Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Nouvelles initiatives franco-allemandes : première visite officielle de Jean‑Yves Le Drian à Berlin

23.05.2017 - Communiqué de presse

Quelques jours seulement après sa nomination, le nouveau chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a rencontré Sigmar Gabriel à Berlin.

Quelques jours seulement après sa prise de fonctions le 17 mai dernier, le premier voyage du nouveau ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian l’a mené à Berlin où il a rencontré Sigmar Gabriel lundi dernier (22 mai). Leur entretien a porté essentiellement sur l’avenir de l’Europe.

« L’Europe ne peut pas avancer sans la France et l’Allemagne »

MM. Gabriel et Le Drian souhaitent faire avancer le couple franco-allemand © Gottschalk/photothek.net
MM. Gabriel et Le Drian souhaitent faire avancer le couple franco-allemand© Gottschalk/photothek.net

« La France et l’Allemagne ne sont certes pas l’Europe, mais l’Europe ne pourra pas avancer sans la France et l’Allemagne », a déclaré le ministre fédéral des Affaires étrangères Sigmar Gabriel après son entretien avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, soulignant que l’élection d’Emmanuel Macron tout comme le nouveau gouvernement français ne sont pas seulement une grande opportunité pour la France, mais aussi pour l’Europe entière. C’est pourquoi leurs pays souhaitent coopérer étroitement au sein de l’Europe, ont déclaré les deux ministres.

L’Union européenne se trouve actuellement dans une situation difficile, a poursuivi Sigmar Gabriel. Il y a donc besoin de nouvelles initiatives, par exemple dans le domaine de l’économie et du travail, pour préserver les emplois et lutter contre le chômage des jeunes, mais aussi pour sécuriser les frontières extérieures de l’UE. Par ailleurs, il faut également faire progresser la paix et la stabilité dans le voisinage de l’Europe. Dans tous les domaines, l’Allemagne et la France souhaitent poursuivre leur partenariat étroit et faire avancer les changements.

Réformer la zone euro

Sigmar Gabriel a souligné l’importance d’ouvrir les initiatives franco-allemandes aux autres pays européens également, ajoutant qu’une réforme de la zone euro doit tenir compte de toute l’Union européenne. Il faut davantage imbriquer les politiques économiques et financières des États membres, par exemple à travers un budget commun de l’Eurogroupe. Le Conseil des ministres franco-allemand qui se tiendra le 13 juillet prochain sera l’occasion d’envisager des mesures concrètes.

Stabiliser l’Afrique

Outre ces questions européennes, l’Allemagne et la France souhaitent également approfondir encore leur coopération dans le domaine de la stabilisation et de la prévention des crises en Afrique. Étant donné l’engagement actif, autant sur le plan militaire que politique, de la France sur ce continent, Sigmar Gabriel a exprimé la volonté de l’Allemagne de soutenir ces efforts et de placer l’Afrique au centre de la coopération franco-allemande.

« C’était un excellent départ et j’ai hâte de poursuivre notre coopération », a conclu Sigmar Gabriel au sortir de l’entretien. Si c’était bien la première fois que MM. Gabriel et Le Drian se réunissaient en tant que ministres des Affaires étrangères, ce n’était pas pour autant leur première rencontre puisque M. Le Drian allait déjà souvent à Berlin lorsqu’il était encore ministre de la Défense sous François Hollande. En tant que bon connaisseur de l’Allemagne, il s’est dit très heureux d’avoir effectué sa première visite officielle à Berlin précisément.


Contenus associés

Retour en haut de page