Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Visa de travail

Visa zur Arbeitsaufnahme

Visa zur Arbeitsaufnahme, © Geisler-Fotopress

26.07.2019 - Article

Pour des séjours de plus de trois mois ou débouchant sur l’exercice d’une activité professionnelle, il est en général nécessaire d’obtenir un visa.

Pour plus d’information sur l’exercice d’un emploi en Allemagne, cliquez sur ce lien : https://www.make-it-in-germany.com/de/

Avez-vous besoin d’un visa ?

Pour des séjours de plus de 3 mois ou destinés à l’exercice d’un emploi en Allemagne, les ressortissants étrangers doivent obligatoirement être munis d’un visa, à l’exception des citoyens des États membres de l’Union européenne, de l’Espace économique européen et de Suisse.

Les citoyens d’Australie, du Canada, des États-Unis d’Amérique, d’Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de la République de Corée et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ont la possibilité d’obtenir leur titre de séjour obligatoire après leur entrée sur le territoire allemand. Tous les ressortissants d’autres pays résidant en France doivent en revanche faire une demande de visa long séjour à l’ambassade d’Allemagne à Paris avant d’entrer sur le territoire allemand.

Quels sont les différents types de visas de travail ?

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France et titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou d’une formation professionnelle reconnu(e) en Allemagne peuvent solliciter un visa de recherche d’emploi.

Sous réserve d’une couverture maladie et de moyens de subsistance suffisants ainsi que, dans certains cas, d’une maîtrise de l’allemand suffisante, ce visa peut être délivré aux fins de recherche d’emploi en Allemagne. Si vous trouvez un emploi en Allemagne, vous pourrez solliciter une autorisation de travail et un titre de séjour directement auprès du service des étrangers („Ausländerbehörde“) dont vous dépendrez en Allemagne.

Informations générales sur l’immigration ciblée de travailleurs qualifiés en Allemagne

Un travailleur qualifié peut obtenir un visa pour exercer un emploi en Allemagne.

Pour être considéré comme un travailleur qualifié diplômé de l’enseignement supérieur, il faut posséder soit un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu en Allemagne, soit un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu à l’étranger et reconnu de même valeur, soit un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu à l’étranger et jugé équivalent à celui qui aurait été obtenu en Allemagne.

Pour être considéré comme un travailleur qualifié doté de compétences professionnelles, il faut disposer d’une formation professionnelle universitaire obtenue en Allemagne ou d’une formation professionnelle étrangère reconnue équivalente à celle qui aurait été obtenue en Allemagne.

Pour exercer une profession réglementée, il faut que le diplôme de l’enseignement supérieur obtenu à l’étranger soit reconnu de même valeur en Allemagne. Un diplôme étranger est jugé de même valeur qu’un diplôme allemand correspondant à l’issue d’une procédure officielle de reconnaissance. Cette attestation officielle de reconnaissance doit être sollicitée auprès du service compétent avant la demande de visa.

Pour les professions non réglementées, une attestation d’équivalence du diplôme étranger suffit en général.

Vous pouvez vérifier si votre diplôme peut être jugé équivalent sur ce site : https://anabin.kmk.org.

Pour savoir si la profession que vous souhaitez exercer en Allemagne est réglementée, cliquez ici.

Une procédure officielle de reconnaissance des formations professionnelles étrangères est dans tous les cas obligatoire.

Depuis le 1er mars 2020, les travailleurs qualifiés peuvent bénéficier d’une procédure accélérée qui permet de réduire sensiblement le délai de traitement de leur demande de visa. Cette procédure accélérée repose sur la délivrance d’une „autorisation préalable“ par le service des étrangers concerné en Allemagne. La marche à suivre vous est expliquée ici : https://www.make-it-in-germany.com/de/visum/fachkraefteeinwanderungsgesetz/.

Les personnes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur percevant un revenu brut annuel supérieur ou égal à 55 200,- euros peuvent demander un visa dit „carte bleue européenne“.

