Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

L’option internationale du baccalauréat (OIB) : deux diplômes

Article

L'option internationale du baccalauréat (OIB) est une des modalités du baccalauréat définie par une réglementation française qui sanctionne la réussite des études suivies dans une section internationale (SI) de lycée.

 L’OIB repose cependant sur une coopération bilatérale : une partie des programmes est négociée avec le pays partenaire qui peut mettre des professeurs à disposition, chargés de l’enseignement du programme spécifique dans la langue choisie. Les professeurs peuvent être également mis à disposition par une association de parents d’élèves.

Les candidats à l'OIB passent des épreuves correspondant à leur série, à l'exception de la 1ère langue vivante et de l'histoire-géographie qui font l'objet d'épreuves spécifiques.

Ces épreuves spécifiques consistent :

  • pour la 1ère langue vivante, en une composition écrite et une interrogation orale affectées de coefficients différents suivant la série ;
  • pour l'histoire-géographie, en une épreuve écrite et une épreuve orale affectées également de coefficients différents suivant la série.

Le diplôme du baccalauréat délivré aux candidats admis fait apparaître l'indication « option internationale », avec mention de la section dans laquelle était scolarisé le candidat.

Ces épreuves portent sur des programmes spécifiques négociés avec les autorités pédagogiques du pays partenaire. Elles sont accompagnées et contrôlées par ces autorités qui président les examens oraux spécifiques.

Dans le cadre des sections internationales d’allemand, l’OIB est ainsi l’examen national français de fin d’études secondaires (baccalauréat) qui permet également aux élèves ayant passé avec succès l’ensemble des épreuves spécifiques en langue allemande d’obtenir la Deutsche Allgemeine Hochschulreife (Abitur), officialisée par une attestation délivrée par les autorités allemandes.Dans le cadre de la délivrance de l’OIB d’allemand, les épreuves spécifiques d’allemand sont régies par un texte élaboré le 7 juillet 1986 par la Conférence permanente des ministres de l’éducation des Länder (KMK).

Les sections internationales d’allemand accueillent, dès l’école primaire et la sixième, des élèves, bilingues ou proches du bilinguisme qu’ils soient allemands, français ou franco-allemands. Les enseignements spécifiques y sont dispensés, sous le contrôle de la KMK, par des enseignants allemands ayant obtenu les premier et deuxième Staatsexamen dans leurs disciplines.

Outre l’enseignement de la langue et la littérature allemandes, un enseignement d’histoire en allemand y est dispensé dès la sixième, auxquels s’ajoutent, à partir de la seconde, un enseignement de géographie, d’instruction civique et d’économie également en allemand. Cet enseignement correspond à une durée totale de six à huit heures hebdomadaires.

Autres contenus

Contenus associés