Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

« Montrer que cela vaut la peine de dépasser les frontières »

11.04.2017 - Communiqué de presse

De nombreux représentants français et allemands issus de la politique, du monde culturel, des milieux économiques et scientifiques, et de la société civile étaient réunis le 6 avril à l’occasion de la troisième conférence sur la coopération transfrontalière.

Les participantes et participants à la conférence de Hambach © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)
Les participantes et participants à la conférence de Hambach © Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)© Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA)
En compagnie de la ministre‑présidente du Land de Rhénanie‑Palatinat, Mme Malu Dreyer, et de son homologue français, M. Harlem Désir, le Secrétaire général pour la coopération franco‑allemande et ministre adjoint chargé des affaires européennes, Michael Roth, a ouvert la conférence au château de Hambach, un berceau de la démocratie allemande, comme l’a souligné Mme Dreyer.

« L’espace frontalier comme laboratoire de la coopération européenne »

Dans son discours, M. Roth a insisté sur le rôle exemplaire pour l’Europe de la coopération entre les deux pays. « Dans nos régions frontalières, nous devons avancer énergiquement et renforcer encore l’espace frontalier comme laboratoire de la coopération européenne.

En ce moment précis où notre conception de l’Europe est sous pression comme elle ne l’a encore jamais été, les Européens doivent montrer concrètement que cela vaut la peine de dépasser les frontières. Or où pourraiton mieux l’illustrer que dans la coopération transfrontalière entre la France et l’Allemagne ? L’Union européenne doit toujours pouvoir compter sur nos deux pays. Nous déployons des efforts tout particuliers pour faire réussir l’Europe. »

Signature de la « Déclaration de Hambach »

À la fin de la conférence, MM. Roth et Désir ont signé la « Déclaration de Hambach » dans laquelle sont formulés des objectifs communs concernant le placement des demandeurs d’emploi, la formation professionnelle, l’enseignement de la langue du partenaire, la coopération des entreprises et des établissements de recherche, mais aussi les transports, l’énergie et l’environnement, l’intégration sociale, la culture, la santé et la coopération policière.

Lire aussi (en allemand) :

Déclaration de Hambach sur la coopération franco-allemande dans les régions frontalières (PDF, 426 ko)

Discours de Michael Roth à la conférence de Hambach


Contenus associés

Retour en haut de page