Rédaction : A.L.

Retour en haut de page