Pour les métiers marqués par une pénurie de main d’œuvre, le seuil de revenu brut annuel a été abaissé. Il s’élevait à 43 056,- euros en 2020. Avant de demander un visa, veuillez vérifier le seuil de revenu actuellement en vigueur pour votre profession sur le site de l’Office fédéral des migrations et des réfugiés.

Vous trouverez plus d’informations sur l’emploi de main d’œuvre qualifiée en Allemagne sur https://www.make-it-in-germany.com/de/visum/arten/arbeiten-fachkraefte/

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour exercer une activité professionnelle indépendante en Allemagne. Un titre de séjour français ne suffit pas. Un titre de séjour allemand peut vous être délivré pour exercer une activité professionnelle indépendante si votre activité présente un intérêt économique ou vient combler un besoin régional, si elle laisse présager des répercussions positives sur l’économie et si elle est financée en capitaux propres ou bénéficie d’un accord de prêt.

Outre la mission diplomatique et consulaire, le service des étrangers concerné en Allemagne ainsi que, le cas échéant, des organismes régionaux (chambres de commerce, fédérations, professionnelles, etc.) interviennent dans l’évaluation de ces critères.

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour exercer des activités de recherche en Allemagne. Un titre de séjour français ne suffit pas. Une lettre d’invitation ou une convention d’accueil émanant d’une université ou d’un institut de recherche en Allemagne sont nécessaires lors du dépôt de la demande de visa. Ces documents doivent préciser la période d’emploi, la rémunération ainsi que la nature des activités de recherche.

Les ressortissants d’États hors UE vivant en France ont besoin d’un visa pour fournir une prestation de service en Allemagne pour le compte de leur employeur français. Vous pouvez demander ce type de visa si vous êtes employé par une entreprise française et envoyé pour une mission à durée déterminée en Allemagne dans le cadre de votre contrat de travail français. Un titre de séjour français ne suffit pas.

Vous êtes ressortissant d’un État tiers et souhaitez occuper un emploi en Allemagne en zone frontalière tout en restant domicilié en France et donc, faire des allers-retours quotidiens entre la France et l’Allemagne.

Pour ce faire, vous pouvez demander une carte de travailleur transfrontalier („Grenzgängerkarte“) auprès du service des étrangers („Ausländerbehörde“) dont dépend votre lieu de travail.

Procédure de demande

Réservez une date et un créneau horaire dans notre système de prise de rendez-vous en ligne. Il n’est possible de prendre rendez-vous que via ce système et seulement aux heures et aux dates qui s’affichent (aucune prise de rendez-vous par courriel, fax ou téléphone). Si aucun rendez-vous n’est disponible, cela signifie que le planning de l’ambassade est actuellement complet. La prise de rendez-vous est gratuite.

Lors de votre rendez-vous, présentez-vous muni des documents (original plus 2 photocopies) indiqués dans la note d’information correspondant à votre demande. Si votre dossier est incomplet, il ne pourra pas être traité et vous devrez prendre un nouveau rendez-vous.

Votre dossier complet sera transmis aux services concernés en Allemagne (en règle générale, l’Agence fédérale pour l’emploi dont dépend votre futur employeur). Selon le type de visa, la durée de traitement varie de 3 jours à 2 mois. Merci de ne pas vous enquérir de l’avancement de votre demande : vous serez informé de la réponse dès que votre dossier aura été traité. Si votre demande est acceptée, vous pourrez faire établir un visa d’entrée sur le territoire allemand valable de 3 à 6 mois. Vous devrez faire votre demande de titre de séjour une fois sur place, auprès du service des étrangers.

Documents à fournir

En fonction de votre situation, vous trouverez la liste des pièces à fournir en cliquant sur les liens suivants :

Merci d’apporter les documents suivants lors de votre rendez-vous.

Important: Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités. Dans certains cas, des pièces supplémentaires pourront être exigées.

