Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Une journée franco-allemande particulière

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas rencontre Jean-Yves Le Drian

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas rencontre Jean-Yves Le Drian, © Florian Gaertner/photothek.net

28.03.2019 - Article

Avant de participer tous deux au conseil des ministres fédéral, Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian discutent du programme chargé du couple franco-allemand

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian instaure aujourd’hui une nouvelle tradition : dorénavant, un membre du gouvernement français ou allemand participera chaque trimestre à la réunion du conseil des ministres de l’autre gouvernement. Cette imbrication encore plus étroite fait partie du traité d’Aix-la-Chapelle avec lequel l’Allemagne et la France se sont fixé un programme de coopération ambitieux au mois de janvier.

Avant de se rendre conjointement au conseil des ministres, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a convié son homologue français à un petit-déjeuner au ministère fédéral des Affaires étrangères. Lors de ce dernier, il a surtout été question «  d’Aix-la-Chapelle  » et de la coopération au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

Après leur entretien, le chef de la diplomatie allemande a déclaré :

Aux Nations Unies, l’Allemagne et la France ont présenté un programme commun. À la fin de la semaine, nous serons à New York où la France transférera la présidence du Conseil de sécurité à l’Allemagne et continuerons à coopérer étroitement en ce qui concerne le multilatéralisme ainsi que le programme «  Les femmes, la paix et la sécurité  ».

Jean-Yves Le Drian a souligné le signal fort émanant de l’Allemagne et de la France au Conseil de sécurité. Les deux ministres souhaitent mettre à profit le «  jumelage  » pour continuer à travailler sur des sujets tels que l’Afrique, le multilatéralisme et le droit humanitaire. En fin de semaine prochaine ils participeront également tous deux, (dans l’esprit du traité d’Aix-la-Chapelle), à la réunion ministérielle du G7 en Bretagne, la région d’origine du ministre français.

Mise en œuvre du traité d’Aix-la-Chapelle

Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian ont discuté de la manière dont le traité d’Aix-la-Chapelle pouvait rapidement rendre la vie des citoyennes et des citoyens des deux côtés du Rhin plus facile. L’Allemagne et la France veulent lever de nombreux obstacles bureaucratiques, surtout en ce qui concerne la coopération transfrontalière, et faciliter cette dernière.

Retour en haut de page