Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Déclaration de la ministre adjointe Katja Keul concernant l’engagement international au Mali

17.02.2022 - Article

Aujourd’hui (le 17 février), la ministre adjointe Katja Keul a fait la déclaration suivante concernant l’engagement international au Mali :

Jusqu’à présent, le gouvernement militaire à Bamako n’a envoyé aucun signal crédible d’un retour rapide à la démocratie, et il fait en outre obstacle à l’engagement français. Cette situation est regrettable et désormais également lourde de conséquences. En effet, avec la France et nos partenaires, nous sommes entièrement d’accord sur le fond et sur les conséquences à en tirer : dans ces conditions, la France n’est plus en mesure de maintenir l’opération Barkhane et la mission de la Task Force Takuba sur le territoire malien. Cela aura également des répercussions sur l’engagement international commun ; nous sommes en étroite concertation avec nos partenaires à cet égard. Toutefois, nos objectifs conjoints et à long terme sur le terrain demeurent, c’est-à-dire que nous voulons améliorer la sécurité des personnes et la stabilité régionale. Nous devons adapter notre engagement sur place en fonction de si et comment nous pouvons réaliser ces objectifs. Il nous faut à cet égard faire la différence entre la mission de formation de l’UE EUTM Mali et la mission onusienne de stabilisation MINUSMA, qui soutient la mise en œuvre de l’accord de paix et contribue à protéger la population civile.

Retour en haut de page