  • Formulaires de demande dûment remplis (2x)
  • Passeport du demandeur en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Photo d’identité biométrique (1x)
  • Titre de séjour français en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Diplôme de l’enseignement supérieur ou attestation de formation – le cas échéant, traduit(e) en allemand (original plus 2 copies)
  • Justificatif de reconnaissance ou attestation d’équivalence en Allemagne de votre diplôme de l’enseignement supérieur (original plus 2 copies)

    Pour exercer une profession réglementée, vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne et, pour exercer une profession non réglementée, d’un diplôme de l’enseignement supérieur jugé équivalent.

    La reconnaissance de diplôme fait l’objet d’une procédure officielle. Le service compétent délivre, outre une attestation de reconnaissance du diplôme, une autorisation d’exercice de la profession concernée. Cela vaut également pour certaines autorisations spéciales d’exercice telles que l’autorisation permanente d’exercice (Approbation) exigée pour les professions médicales.

    En ce qui concerne la délivrance d’équivalences pour les professions non réglementées, vous devez vérifier vous-même dans la base de données ANABIN de la Conférence des ministres de l’Éducation et des Affaires culturelles si votre diplôme y est répertorié. S’il n’y figure pas ou s’il n’y est pas considéré comme équivalent, vous pouvez faire une demande de reconnaissance auprès de l’Office central de l’éducation à l’étranger (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB) en vous connectant au site https://www.kmk.org/zab/central-office-for-foreign-education.html.

    Pour savoir si la profession que vous souhaitez exercer en Allemagne est réglementée, reportez-vous à : https://www.anerkennung-in-deutschland.de/en/interest/finder/profession

    Vous devez posséder une qualification professionnelle obtenue en Allemagne ou à l’étranger et, dans ce cas, reconnue équivalente à celle que vous auriez obtenue en Allemagne. La reconnaissance de votre qualification professionnelle étrangère fait l’objet d’une procédure officielle.

    Vous trouverez plus d’informations sur la reconnaissance des qualifications professionnelles et sur l’exercice d’un emploi en Allemagne sur .

    L’agence pour l’emploi chargée de l’accès au marché de l’emploi allemand des ressortissants hors UE (Service central de placement de l’Agence fédérale pour l’emploi – ZAV) est associée à la procédure de délivrance de visa.

    La durée de traitement de la procédure peut souvent être réduite si l’employeur a sollicité au préalable une autorisation de travail pour son futur employé et que celle-ci peut être jointe à la demande de visa auprès de l’ambassade.

  • Justificatif de reconnaissance en Allemagne de votre formation professionnelle (original plus 2 copies)

    Pour exercer une profession réglementée, vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne et, pour exercer une profession non réglementée, d’un diplôme de l’enseignement supérieur jugé équivalent.

    La reconnaissance de diplôme fait l’objet d’une procédure officielle. Le service compétent délivre, outre une attestation de reconnaissance du diplôme, une autorisation d’exercice de la profession concernée. Cela vaut également pour certaines autorisations spéciales d’exercice telles que l’autorisation permanente d’exercice (Approbation) exigée pour les professions médicales.

    En ce qui concerne la délivrance d’équivalences pour les professions non réglementées, vous devez vérifier vous-même dans la base de données ANABIN de la Conférence des ministres de l’Éducation et des Affaires culturelles si votre diplôme y est répertorié. S’il n’y figure pas ou s’il n’y est pas considéré comme équivalent, vous pouvez faire une demande de reconnaissance auprès de l’Office central de l’éducation à l’étranger (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB) en vous connectant au site https://www.kmk.org/zab/central-office-for-foreign-education.html.

    Pour savoir si la profession que vous souhaitez exercer en Allemagne est réglementée, reportez-vous à : https://www.anerkennung-in-deutschland.de/en/interest/finder/profession

    Vous devez posséder une qualification professionnelle obtenue en Allemagne ou à l’étranger et, dans ce cas, reconnue équivalente à celle que vous auriez obtenue en Allemagne. La reconnaissance de votre qualification professionnelle étrangère fait l’objet d’une procédure officielle.

