Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Ensemble pour faire avancer l’Europe

La chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron. Vendredi 7 septembre, à Marseille, ils ont réaffirmé leur volonté d’avancer ensemble sur l’Europe © Dpa/pa

La chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron. Vendredi 7 septembre, à Marseille, ils ont réaffirmé leur volonté d’avancer ensemble sur l’Europe., © dpa

10.09.2018 - Article

La chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron se sont concertés vendredi à Marseille sur les dossiers européens, en particulier sur la politique migratoire.

Marseille l’Européenne. Marseille la Méditerranéenne. C’est «  un lieu magnifique pour poursuivre la voie ouverte [en juin] avec [notre] Agenda pour l’Europe  », s’est réjouie Angela Merkel en arrivant dans la cité phocéenne. La chancelière y avait rendez-vous vendredi 7 septembre avec le président Emmanuel Macron pour une concertation sur les dossiers européens. Les deux dirigeants ont réaffirmé leur volonté de coopérer pour faire avancer l’Europe, à quelques jours d’un sommet informel des chefs d’État et de gouvernement européen à Salzbourg.

 Lors d’une opération de sauvetage de l’Aquarius. Le navire de l’ONG SOS Méditerranée, témoin des difficultés de l’Europe à s’accorder sur la politique migratoire, était amarré à Marseille vendredi, pendant la rencontre entre Angela Merkel et Emmanuel Macron. Un symbole. La question des réfugiés a d’ailleurs été au cœur de l’entretien.© Dpa/pa

L’entretien a eu lieu au Palais du Pharo. Une vue imprenable sur le Vieux Port, le navire Aquarius de l’ONG SOS Méditerranée amarré à quelques encablures : l’endroit idéal pour aborder la question des réfugiés.

Le sujet divise profondément les Européens. Mais pas Paris et Berlin, qui plaident pour un mécanisme de répartition pérenne des réfugiés entre les États européens. «  L’Allemagne et la France ont la même approche des problèmes  », a souligné Angela Merkel. Il convient de faire de la question migratoire «  une chance et pas une crainte  », a ajouté Emmanuel Macron. Les deux dirigeants feront valoir leur position au sommet informel qui se déroulera à Salzbourg les 19 et 20 septembre.

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont également abordé les autres grands dossiers de la politique européenne, du Brexit à la défense en passant par la zone euro, et l’actualité internationale. Il y a trois mois, ils avaient dévoilé à Meseberg, près de Berlin, leur agenda commun pour l’avenir de l’Europe.

 

A.L.


Retour en haut de page