Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visa de travail

26.07.2019 - Article

Pour des séjours de plus de trois mois ou débouchant sur l’exercice d’une activité professionnelle, il est en général nécessaire d’obtenir un visa.

Avez-vous besoin d’un visa ?

Les citoyens des États-membres de l’Union européenne, de l’Espace économique européen et de Suisse n’ont pas besoin de visa.

Les citoyens d’Australie, du Canada, des États-Unis d’Amérique, d’Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande et de la République de Corée ont la possibilité d’obtenir leur titre de séjour obligatoire après leur entrée sur le territoire allemand. Tous les ressortissants d’autres pays résidant en France doivent en revanche faire une demande de visa long séjour à l’ambassade d’Allemagne à Paris avant d’entrer sur le territoire allemand.

Quels sont les différents types de visas de travail ?

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France et titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne peuvent solliciter un visa de recherche d’emploi. Sous réserve d’une couverture maladie et de moyens de subsistance suffisants, ce visa de recherche d’emploi en Allemagne peut être délivré pour une durée de 6 mois au maximum. Si vous trouvez un emploi en Allemagne pendant ce délai de 6 mois, vous pourrez solliciter une autorisation de travail et un titre de séjour directement auprès du service des étrangers („Ausländerbehörde“) dont vous dépendrez en Allemagne.

Les personnes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne (vérifiable sur www.anabin.kmk.org) et percevant un revenu brut annuel d’au moins 53 600 euros peuvent demander une carte bleue européenne.
Pour les métiers marqués par une pénurie de main d’œuvre, le seuil de revenu brut annuel a été abaissé. Celui-ci s’élevait à 41 808 euros en 2019. Dans ce cas, la délivrance de la carte bleue européenne est obligatoirement soumise à l’accord de l’Agence fédérale pour l’emploi. Parmi les professions concernées par la pénurie de main d’œuvre figurent en particulier : les chercheurs, mathématiciens, ingénieurs, médecins (à l’exception des dentistes) et le personnel hautement qualifié des technologies de l’information et de la communication. Vous en trouverez la liste complète ici

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour exercer des activités de recherche en Allemagne. Un titre de séjour français ne suffit pas. Une lettre d’invitation ou un contrat de travail émanant d’une université ou d’un institut de recherche en Allemagne sont nécessaires lors du dépôt de la demande de visa. Ces documents doivent préciser la période d’emploi, la rémunération, ainsi que la nature des activités de recherche.

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour fournir une prestation de service en Allemagne pour le compte de leur employeur français. Vous pouvez demander ce type de visa si vous êtes employé par une entreprise française et envoyé pour une mission à durée déterminée en Allemagne dans le cadre de votre contrat de travail français. Un titre de séjour français ne suffit pas.

Avant de déposer une demande de visa en vertu des nouvelles règles, les candidats intéressés doivent faire reconnaître officiellement leur qualification professionnelle par les autorités allemandes compétentes. Des informations sur les procédures à suivre sont disponibles sous https://www.anerkennung-in-deutschland.de/html/fr. Les travailleurs intéressés doivent engager ces procédures le plus tôt possible. Il est même possible de le faire avant que les nouvelles réglementations n’entrent en vigueur.

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour exercer une activité professionnelle indépendante en Allemagne. Un titre de séjour français ne suffit pas. Un titre de séjour allemand peut vous être délivré pour exercer une activité professionnelle indépendante si votre activité :

  • présente un intérêt économique ou vient combler un besoin régional,
  • laisse présager des répercussions positives sur l’économie,
  • est financée en capitaux propres ou bénéficie d’un accord de prêt.

Outre la mission diplomatique et consulaire, le service des étrangers concerné en Allemagne ainsi que, le cas échéant, des organismes régionaux (chambres de commerce, fédérations, professionnelles, etc.) interviendront dans l’évaluation de ces critères.

Vous êtes ressortissant d’un État tiers et souhaitez occuper un emploi en Allemagne en zone frontalière tout en restant domicilié en France et donc faire des allers-retours quotidiens entre la France et l’Allemagne.
Pour ce faire, vous pouvez demander une carte de travailleur transfrontalier („ Grenzgängerkarte“) auprès du service des étrangers („Ausländerbehörde “) dont dépend votre lieu de travail.

Procédure de demande

Réservez un horaire et une date sur le système de prise de rendez-vous. Il n’est possible de prendre rendez-vous que via ce système et seulement aux heures et aux dates qui s’affichent (aucune prise de rendez-vous par courriel, fax ou téléphone). Si aucun rendez-vous n’est disponible, cela signifie que le planning de l’ambassade est actuellement complet.

Pour votre rendez-vous, présentez-vous muni des documents (original plus 2 photocopies) indiqués dans la note d’information correspondant à votre demande. Si votre dossier est incomplet, il ne pourra pas être traité et vous devrez prendre un nouveau rendez-vous.

Votre dossier complet sera transmis au service des étrangers („ Ausländerbehörde “) du lieu où vous souhaitez résider en Allemagne. La durée de traitement est en moyenne de 2 à 3 mois. Cette durée est donnée à titre indicatif et est susceptible de varier. Merci de ne pas vous enquérir de l’avancement de votre demande : vous serez informé de la réponse dès que votre demande aura été traitée. Si votre demande est acceptée, vous pourrez faire établir un visa d’entrée sur le territoire allemand valable trois mois. Vous devrez faire votre demande de titre de séjour une fois sur place auprès du service des étrangers.

Documents à fournir

En fonction de votre situation, vous trouverez la liste des pièces à fournir en cliquant sur les liens suivants :

Vous devez joindre aux documents mentionnés un formulaire de demande allemand/anglais ou allemand/français :

Frais de dossier :

Les frais de dossier pour l’établissement d’un visa long séjour s’élèvent à 75 euros.

Il ne peut pas y avoir de remboursement des frais de dossier.

En dehors des demandes de visa, tous les actes officiels exécutés par le service des visas sont gratuits, seules les dépenses annexes (frais postaux par exemple) doivent lui être réglées.

Retour en haut de page