    Vous trouverez plus d’informations sur la reconnaissance des qualifications professionnelles et sur l’exercice d’un emploi en Allemagne sur .

    L’agence pour l’emploi chargée de l’accès au marché de l’emploi allemand des ressortissants hors UE (Service central de placement de l’Agence fédérale pour l’emploi – ZAV) est associée à la procédure de délivrance de visa.

    La durée de traitement de la procédure peut souvent être réduite si l’employeur a sollicité au préalable une autorisation de travail pour son futur employé et que celle-ci peut être jointe à la demande de visa auprès de l’ambassade.

  • Le cas échéant, attestation de connaissances en allemand du niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (original plus 2 copies)
  • Lettre de motivation (original plus 2 copies)
  • CV (original plus 2 copies)
  • Attestation d’assurance maladie valide en Allemagne (original plus 2 copies) (Si vous êtes assuré en France, nous vous conseillons de demander une carte européenne d’assurance maladie (gratuite) auprès de votre caisse.)
  • Justificatif de ressources financières pour la durée prévue du séjour (original plus 2 copies)

    Pour toute demande de visa pour cours de langue, vous devez prouver que vous disposerez d’au moins 861,- euros par mois ((actualisation 01/2021) pendant toute la durée de séjour prévue en Allemagne.

    Pour les séjours d’une durée allant jusqu’à 6 mois, le financement du séjour peut être justifié par la présentation de relevés bancaires des 3 derniers mois prouvant que vous avez un solde suffisant sur un compte bancaire français ou allemand ou par la présentation d’une attestation de bourse d’études.

    Pour les séjours de plus de 6 mois, le financement doit être prouvé au moyen d’un compte bloqué, d’une bourse d’études ou d’une déclaration de prise en charge (établie par un Service des étrangers allemand et portant la mention „solvabilité prouvée“). Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans la note d’information „ Justificatif de ressources financières PDF / 193 KB “. Dans certains cas, les revenus et le patrimoine des parents ou du demandeur pourront être pris en compte. Il faut alors présenter les justificatifs bancaires pertinents (relevé de livret d‘épargne, relevés de compte bancaire).

     

  • Montant des frais de dossier en espèces

Merci d’apporter les documents suivants lors de votre rendez-vous :

Important : Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités. Dans certains cas, des pièces supplémentaires pourront être exigées.

  • Formulaires de demande dûment remplis (2x)
  • Passeport du demandeur en cours de validité (Original plus 2 copies)
  • Photo d’identité biométrique (1x)
  • Titre de séjour français en cours de validité (Original plus 2 copies)
  • Contrat de travail ou proposition d’emploi détaillé(e) (Original plus 2 copies)
  • Justificatifs des qualifications (diplômes, certificats, etc.) (Original plus 2 copies)
  • Justificatif de reconnaissance ou attestation d’équivalence en Allemagne de votre diplôme de l’enseignement supérieur  (Original plus 2 copies)

    Pour exercer une profession réglementée, vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne et, pour exercer une profession non réglementée, d’un diplôme de l’enseignement supérieur jugé équivalent.

    La reconnaissance de diplôme fait l’objet d’une procédure officielle. Le service compétent délivre, outre une attestation de reconnaissance du diplôme, une autorisation d’exercice de la profession concernée. Cela vaut également pour certaines autorisations spéciales d’exercice telles que l’autorisation permanente d’exercice (Approbation) exigée pour les professions médicales.

    En ce qui concerne la délivrance d’équivalences pour les professions non réglementées, vous devez vérifier vous-même dans la base de données ANABIN de la Conférence des ministres de l’Éducation et des Affaires culturelles si votre diplôme y est répertorié. S’il n’y figure pas ou s’il n’y est pas considéré comme équivalent, vous pouvez faire une demande de reconnaissance auprès de l’Office central de l’éducation à l’étranger (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB) en vous connectant au site https://www.kmk.org/zab/central-office-for-foreign-education.html.

