Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

C’est dans l’actualité…

Le ministre fédéral de la Santé, Karl Lauterbach, a annoncé mardi une grande réforme pour soigner l’hôpital, qui est également en crise en Allemagne

Le ministre fédéral de la Santé, Karl Lauterbach, a annoncé mardi une grande réforme pour soigner l’hôpital, qui est également en crise en Allemagne, © picture alliance / Zoonar | Robert Kneschke

06.12.2022 - Article

Pour ne rien manquer de l’actualité en ce mardi 6 décembre 2022.

Le ministre de la Santé, Karl Lauterbach, présente une vaste réforme de l’hôpital

Pression économique, stress des soignants, manque de personnel : le ministre fédéral de la Santé, Karl Lauterbach, a présenté mardi les grandes lignes d’une vaste réforme pour remédier à la crise de l’hôpital.

Ces propositions ont été élaborées par une commission gouvernementale. Elles visent principalement à atténuer la logique de gestion économique de l’hôpital pour remettre la logique médicale au centre du traitement des patients.

Parmi les « graves problèmes » auxquels fait face l’hôpital, selon M. Lauterbach, figure la rémunération des cliniques via des forfaits de prestations, introduite en Allemagne en 2004. Cette tarification à l’activité a des effets pervers. Elle place les cliniques « dans un stress permanent » et crée une « tendance à la médecine à bas coût », a dit le ministre.

La réforme entend y remédier en recentrant la gestion de l’hôpital sur trois critères : capacités de réserve, niveaux de soins, groupes de prestations. Elle prévoit notamment des montants fixes pour la mise en réserve de personnels, la prise en charge en urgence ou les besoins en technologie médicale. Les hôpitaux seront, par ailleurs, classés en trois catégories distinctes : soins de base, soins standards et spécialisés et enfin, hôpitaux universitaires.

Olaf Scholz veut faire de l’Allemagne l’un des garants de la sécurité en Europe

Dans le contexte de la guerre d’agression menée par la Russie en Ukraine, le chancelier Olaf Scholz souhaite faire de l’Allemagne l’un des garants de la sécurité européenne. L’Allemagne va élaborer à cette fin une nouvelle stratégie nationale pour la sécurité, a-t-il annoncé lundi dans le magazine américain « Foreign Affairs ». « Le nouveau rôle de l’Allemagne nécessite une nouvelle culture stratégique, et la stratégie nationale pour la sécurité que nous allons adopter dans les mois à venir en tiendra compte. »

Selon le chancelier, « le monde ne doit pas accepter que (le président russe Vladimir) Poutine impose sa volonté. Nous devons endiguer l’impérialisme revanchard de la Russie ». Il revient à l’Allemagne « de prendre ses responsabilités en tant que l’un des principaux garants de la sécurité en Europe. » Il lui faut pour cela investir dans la Bundeswehr, renforcer l’industrie européenne de l’armement, accroître sa présence militaire sur le flanc est de l’OTAN, ainsi que former et équiper les forces de sécurité ukrainiennes.« 

Industrie : les carnets de commandes se remplissent à nouveau

Après deux mois de baisse, les entreprises industrielles ont à nouveau vu augmenter leurs commandes au mois d’octobre. La hausse s’élève à 0,8 % sur un mois, selon l’Office fédéral des statistiques (destatis). Les économistes anticipaient une hausse de 0,1 % en moyenne. L’amélioration  »s’explique surtout par une reprise de la demande extérieure« , indique le ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du climat. Les commandes de l’étranger ont, en effet, augmenté de 2,5 % en octobre (de + 2,6 % pour les commandes de la zone euro), tandis que les commandes domestiques ont reflué de 1,9 %.

40 % des Allemands prêts à offrir des cadeaux de seconde main à Noël

Hérétique il y a encore quelques années, l’idée d’offrir des présents de seconde main fait son chemin en Allemagne. 40 % des Allemands s’y déclarent ouverts, principalement dans la génération des 25-44 ans, selon un sondage de la Fédération du commerce allemand (HDE) et du magasin en ligne d’objets recyclés Sellpy. Les arguments qu’ils mettent en avant sont le développement durable et un prix plus bas.  »Les comportements changent aussi en raison du contexte économique actuel« , relève Stefan Genth, directeur général de la HDE. Un tiers des 25-44 ans a déjà offert un cadeau de seconde main par le passé. Les personnes les plus heureuses de recevoir ce type de présents seraient plutôt les personnes âgées et les femmes, révèle le sondage.

Exposition à Berlin :  »réparer«  plutôt que jeter

Le musée technique de Berlin s’intéresse dans une nouvelle exposition au thème de la réparation. Jusqu’au 3 septembre 2023, elle invite petits et grands à prendre conscience qu’il vaut toujours la peine de tenter de réparer les objets cassés ou abîmés plutôt que de les jeter, qu’il s’agisse d’un smartphone, d’un vélo ou de chaussures de sport. Intitulée  »Réparer ! Utiliser plutôt que gaspiller« , elle se déploie sur 500 mètres carrés. Elle propose des ateliers et ouvre des voies pour sortir de la société du tout-jetable à l’heure de la crise climatique. Elle raconte, par exemple, comment la réparation improvisée des filtres à gaz carbonique de la navette Apollon 13, en 1970, a sauvé la vie des trois astronautes après une explosion à 330 000 km de la Terre. Elle évoque aussi les mécanismes  »d’autoréparation chez les végétaux et les animaux« . En savoir plus

Rédaction : A.L.

Retour en haut de page