Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Berlin, vitrine d’un tourisme en pleine forme

Salon ITB : le secteur du tourisme est en pleine expansion © Dpa/pa

Salon ITB : le secteur du tourisme est en pleine expansion., © Dpa/pa

12.03.2018 - Article

Du 7 au 11 mars, Berlin a accueilli l’ITB, le plus grand salon mondial du tourisme. Le secteur respire la santé et investit dans le développement durable.

Les lacs de la Seenplatte, dans la région du Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord de l’Allemagne), offrent de jolis paysages et de nombreuses activités de loisirs © Dpa/pa
Les lacs de la Seenplatte, dans la région du Mecklembourg-Poméranie occidentale (nord de l’Allemagne), offrent de jolis paysages et de nombreuses activités de loisirs.© Dpa/pa

Des voyages, toujours plus de voyages ! Ce pourrait être le credo du Salon international du tourisme qui s’est tenu à Berlin du 7 au 11 mars. Contre toute attente, le secteur a enregistré une croissance éclair de 6,5 % en 2017 avec un record de 1,2 milliard de voyages comptabilisés à travers le monde. De quoi donner le sourire aux 10 000 exposants de 186 pays qui étaient rassemblés au pied de la Funkturm.

Envies de voyages

Parmi eux, beaucoup d’Européens. L’Europe est l’un des moteurs de la croissance du tourisme, comme région d’origine et comme destination. Et les Allemands sont parmi les plus mobiles. En 2017, 72 % d’entre eux sont partis à l’étranger. Leur destination préférée a été l’Espagne. Au total, ils ont dépensé pour leurs vacances la somme record de 96 milliards d’euros (contre 88 milliards en 2016).

Cet élan semble parti pour durer. Les tour-opérateurs allemands constatent une demande en hausse pour les vacances de l’été 2018, en particulier pour la Turquie et la Grèce. Un sondage de la Société de recherche pour les vacances et les voyages (FUR) confirme la tendance : 69 % des Allemands comptent partir en vacances cette année, et 30 % augmenter leur budget.

Revenus, rencontres… et développement durable

Angela Merkel, venue prendre le pouls du secteur, s’en est félicitée. Le tourisme est un facteur économique de plus en plus important et créateur d’emplois en Allemagne, a souligné la chancelière lors de l’inauguration de l’ITB.

Sa région était cette année à l’honneur. Le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, où se trouve sa circonscription, était l’hôte officiel du salon (pour la première fois, il ne s’agissait pas d’un pays étranger). Depuis la chute du mur de Berlin, le tourisme y est l’une des principales sources d’activité et de revenus.

Avec ses côtes en bordure de la Baltique, ses villes de culture (Wismar, Stralsund, Schwerin) classées pour certaines au Patrimoine mondial de l’UNESCO et ses célèbres lacs (Seenplatte), le Meck’Pom, comme on le surnomme, est propice à la détente, aux cures de santé et à la randonnée.

Mais si elle veut attirer les touristes, la région mise sur un tourisme durable. C’est d’ailleurs une tendance de fond. Car même générateur de revenus et créateur de rencontres entre les cultures, le tourisme de masse est de plus en plus mal supporté par les habitants de destinations très fréquentées comme Amsterdam, Barcelone, Venise ou Dubrovnik. C’était l’un des principaux sujets de débat sur les 160 000 mètres carrés de l’ITB.

A.L.

Plus d’informations :

Salon internationale du tourisme de Berlin (ITB)