    Pour savoir si la profession que vous souhaitez exercer en Allemagne est réglementée, reportez-vous à : https://www.anerkennung-in-deutschland.de/en/interest/finder/profession

    Vous devez posséder une qualification professionnelle obtenue en Allemagne ou à l’étranger et, dans ce cas, reconnue équivalente à celle que vous auriez obtenue en Allemagne. La reconnaissance de votre qualification professionnelle étrangère fait l’objet d’une procédure officielle.

    Vous trouverez plus d’informations sur la reconnaissance des qualifications professionnelles et sur l’exercice d’un emploi en Allemagne sur .

    L’agence pour l’emploi chargée de l’accès au marché de l’emploi allemand des ressortissants hors UE (Service central de placement de l’Agence fédérale pour l’emploi – ZAV) est associée à la procédure de délivrance de visa.

    La durée de traitement de la procédure peut souvent être réduite si l’employeur a sollicité au préalable une autorisation de travail pour son futur employé et que celle-ci peut être jointe à la demande de visa auprès de l’ambassade.

  • Le cas échéant, autorisation préalable du service des étrangers ou de l’Agence fédérale pour l’emploi (Original plus 2 copies)

    Pour exercer une profession réglementée, vous devez être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne et, pour exercer une profession non réglementée, d’un diplôme de l’enseignement supérieur jugé équivalent.

    La reconnaissance de diplôme fait l’objet d’une procédure officielle. Le service compétent délivre, outre une attestation de reconnaissance du diplôme, une autorisation d’exercice de la profession concernée. Cela vaut également pour certaines autorisations spéciales d’exercice telles que l’autorisation permanente d’exercice (Approbation) exigée pour les professions médicales.

    En ce qui concerne la délivrance d’équivalences pour les professions non réglementées, vous devez vérifier vous-même dans la base de données ANABIN de la Conférence des ministres de l’Éducation et des Affaires culturelles si votre diplôme y est répertorié. S’il n’y figure pas ou s’il n’y est pas considéré comme équivalent, vous pouvez faire une demande de reconnaissance auprès de l’Office central de l’éducation à l’étranger (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB) en vous connectant au site https://www.kmk.org/zab/central-office-for-foreign-education.html.

    Pour savoir si la profession que vous souhaitez exercer en Allemagne est réglementée, reportez-vous à : https://www.anerkennung-in-deutschland.de/en/interest/finder/profession

    Vous devez posséder une qualification professionnelle obtenue en Allemagne ou à l’étranger et, dans ce cas, reconnue équivalente à celle que vous auriez obtenue en Allemagne. La reconnaissance de votre qualification professionnelle étrangère fait l’objet d’une procédure officielle.

    Vous trouverez plus d’informations sur la reconnaissance des qualifications professionnelles et sur l’exercice d’un emploi en Allemagne sur .

    L’agence pour l’emploi chargée de l’accès au marché de l’emploi allemand des ressortissants hors UE (Service central de placement de l’Agence fédérale pour l’emploi – ZAV) est associée à la procédure de délivrance de visa.

    La durée de traitement de la procédure peut souvent être réduite si l’employeur a sollicité au préalable une autorisation de travail pour son futur employé et que celle-ci peut être jointe à la demande de visa auprès de l’ambassade.

  • Le cas échéant, attestation d’assurance maladie valide en Allemagne à compter de l’entrée sur le territoire (Original plus 2 copies) (Toute activité professionnelle assujettie à l’assurance sociale obligatoire en Allemagne garantit une protection sociale dès la prise de fonction. Si vous arrivez en Allemagne avant la date de votre prise de fonction, vous devrez toutefois souscrire une assurance médicale de voyage pour la période comprise entre votre arrivée et le début de votre activité professionnelle.)
  • Montant des frais de dossier en espèces

Merci d’apporter les documents suivants lors de votre rendez-vous.

