Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Semaine Franco-Allemande 2019

03.10.2018 - Article
Semaine Franco-Allemande 2019
Semaine Franco-Allemande 2019© GK

Du 24 au 26 janvier 2019 un Colloque international « Jeunes chercheurs » a eu lieu à l’Université Aix-Marseille sous le titre « Rapprochement et conflit, les relations franco-allemandes – modèles ou exception? ».

Ci-dessous le discours de bienvenue du Consul Général d’Allemagne :

« Je vous remercie de m’avoir invité à prononcer quelques mots pour le lancement de ce volet de la semaine franco-allemande.

Si nous observons l’actuelle carte politique de l’Europe, nous pouvons déceler un nombre  anormalement élevé de mouvements et mutations contradictoires.

Sur un plan global, on assiste à un déplacement des paramètres économiques et politiques comme nous n’en avons plus observé depuis la fin du conflit est-ouest et l’Europe et ses différents États n’en sont pas exempts. Au sein de l’Union Européenne les lignes directrices que les pères fondateurs de cette structure considéraient comme immuables, commencent à s’effriter.

Il y a tout juste une semaine, le parlement britannique a rejeté, avec un taux remarquable de 2 tiers, le projet d’accord sur la sortie organisée du Royaume-Uni de l’Europe, sans pouvoir proposer d’alternatives.

L’euroscepticisme est également ressenti partout dans les pays principaux de l’Union Européenne. Il me semble aisé de taxer d’une manière générale toutes les voix eurosceptiques de « Populisme », mais le fait est qu’aujourd’hui « l’idée européenne » n’est plus une évidence.

Sur un plan national, surtout ici en France, il y a d’intenses discussions à l’intérieur et à l’extérieur des structures établies pour savoir si et dans quelle mesure il faut réorganiser l’État. Même la conception fondamentale d’une démocratie représentative est bruyamment remise en cause par un débat extraparlementaire.

Et c’est dans ce contexte que mardi dernier un traité s’appuyant sur le traité de l’Élysée a été signé à Aix-la-Chapelle, qui devrait amener la coopération franco-allemande à un nouveau  niveau encore plus élevé et assurer son avenir. Si on voulait l’exprimer de façon très poétique on pourrait dire un rayon de lumière dans le brouillard politique général…

Dans ce nouveau traité d‘Aix-la-Chapelle nous pouvons reconnaitre 5 résultats politiques :

  • Le traité améliore les espaces de vie de nos citoyens : un espace culturel et médiatique commun sera créé grâce à de nouvelles possibilités de rencontre, à des plateformes de dialogue et à une coopération entre médias.
  • La zone frontalière entre la France et l’Allemagne sera considérée comme une région  frontalière commune et une chance mutuelle pour les responsables d’avoir plus de liberté pour pouvoir dépasser les formes actuelles de coopération transfrontalières et servir ainsi d’exemple et de modèle à d’autres régions frontalières d’Europe.
  • Des forums de discussion communs doivent être instaurés pour un grand nombre de défis politiques comme la transition démographique, les questions d’énergie, de mobilité, la santé publique, la biotechnologie et aussi la transformation digitale. Il s’agit là de questions qui ne peuvent pas être décidées simplement par une politique « par ordre du Mufti », mais qui demande plutôt une forte participation des personnes impliquées et nous voulons nous engager ensemble dans ce processus.
  • Le nouveau traité va bien au-delà d’une coopération entre les gouvernements et englobe les parlements et la société civile avec pour but, au-delà de la relation franco-allemande, de devenir une référence à l’intérieur de l’Union Européenne.
  • Enfin, le traité indique la direction d’un développement de l’exercice de plus en plus commun de la souveraineté.

Le nouveau traité n’est pas un traité à la charge de tiers. Il montre comment une collaboration peut fonctionner. Il montre aussi que l’Europe, la France et l’Allemagne sont très déterminées à concrétiser et développer les résultats de la coopération et de la collaboration et ce même dans la tourmente.

Toutes ces questions seront sûrement abordées dans le cadre de la semaine franco-allemande. Je vous souhaite à cette occasion beaucoup de plaisir et de discussions animées ! »

Retour en haut de page