Important : Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités. Dans certains cas, des pièces supplémentaires pourront être exigées.

  • Formulaires de demande dûment remplis (2x)
  • Passeport du demandeur en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Photo d’identité biométrique (1x)
  • Titre de séjour français en cours de validité   (original plus 2 copies)
  • Justificatifs des qualifications professionnelles (diplômes, certificats, etc.) (original plus 2 copies)
  • Présentation du profil complet de l’entreprise comprenant notamment: (original plus 2 copies)
  • la stratégie de développement (business plan)
  • le concept commercial
  • l’estimation des besoins en capitaux
  • le plan de financement
  • la stratégie marketing
  • le prévisionnel de rentabilité
  • des précisions concernant le nombre d’emplois ou de places d’apprentis qui pourraient éventuellement être créés
  • CV (original plus 2 copies)
  • Attestation d’assurance maladie valide en Allemagne pendant au moins 3 mois (original plus 2 copies) (À fournir au plus tard lors du retrait du visa, le cas échéant)
  • Montant des frais de dossier en espèces

Merci d’apporter les documents suivants lors de votre rendez-vous.

Important: Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités. Dans certains cas, des pièces supplémentaires pourront être exigées.

  • Formulaires de demande dûment remplis (2x)
  • Passeport du demandeur en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Photo d’identité biométrique (1x)
  • Titre de séjour français en cours de validité (original plus 2 copies) (Lettre d’invitation ou convention d’accueil détaillée émanant d’une université ou d’un institut de recherche en Allemagne (original plus 2 copies) (Lors du dépôt de votre demande, vous devez fournir une lettre d’invitation ou une convention d’accueil émanant d’une université ou d’un institut de recherche en Allemagne. Ces documents doivent préciser votre période d’emploi, la nature de votre activité de recherche ainsi que votre rémunération.)
  • Justificatif des qualifications (diplômes, certificats), traduits si besoin (original plus 2 copies) (Les justificatifs qui ne sont rédigés ni en allemand, ni en français, ni en anglais doivent être traduits en allemand par un traducteur assermenté.)
  • Attestation d’assurance maladie valide en Allemagne (original plus 2 copies) (Toute activité professionnelle assujettie à l’assurance sociale obligatoire en Allemagne garantit une protection sociale dès la prise de fonction. Mais vous devez également avoir une protection sociale pendant la période comprise entre l’arrivée en Allemagne et la prise de fonction, en souscrivant par exemple une assurance médicale de voyage.)
  • Montant des frais de dossier en espèces  (Exception : les boursiers d’institutions de recherche reconnues sont exonérés des frais de dossier.)

Merci d’apporter les documents suivants lors de votre rendez-vous.

Important : Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités. Dans certains cas, des pièces supplémentaires pourront être exigées.

  • Formulaires de demande dûment remplis (2x)
  • Passeport du demandeur en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Photo d’identité biométrique (1x)
  • Titre de séjour français en cours de validité (original plus 2 copies)
  • Contrat de travail français (original plus 2 copies)
  • Attestation de prestation de service (Ce document est fourni par l’entreprise française sollicitant le détachement et doit indiquer clairement l’emploi concret exercé en tant que prestataire de service ainsi que le nom et l’adresse de l’entreprise d’accueil en Allemagne.)
  • Couverture médicale valable en Allemagne pour toute la durée du détachement (Si vous êtes assuré(e) en France, nous vous conseillons de demander une carte européenne d’assurance maladie (gratuite) auprès de votre caisse.)
  • Montant des frais de dossier en espèces

Vous devez joindre aux documents mentionnés un formulaire de demande allemand/anglais ou allemand/français :

Frais de dossier :

Les frais de dossier pour l’établissement d’un visa long séjour s’élèvent en règle générale à 75,- euros. Ils ne sont pas remboursables.

En dehors de ces frais, tous les actes officiels exécutés par le service des visas sont gratuits. Seules les dépenses annexes (frais postaux par exemple) sont facturées.

Retour en haut de page